En famille au Mexique

11169626_352974548230791_2036441034406063511_oEn famille au Mexique
Une délégation haut-saônoise s’est rendue sur les terres des « cousins » de Jicaltepec et de San Rafael. Entre découverte et soutien aux populations.
C’est un groupe de 25 personnes qui s’est rendue en avril ces dernières semaines au Mexique par le canal de l’association chanitoise « Haute-Saône-Mexique ». Après un circuit de dix jours à travers le Mexique, ils ont rejoint San Rafael, posant les valises « à l’hôtel de Champlitte ». reçus avec beaucoup d’affection par Felipe Romagnoli, dit « Pipo », ils sont ensuite allés à l’église pour assister à une messe au cours de laquelle ils ont remis au prêtre de la paroisse la statue de saint vincent qui avait fait le voyage dans la valise de la présidente, Régine Mongin. L’office a été célébré dans la plus pure tradition du jumelage, par deux prêtres mexicains, dont l’un a des origines françaises par la famille Lavoignet de Champlitte la Ville.
Après la cérémonie, huit chaises roulantes, financées par l’association ont été offertes aux malades sélectionnés par « Pipo ». Des matériels achetés sur place. Ce sont ensuite une bonne centaine de convives qui ont pris place pour un grand repas préparé et offert par la population locale. Les chanitois, eux avaient amené du vin…
« La barrière de la langue n’a jamais été un problème, tout le monde faisant un effort pour comprendre l’autre : se félicite Régine Mongin.
En fin de journée, la délégation est allée visiter la »Maison de la culture et l’école française de san Rafael », pour y remettre le scanner offert par le conseil général de la Haute-Saône, ainsi qu’une partie des fournitures scolaires et livres amassés en Franche Comté.
La visite s’est poursuivie à Jicaltepec où la passerelle, financée elle aussi par le conseil général de la Haute-Saône est bien en place, même si il reste à en réaliser les escaliers.
La délégation a inauguré la nouvelle classe pour laquelle l’association a fourni vingt bureaux d’étudiants avec tablettes, un tableau blanc, un ventilateur, une chaine hi-fi, sans oublier de distribuer le reste des fournitures scolaires et crayons restés dans les valises.
Mais pas question de s’arrêter en si bon chemin même par 41°. Le mercredi matin, juste avant le départ pour Vera Cruz ; les pas ont conduit au ranch de « Lalo », autrement dit Eduardo Capitaine, éleveur de Jicaltepec venu l’année dernière dans la région Franche Comté. Puis est venu le temps d’une courte visite du musée de Lourdes Drouaillet qui était en cours de restauration l’année dernière avec l’aide du conseil général de la Haute-Saône et de l’association. « Nous avons constaté que les objets anciens étaient bien mis en valeur. », se félicite Régine Mongin. »Il ressemble à un petit Champlitte, car on y retrouve beaucoup d’objets similaires. »
Encore un petit crochet par la plantation de vanille d’une famille Theurel, puis est venu le temps de reprendre le chemin de la France, les bras chargés d’artisanat local, dont les pièces seront vendues sur les différents marchés, en vue de pouvoir, encore et toujours venir en aide aux cousins mexicains. « Nous espérons que le nouveau conseil départemental continuera à nous accompagner par ses subventions », confie Régine Mongin. » Là-bas les besoins sont énormes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s