Une nouvelle Marie à Chazeuil

DSCN0343Une nouvelle Marie dans la crèche à Chazeuil

Publicités

La route des crèches en Vingeanne

DSCN0037La route des crèches en Vingeanne

La réalisation de crèches de Noël dans les villages de la vallée de la Vingeanne est un phénomène qui s’étend, autrefois elles étaient uniquement installées au sein des églises et des maisons, elles investissent maintenant des lieux publics comme les lavoirs, les abris-bus ou les places de villages. Ainsi, à Montigny-Mornay-Villeneuve, le lavoir de Montigny est décoré chaque année par des bénévoles. C’est le premier village de la vallée à avoir inauguré cette vogue des crèches il y quelques années. C’est le cas également à Courchamp avec une crèche près de l’abris-bus. Le conseil municipal de Saint Maurice sur Vingeanne a installé une crèche dans le lavoir communal pour la deuxième année consécutive. A Sacquenay, l’association »Les P’tites Graines », avec les enfants du village ont mis en place, une crèche grandeur nature. A Chazeuil, une crèche est installée sur la place (voir un précédent article). Ces initiatives ont un point commun, la volonté de mettre en valeur le petit patrimoine rural et l’espace public et de renouer avec la tradition des crèches de Noël, réalisées collectivement.

Guy Thevenin

Né le 30 mai 1923 à Morteau, Guy Thevenin est décédé le 11 décembre à Châtenay-Malabry. Après des études de droit à la faculté de Dijon, il reprend l’étude de son père, Georges Thevenin, notaire à Champlitte, en 1950. Il se marie le 1er juillet 1950 avec Paule Ancelle, enfant de Champlitte. En 1965, le couple s’installe à Châtenay-Malabry où il fonde une étude notariale. Guy Thevenin emploiera jusqu’à trente personnes. Son épouse décède le 21 mars 1983, à 56 ans. Le couple n’a pas eu d’enfants. Après son départ en retraite en 1997, il devient notaire honoraire en 1998. Connu pour sa solidité, sa sagesse, son exigence en déontologie et son humour parfois inattendu, Guy Thevenin, d’un naturel sociable, aimait beaucoup voir ses amis. Il a fait don des objets ayant appartenu à l’étude de son père pour la création d’une salle au musée de Champlitte, village dans lequel il revenait régulièrement. Ses obsèques ont eu lieu mercredi, à 14 h 30, en l’église Saint-Christophe, suivies de l’inhumation au cimetière de Champlitte.