Une énergie magnétique

Gaëlle Berny est kinésiologue à Orville. Parlant trois langues étrangères, diplômée de sciences politiques, et d’une école de commerce, ayant travaillé dans le transport international et le secteur bancaire, Gaëlle Berny présente un profil atypique. Gaëlle est diplômée de l’École de Kinésiologie et des Méthodes Associées. Gaëlle Berny confie : « J’ai choisi Orville car l’énergie dégagée par ce lieu est très importante. Mon expérience professionnelle passée a un sens dans ce que je fais actuellement. Ce parcours a été une chance pour moi, l’écoute pratiquée dans les milieux dans lesquels je travaillais m’a donnée envie de transmettre le chemin du bien être découvert grâce à la pratique de la kinésiologie sur moi-même au départ, c’est une technique douce, s’appuyant sur un test musculaire. Une séance dure environ 1 h 30 à 2 heures permettant un « voyage dans l’histoire de la personne ». Avec l’accord du corps, je remonte à la source du problème rencontré, pour aider la personne à libérer cette mémoire. Durant une séance, on parle, on échange, on ressent des émotions, parfois on pleure, parfois on rit. Et quand le nœud du problème a été touché, émotionnellement, alors vient le moment d’apaiser le stress ressenti, à l’aide de ma « trousse à outils » : points réflexes ou d’acupuncture, magnétisme, ou encore visualisation sont quelques unes des nombreuses possibilités que je mets à la disposition du corps. Car c’est lui, et lui seul, qui décide du fil conducteur d’une séance. Mes mains sont mon outil de travail, c’est la perception du corps de la personne qui va me dire comment intervenir. Mes mains sont qualifiées parfois de : « guérisseuses ». Dans ma famille, originaire du Morvan, depuis des générations, les femmes, et certains hommes, portent en eux le potentiel de soigner par apposition des mains. Nous avons notamment la capacité de « barrer le feu » (brûlures), mais aussi de traiter des zones d’eczémas, des verrues, d’accélérer la cicatrisation des tissus. Certaines me consultent pour des douleurs précises ou pour un malaise diffus. Je travaille « en réseau » avec une ostéopathe, une sophrologue, une psychothérapeute et une coach. Si je ne peux rien pour une personne je l’en informe. Je conseille la visite d’un spécialiste, un kinésithérapeute, un médecin, ou un psychiatre selon les cas. Les gens viennent parfois de loin pour consulter, j’ai le sentiment d’être un révélateur : j’accompagne la personne vers le meilleur d’elle-même, de soulager l’angoisse, afin qu’elle se sente mieux dans sa vie. Le magnétiseur n’est qu’un canal, un transmetteur, mais l’essentiel du chemin vers la guérison appartient à la personne soignée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s