Le lavoir de Mornay

Lieu de rendez-vous pour un dur labeur, mais aussi lieu de rencontre pour les villageoises, le lavoir est un élément du patrimoine de chaque village.

Pour améliorer le confort des lavandières, le 27 juin 1841, le conseil municipal de Mornay (21) décida l’adjudication d’un lavoir public et d’un puits, d’après un devis établi par Auguste Sirodot, architecte à Dijon.

Les travaux sont confiés à Pierre Jacotot, entrepreneur du bâtiment associé à Joseph Vittenet, habitant de Mornay, pour un montant de 27 770 francs, le lavoir devant être couvert en lave. La réception des travaux a lieu le 29 octobre 1842.

Témoin du passé, il mérite que l’on s’y attarde un instant, il fait partie du petit patrimoine rural de la commune. Sa rénovation a été assurée par la ­municipalité en 1995 avec la participation de l’Association pour la sauvegarde des ­édifices ruraux de la ­Côte-d’Or. À proximité de ce lavoir à impluvium, se trouve un panneau d’information concernant le cycle biologique du brochet. Celui-ci est situé près de la mare qui est une frayère à brochet

Un commentaire sur “Le lavoir de Mornay

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s