Folklore littéraire

Voici une ritournelle de Mornay, un petit dicton ou plutôt un petit dire local: Le coq de Provenchère (ferme près de Montigny) dit : « Je fais ce que je veux » (la ferme passait pour aisée). Celui d’Illy (autre ferme, sur le territoire d’Orain disait : « Je fais ce que peux. » Celui de Champy (hameau aujourd’hui disparu situé entre Montigny, Le Prêlot(70) et Orain disait :  » Vous êtes bien heureux tous les deux! ». Champy était considéré comme un mauvais pays.
L’étymologie du lieu Provenchère : Provenchère serait un lieu où pousse la pervenche. Cependant, vu la fréquence du toponyme et de ses variantes (par exemple Pervenchères), cette explication paraît douteuse. Provenchère viendrait de la forme : propincaria, issue du latin « propinquiora », avec le sens de parages, lieu proche. On retrouve Provenchère en Haute Saône, dans le Doubs, dans le Puy de Dôme, et au Québec.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s