Audience

Ce blog a six ans, il connait des pointes de fréquentations à 163 visiteurs par jour, et connait une audience moyenne de 80 visiteurs par jour. Il a reçu plus de 70 000 visites cumulées à ce jour. Il se veut à la fois informatif et divertissant et a rencontré son public. Je vous remercie pour vos visites.

Publicités

Installation de la cuve de la future station service

DSCN0150Installation de la cuve de la future station service

Vendredi au 58 rue de la Maladière à Fontaine-Française a eu lieu l’installation de la cuve de la future station service de Fontaine-Française. Cette cuve provient de la Chaudronnerie de L’Est à Langres. Elle possède trois compartiments. Elle a une capacité de 70 m3 et pèse 9 tonnes. Elle pourra contenir 50 m3 de gas oil, 13 m3 d ‘essence sans plomb 95 et 7 m3 de sans plomb 98. Un distributeur de carburant à deux faces sera prochainement installé avec paiement par carte bancaire, accessible 24 heures sur 24. Le distributeur sera le groupe Dijon Céréales sous l’enseigne Bourgogne Espace Rural. Les travaux sont en cours, l’installateur est Pétrogest de Besançon, les travaux de maçonnerie sont effectués par la société Henri Martin. Les commerces situés à proximité sont ouverts pendant la durée des travaux.

Fouvent-Saint-Andoche : Le café-restaurant Le Vannon rouvre ses portes

Vendredi, un événement ­important s’est déroulé à Fouvent. Le café-restaurant, lieu emblématique dans la commune, a rouvert ses portes.
À une époque où le commerce rural a tendance à disparaître, la réouverture d’un café-restaurant à la campagne est un signe d’espoir et un phénomène de société.

Le bar-restaurant de Fouvent, c’est toute une histoire et nombreux sont ceux qui ont connu l’époque “Collin”.

Les habitants de Fouvent trouvaient chez eux tout ce dont ils pouvaient avoir besoin, l’épicerie bien sûr mais aussi des clous, des vis, du fil, enfin tout.

Le dimanche après la messe, les hommes se retrouvaient au café pour l’apéritif pendant que leurs épouses préparaient le repas et, l’après-midi, c’était madame aux vêpres et monsieur aux quilles. Les gamins, étaient contents car ils allaient “requiller” contre quelques piécettes.

Ensuite, il y a eu la période “Jeantoux”. Le commerce rural n’était plus le même, les bourgs attiraient déjà les habitants des petites communes. À la fin des années 1990, la commune avait racheté le café épicerie et mis aux normes pour y faire de la restauration. Bernard et Véronique Jeudy se lançaient dans une aventure qui allait durer treize ans et que seule la maladie devait ­interrompre.

Il y eut ensuite la reprise par Stéphane et Isabelle Bayens qui décidèrent d’arrêter en 2013.
Une nouvelle page se tourne aujourd’hui

Xavier Lafourcade et son amie Charlène ont décidé de relever le défi. Le Vannon ouvre à nouveau.

Xavier n’est pas un novice, il a 33 ans, un brevet professionnel acquis après un apprentissage au château de Rigny (Haute-Saône).

Jusqu’à quelques semaines en arrière, il était gérant d’un bar avec restauration à Mantoche (Haute-Saône), mais il voulait voler de ses propres ailes. L’activité change un peu, il n’y aura plus d’épicerie, le bar sera ouvert avec une salle de jeux pour les jeunes de tous âges avec billard et baby-foot.

Le restaurant sera essentiellement orienté pizzas, ce qui avait fait le succès de Bernard Jeudy et, en plus d’une restauration traditionnelle, Xavier proposera sa spécialité, les burgers de bison, spécialité issue sans doute de son passage à la ferme de la Marquise, à Dampierre-sur-Salon.

En projet aussi, des soirées à thèmes et de temps en temps une animation karaoké qui permettra à chacun de tester ses talents.

Xavier et Charlène, qui relancent un lieu de vie à Fouvent, ont été encouragés par les habitants, venus nombreux vendredi soir, et ont été félicités par le maire Jacques Keller et le conseil municipal.

