Une ferme bio présentée aux collègiens

Lundi, les élèves des deux classes de cinquième du collège Henry Berger de Fontaine-Française ont reçu la visite de Florence Voisot agricultrice spécialisée dans les céréales biologiques à Epagny depuis 2009. Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’Itinéraire De Découverte (IDD)  » du champ à l’assiette » qui a été mis en place cette année par Joëlle Masson professeure de Sciences et Vie de la Terre, Anne Philippe documentaliste, et Marina Ivry professeure de Lettres.
Le but de cet IDD est de sensibiliser les élèves à la qualité et à la provenance du contenu de leurs assiettes ; de faire connaître les productions locales au collège aux professeurs, aux élèves, et dans les familles; de faire découvrir aux élèves comment on peut produire des aliments avec des pratiques respectueuses de l’environnement; et d’initier de nouveaux partenariats entre la cantine du collège et les producteurs locaux. Un second groupe s’intéressera aux habitudes alimentaires dans le monde à l’alimentation mondiale et aux mesures à prendre afin de faire baisser les coûts de l’alimentation.
Florence Voisot a retracé l’histoire de sa ferme à Epagny, achetée par son grand-père en 1958, reprise par son père en 1963, et convertie en de la polyculture élevage à la céréaliculture en 1974. Après un itinéraire scolaire au cours duquel Florence Voisot a obtenu un bac agricole, puis un BTSA option comptabilité gestion et après avoir travaillé dans un centre de gestion, elle a repris la ferme en 1997. Sa conversation en agriculture biologique est venue après avoir visionné le film : » Nos enfants nous accuseront » de Jean-Paul Jaud.
Après avoir cultivé sur 97 hectares : colza, blé, et orge en agriculture conventionnelle, l’agricultrice bio cultive : luzerne, blé, engrain ou épeautre puis pois ou trèfle. Elle fait entrer dans son assolement également avoine et triticale (C’est un hybride entre le blé et le seigle). Elle utilise aussi la culture de la moutarde et des lentilles pour l’apport en engrais vert. Sa production est commercialisée par la filière bio de Dijon Céréales.
Florence Voisot fait partie du réseau École en herbe, elle propose des visites de son exploitation à des écoliers de primaire et des collégiens (il s’agit dans ce cas de Collège en herbe). Florence Voisot suggère aux visiteurs d’observer et d’identifier la ferme et son environnement, de découvrir le matériel en expliquant son utilisation. Elle accueillera le 26 mars prochain aux élèves de cinquième du collège Henry Berger pour montrer les céréales cultivées sur l’exploitation et ce qu’elles deviendront. Elle présentera en particulier, le blé, son histoire, et sa production et sa transformation en pâte alimentaire.
A l’issue de la présentation de Florence Voisot un atelier de toucher des graines a été mis en place dans la classe et chaque élève a pu identifier l’engrain, le blé ou le triticale.

Publicités

La tradition se poursuit avec l’association Attelage et Clos des Lavières de Champlitte

L’association Attelage et Clos des Lavières de Champlitte, présidée par Serge Paris a organisé son assemblée générale vendredi. Cette association a été fondée en 1996 avec l’Abbé Demard et Andrée Camelot pour préserver les murs des pierres sèches des Lavières en particulier les cabordes et remettre à l’honneur à l’attention des jeunes générations les techniques agricoles d’antan tels que les travaux dans les champs avec des chevaux de trait, le débardage en forêt, le nettoyage des arches des ponts dans la rivière, les travaux effectués dans le vignoble chanitois.
L’association participe de façon bénévole à beaucoup d’œuvres caritatives et est très impliquée dans diverses animations pour le village (promenades en calèche etc.).
Cette assemblée générale a eu lieu en présence des membres du bureau au complet, de Gilles Teuscher, maire, Philippe Martaresche 1er adjoint, et de Christine Cogniez de l’office de tourisme de Champlitte