Le Déneigement un fait d’hiver

Pendant le nouvel épisode neigeux, services et engins dépendant du service exploitation et entretien de routes du conseil général de la Cote d’Or, sont sur le terrain afin d’éviter  aux usagers  les désagréments causés par la neige.  Le canton de Fontaine-Française dépend en ce qui concerne le plan neige de  l’agence Saône-Vingeanne. Cette agence est compétente également sur trois autres cantons : Auxonne, Mirebeau,  et Pontailler sur Saône. Rémy Rodot, agent de maitrise, chef de centre routier, et responsable d’intervention sur le secteur, explique le dispositif mis en place en ce qui concerne le canton de Fontaine-Française: « Nous avons trois niveaux d’interventions concernant le déneigement, le réseau prioritaire (V H 1, selon nos propres codes), tournant 24 heures sur 24 avec du sel afin que le réseau routier soit mis « au noir » , le réseau secondaire (V H 2) ,comptant 75 km sur le canton de Fontaine Française, et le réseau local (VH 3),  affichant 192km de routes confiées à un agriculteur qui intervient en passant une lame raclant la neige, lorsque la neige est abondante. Sur le canton, il s’agit de Philippe Couturier de Licey sur Vingeanne. Afin de desservir rapidement les localités, une route par village est dégagée en priorité ». Il faut parfois faire un détour pour se rendre au chef lieu de canton, par exemple, Saint Maurice est desservi en priorité par Montigny et Saint Seine sur Vingeanne, alors qu’il existe une route directe Saint-Maurice-Fontaine Française fréquentée quotidiennement par les usagers quelques soient les conditions météorologiques.

« Les conditions météo déterminent les interventions. Les équipes sont d’astreinte une semaine  trois. Les responsables d’agence sont d’astreintes chacun leur tour, il peut y avoir en cas de besoin des astreintes comme aujourd’hui samedi 9 janvier. C’est le responsable d’agence qui  décide de faire intervenir les patrouilles de déneigement en fonction des alertes. En ce moment 2 patrouilleurs  viennent de sillonner les routes environnantes. Par mesure de sécurité en période de pluie verglaçante par exemple la patrouille de nuit est renforcée d’un accompagnateur. Il ya quelques années près de Lavilleneuve, un véhicule de nos services était allé au fossé, un dépanneur fut appelé, une vigilance de chaque instant est nécessaire. Il faut près de 6 heures pour «mettre au noir » un canton comme celui de Fontaine Française. Lorsqu’on sale, la circulation aide à faire fondre la neige, plus la circulation est dense sur une route, plus la neige fond rapidement. » : Confie Rémy Rodot travaillant depuis 20ans au service de la Direction Départementale de l’Équipement, et désormais agent territorial du conseil général.  Cet article est paru le 12/01/2010

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s