Geneviève Caillet de Frettes

La famille et les amis de Geneviève Caillet se sont réunis en l’église de Frettes le 25 février rassemblés pour accompagner Geneviève Caillet qui est décédée subitement le 22 février au soir quittés. Rien ne laissait supposer sa disparition si brutale.
Geneviève est née le 10 décembre 1946 à Frettes ou elle a été baptisée et fait sa première communion, elle était la fille ainée de Marcel Caillet décédé en 1992 et de Denise qui est actuellement à la maison de retraite de Champlitte ou elle est entrée avec Geneviève en octobre 2013. Les quatre mois qu’elle a passé à la maison de retraite ont été agréables pour elle, elle aimait tout l’entourage. Elle avait une sœur plus jeune, Marie-Thérèse qui habite dans les Vosges. Elle a suivi sa scolarité à Frettes puis a travaillé chez ses parents. Geneviève était aimable avec tout le monde, elle aimait parler avec les gens et s’occuper des enfants, elle aimait faire le jardin, s’occuper de la maison.
Une bonne partie de sa vie a été consacrée à l’église, elle allait à la messe le dimanche, elle aidait sa maman à nettoyer fleurir l’église et repasser les nappes de l’autel.
Geneviève Caillet laisse un grand vide derrière elle. Sa famille et ses amis l’ont accompagné à sa dernière demeure.

Portrait de bénévole : Bernadette Limousin de Bèze

Les associations contribuent à créer du lien social

Bernadette Limousin, 70 ans, en retraite depuis 2009, s’investit dans le bénévolat depuis 44 ans. Installée depuis plus de 34 ans à Bèze, Bernadette aime rendre service. Elle s’est impliquée dans diverses associations et la vie de la commune. Bernadette fait partie des jardiniers bénévoles de la commune, elle s’implique depuis plus de 36 ans dans l’organisation de la fête des andouilles et des cornichons avec son mari Alain. Depuis 5 ans, Bernadette est secrétaire de l’association La Hache, elle est entrée dans cette association aux côtés de Michel Feuchot, puis de Lionel Rousseau. Au sein de cette association, Bernadette gère le fonctionnement de la fête des andouilles et des cornichons, se débrouille pour avoir le matériel, les animations, la buvette etc…
La Hache est une association à but humanitaire venant en aide à des enfants souffrant de maladie génétique orpheline comme Hugo, Marie et Tom, grâce à l’argent récolté par la fête des andouilles et des cornichons du 15 aout. L’association organise aussi un loto le 23 février à Bèze au cellier des Moines (ouverture des portes à 13 heures), et un vide grenier à Bèze le 9 juin, pour la Pentecôte ainsi qu’une “foire à tout” le 3 août.
Bernadette a également été membre du foyer rural de Bèze, et présidente de 1988 à 1993, cette association est actuellement en sommeil. Bernadette le mercredi participe aux jeux des « Toujours jeunes », club des retraités bèzois.
Bernadette est bèzoise d’adoption, amoureuse de son village. Bernadette est consciente que son action dans la vie communale permet au travers des associations de faire connaître le patrimoine et de participer au dynamisme associatif de son village. Elle est aussi membre de l’association : « Les Amis de Bèze » depuis 1980 et de la troupe de théâtre bèzoise : « Les Planches Dagobert. ».
Bernadette Limousin éprouve un besoin vital de s’impliquer dans la vie associative afin d’aider et rencontrer les autres. Elle est un maillon essentiel de la vie associative communale. « J’aime rencontrer les gens, les associations permettent de partager un bon moment ensemble et contribuent à créer du lien social. » : précise Bernadette.