Fontaine-Française : la participation citoyenne mise en avant

Une réunion de prévention de proximité ouverte à toute la population du canton, concernant la sécurité dans le cadre de la mise en place du protocole de participation citoyenne a été organisée lundi à la mairie de Fontaine Française par la compagnie de gendarmerie d’Is sur Tille en présence de Nicolas Urbano, maire conseiller général du canton de Fontaine Française. Le capitaine Vincent Roche commandant la compagnie de gendarmerie d’Is-sur-Tille assisté du lieutenant Eric Niquet, commandant de la communauté de brigades du Mirebellois a tout d’abord présenté les problèmes liés à la sécurité des personnes et des biens ainsi que les gestes à avoir et les pièges à éviter.
Plusieurs exemples précis ont été cités pour la prévention des atteintes aux biens, comme les problèmes liés à internet et en particulier la divulgation d’informations personnelles sur les réseaux sociaux et ses dangers, les problèmes relatifs au retrait par carte bancaire, le repérage avec la présence inhabituelle de véhicule, et le démarchage à domicile….
Les précautions à prendre pour éviter de se faire cambrioler afin de retarder la pénétration des individus dans les maisons ont été aussi exposées. Il a été également rappelé d’observer avec vigilance les alentours et de prévenir la gendarmerie et ses voisins de son absence, sans oublier de signaler tout événement douteux. « L’opération :  » Tranquillité vacances » est toujours d’actualité, et la gendarmerie veille sur les logements laissés vides pour les vacances.» : a précisé le capitaine Vincent Roche.
Dans une seconde partie de l’intervention, le capitaine Vincent Roche a présenté la participation citoyenne. Ce système se base sur le principe général de bienveillance communautaire : il ne s’agit ni d’un système de délation ni d’une «milice civile» amenée à patrouiller dans les rues ou à remplacer la gendarmerie. C’est un moyen de lutter contre la délinquance, en accélérant le temps d’intervention des forces de l’ordre par la constitution d’un réseau de référents civils maillant le territoire. «Le ministère de l’Intérieur a pu constater une diminution allant de 15 à 50 % des faits délictueux dans les communes ayant mis en place ce système. 8 cambriolages ont eu lieu à Fontaine-Française cette année, ce chiffre peut baisser grâce à ce système d’alerte.» : a souligné le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Is-sur-Tille.
La municipalité de Fontaine Française souhaite aujourd’hui mettre en place ce dispositif. Aussi, toute personne désireuse de participer est priée de se faire connaître à la mairie. Au vu des candidats retenus, la gendarmerie devra valider l’efficacité et la mise en place du dispositif dans la commune. « Il s’agira de former le ou les référents, de faire connaitre ce dispositif, et de former les chaines d’alerte citoyennes. Une convention sera signée entre la préfecture, la gendarmerie et la commune » : a ajouté pour conclure le capitaine Vincent Roche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s