Jean Robinet

Jean Robinet, est né le 20 janvier 1913 à Percey-le-Grand (70) à la limite de la Cote d’or et de la Haute Marne près du carrefour des trois provinces, et mort le 14 mai 2010 à l’âge de 97 ans. Il se définissait comme un écrivain paysan, un autodidacte, d’ailleurs, jean Robinet  était le président fondateur de l’Association Internationale des Écrivains Paysans. Il  était agriculteur en Haute-Saône, mobilisé en 1939, il est prisonnier en 1940 en Silésie et côtoie des jeunes gens épris de littérature. Il commence alors à écrire son premier ouvrage sur les emballages de colis lui étant envoyés.  Son premier roman, est publié à la libération chez Flammarion : (Les compagnons de labour Roman d’un paysan et de ses chevaux, Flammarion, Paris, 1946. (réédité  en 1983). J’ai lu et relu plusieurs fois ce livre. Après la guerre il s’installe dans une ferme à Saint-Broingt-le-Bois en Haute-Marne. Jean Robinet a écrit plus d’une trentaine d’ouvrages, et a apporté sa contribution à plusieurs journaux dont Le Bien public. Il publia plusieurs textes dans la revue Terroir de la Société Historique et Touristique de la Région de Fontaine Française. Pour ma part Jean Robinet m’a toujours encouragé à écrire.  Jean Robinet était une bonne personne, pour lui ce terme n’est pas usurpé. Sa disparition m’a particulièrement attristé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s