Des collégiens à l’écoute de leur environnement

DSCN9964Des collégiens à l’écoute de leur environnement
Dans le cadre du programme « Petits bruits de caractères », des élèves du collège Leroi-Gourhan de Champlitte sont partis à la chasse aux sons, qu’ils ont rassemblés dans une carte postale virtuelle.
Depuis l’automne 2013, dans cinq Petites Cités comtoises de caractères, des groupes d’adolescents sont partis à l’écoute du paysage. Le micro à la main, le magnétophone en bandoulière et casque sur les oreilles, ils ont rapporté une collection de perles sonores, faites de bruissements, de cliquetis, de tintements, de chants, de souffles et de paroles, afin de faire parler le paysage.

Des élèves volontaires du collège Leroi-Gourhan ont participé à l’élaboration d’une carte postale sonore. Cet événement, intitulé “Les petits bruits de caractères”, est organisé par l’association Les Petites Cités comtoises de caractères, en partenariat avec Intermèdes géographiques et le Conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement (CAUE).

Les élèves ont été encadrés par Françoise Crémel, professeur diplômée à l’École nationale supérieure de paysage de Versailles, et par Aurélien Bertini, ingénieur du son.

Ils ont appris la composition du son, choisi les lieux d’enregistrements, avant de passer au montage. La salle des fêtes, le château, Les Lavières, les jardins, la Pâturie, les maisons de vignerons et les cabordes font partie de cette sélection. Leur travail sera matérialisé par l’édition d’une carte postale, un “QR code” disposé à certains endroits du bourg permettant d’entendre ces petits bruits de caractères. Champlitte est transformé ainsi en « cité-musée » à ciel ouvert.

Pour 20 minutes de son diffusé, il y a eu trente heures enregistrées, fruits d’une semaine de travail.

Mais les élèves ont pu écouter le résultat de leurs efforts vendredi à la salle polyvalente de la mairie. A leur crédit, trois cartes postales sonores, avec « La vie naturelle » au bord du Salon, « La vie établie » au musée des arts et traditions populaires avec la voix de l’abbé Demard, et « La vie matérielle », avec la participation de Serge Paris et de son cheval.

Dans le même élan, trois dessins ont été primés. Troisième prix pour Océane Grappotte et sa représentation du château, second pour Mathilde Berthelier et sa fontaine de la place des Halles, et enfin premier prix, remis par le maire Gilles Teuscher, à Jessy Lemerle pour son cheval et ses cabordes.

Des gens, des voix, des ambiances ont été ainsi livrés à la postérité. Par le biais de cet exercice, les élèves se sont rapprochés des habitants et de la vie du bourg, et aussi de son histoire. Ils ont immortalisé un instant de vie du bourg et l’ont diffusé et illustré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s