Bèze Le boulanger deux fois primé

DSCN9748 Bèze Le boulanger deux fois primé

Pain bourguignon et brioche à l’honneur

Patrick Moreau a remporté le troisième prix en boulangerie pour son pain bourguignon et le deuxième prix pour sa brioche.
Chaque année à la foire gastronomique de Dijon, le syndicat des artisans boulangers organise plusieurs concours lors de la Foire.
Ils étaient une douzaine à concourir à la Foire gastronomique de Dijon, dans la catégorie pain de campagne. Sa spécialité, c’est son “pain bourguignon” avec lequel Patrick Moreau, installé à Bèze depuis vingt-cinq ans, a remporté le troisième prix. Vice-président du syndicat des boulangers de Côte-d’Or, Patrick Moreau est un habitué des concours. Son pain bourguignon, marqué d’un grand B, c’est sa marque de fabrique. Il était même passé sur TF1 avec Jean-Pierre Pernaut. Le pain bourguignon avait été lancé en 1999 chez Bernard Loiseau.
Patrick Moreau a également reçu un deuxième prix pour sa brioche à la foire gastronomique de Dijon samedi, parmi 18 concurrents. Cette recette de la brioche, date d’il y a cinquante ans. Patrick Moreau la tient de son père, boulanger autrefois à Beaune.
Ces deux produits rencontrent beaucoup de succès.

Une année riche en activités culturelles.

Une année riche en activités culturelles.
L’assemblée générale de la Société historique de la région de Fontaine-Française (SHTRFF), présidée par Jean-Pierre Bernardet, s’est déroulée samedi, en présence du maire Nicolas Urbano, de Roland Chapuis, maire de Dampierre-et- Flée, et de Dominique Matiron, maire de Licey-sur-Vingeanne,

Le président a tout d’abord présenté le rapport moral et Dominique Bourguignon, trésorier, a dressé le bilan financier des activités culturelles et du fonctionnement général.

Jean Dupic a présenté les comptes de la branche touristique.

Jean-Pierre Bernardet a présenté un numéro spécial de la revue Terroir dédié aux poilus. Et a rendu hommage à la plume de Pierre Rameau, aux ­superbes prises de vues d’Hervé Robert, à l’œil exercé des correcteurs, sans oublier ­Didier Martory, l’imprimeur avec qui la SHTRFF travaille depuis l’an 2000, ont permis d’aboutir à ce n° 149 de Terroir qui leur est entièrement dédié. Ce numéro exceptionnel de la revue Terroir a été réalisé à partir de carnets authentiques de deux soldats du département ayant participé aux combats de la première guerre mondiale. Il s’agit des carnets de guerre de Charles Magnien et d’une autre source, le carnet de guerre d’un poilu de Fontaine-Française, Léon Guillaume, tous deux ayant été mobilisés le même jour au 21e RI de Langres. Jean-Pierre Bernardet a laissé la parole à Pierre Rameau qui a présenté son travail de longue haleine. Pierre Rameau à travers ces carnets s’est efforcé de retracer les temps forts de la guerre et de mettre en valeur l’héroïsme au quotidien à travers le récit des deux valeureux poilus. Il a su retranscrire l’émotion qui se dégage du récit des deux soldats en choisissant des extraits poignants.

Catherine Baradel a présenté trois projets de la Société historique : tout d’abord, il s’agirait d’organiser une soirée quiz sur l’histoire locale et l’observation de l’environnement local, afin de montrer la richesse culturelle du canton sous un jour ludique avec un questionnaire destiné aux enfants et un autre pour adultes. Les récompenses seraient constituées de produits locaux.

D’autre part, il s’agirait d’attirer les chercheurs au sein du canton en établissant une bibliographie faisant la liste de toutes les publications parues sur le canton et de mettre ces données en ligne.

Le troisième projet est de ­recenser tous les édifices religieux et les fontaines sanctifiées du canton afin d’établir un dépliant touristique et de sortir un livre concernant l’histoire de ces édifices.

Aleth Chartier a évoqué le projet d’un grand voyage de douze jours au Pérou, avec ­visite du Machu Picchu et du lac Titicaca. Une présentation du voyage aura lieu lors de la soirée galette des Rois le 10 janvier 2015, à 20 heures.

Info La cotisation est désormais fixée à 18 € au lieu de 15 €.
Lors de l’assemblée générale de la Société historique et touristique de la région de Fontaine-Française, un hommage a été rendu à Ginette Estivalet qui n’a pas souhaité renouveler son mandat au conseil d’administration de la SHTRFF. Elle était également correspondante locale de cette association pour Sacquenay. Laurence Robert, nouvellement élue au conseil d’administration, lui a remis un bouquet en reconnaissance de ces nombreuses années de bénévolat au sein de la Société historique.

Noël en Provence

Samedi 20 décembre en l’église de Saint-Seine-sur-Vingeanne à 20 heures aura lieu une soirée intitulée Noël en Provence autour d’un conte d’Alphonse Daudet et chants avec la chorale “Les Alizées” et ses chœurs de femmes et d’enfants. Participation libre. Cette soirée, org. par l’association “Musique, Culture et Patrimoine” se poursuivra à la salle polyvalente autour de boissons chaudes offertes à tous.