Un blason mis en valeur

DSCN0199Un blason mis en valeur

Les toits polychromes sont devenus un des symboles de la Bourgogne, ils existent depuis le XIIème siècle et sont pourtant répandus dans toute l’Europe. Le touriste les retrouve surtout sur les monuments anciens : cathédrales, églises, château… Celui-ci pourra maintenant admirer un toit polychrome à Fontaine Française.
Le toit du bâtiment de la Plume Rouge abritant le syndicat d’initiative de Fontaine Française Val de Vingeanne devait être refait. Celui-ci se trouvant proche du Château et afin d’animer le carrefour entre la rue Honorine de Monaco, la rue du général Gandyl, la rue des Murots et la rue de France, un projet de faire figurer le blason de la commune est né, selon le souhait de Nicolas Urbano, maire de la commune.
Le blason est à la croix de gueule sur fond d’argent en langage héraldique, soit l’inverse du drapeau suisse. Cette croix rouge sur fond blanc est un signe de neutralité, de paix et de respect.
Il s’agit des armes des officiers de la mairie royale de Fontaine-Française. Elles ont été octroyées vraisemblablement en septembre 1693, lorsque Louis XIV nomma le premier maire de la commune : Jehan Michel qui avait en fait acheté la charge héréditaire, d’après l’histoire de Fontaine-Française de Richard Edouard Gascon.
Des armoiries présentes sur un toit est un fait très rare, seule cinq toitures seraient armoriées en Europe : des portes à Palerme en Sicile, et à Tolède en Espagne, la cathédrale de Vienne en Autriche, l’église saint Marc de Zagreb en Croatie, et la chapelle ducale d’Uzès dans le département du Gard en France, selon Catherine Baradel-vallet, auteur de l’ouvrage « Les toits polychromes en Bourgogne ».
La réalisation de ce toit peu commun a été confiée à l’entreprise Vingeanne Couverture de Mornay. « Les tuiles ont été peintes et vernissées par les employés de Vingeanne Couverture. » : confie Fabrice Grisouard dirigeant de Vingeanne Couverture. Le surcout nécessaire à la réalisation du blason a été offert par l’entreprise.

Publicités

5 commentaires sur “Un blason mis en valeur

  1. Les armoiries de Fontaine-Française auraient été octroyées à la commune par le roi Louis XIV lui-même, lors de la nomination du premier maire perpétuel, Jean Michel, en septembre 1693. On les retrouve à l’identique sur une ordonnance royale de 1703. Oubliées pendant de longues décennies, elles n’ont été reprises qu’en 1957 par la commune.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s