Une année chargée chez les sapeurs-pompiers

voeux champlitteUne année chargée chez les sapeurs-pompiers
A cette période de début d’année, il est coutume de se retrouver pour présenter les vœux, c’est aussi et surtout l’occasion de revenir sur l’activité opérationnelle et sur les évènements de l’année écoulée au centre d’incendie et de secours (CIS) de Champlitte, dirigé par le lieutenant Marc Bougaud

Cette cérémonie s’est déroulé en en deux temps avec la remise de diplômes, grades et médailles, suivie des discours. Sabrina Martini est devenue équipier incendie et missions de secours et équipier opérations diverses. Benoît Blanc a obtenu les modules de premier secours en équipe de niveau 1, d’équipier incendie et missions de secours et d’équipier opérations diverses.

Françoise Valeur a été promue sergent, Fabien Crottet a été promu sergent également, Sabrina Martina est devenue sapeur de deuxième classe. Jean-Christophe Gardet a obtenu la médaille d’honneur de sapeur-pompier avec échelon Vermeil pour 25 ans effectués dans le corps des sapeurs-pompiers. Michel Gardet, ancien chef du Centre d’Intervention de Champlitte pendant 20 années a été promu au grade de commandant honoraire.

Au cours de l’année 2015, le centre de secours a effectué 182 interventions, et se rapproche donc d’année en année de la barre des 200 interventions. Ces interventions se répartissent en 130 de secours à personnes (+ 18 %) dont 12 accidents de la circulation, 32 d’incendies (+ 23 %) et 20 d’opérations diverses (+ 25 %). 17 % d’interventions supplémentaires ont été effectuées par rapport au cours de l’année 2014.

Cette année, le Centre d’Intervention de Champlitte a connu, sur son secteur, plus d’interventions marquantes que les années précédentes. Le 7 juillet une jeune femme de 35 ans ensevelie sous une charpente métallique à Larret qui malgré tous les efforts des sapeurs-pompiers n’a pu être réanimée. Le 12 juillet, lors du Bike and Run, un homme de 40 ans a chuté lourdement en vélo dans un endroit difficile d’accès. La victime souffrait de divers traumatismes. Le 13 juillet alors que les sapeurs-pompiers intervenaient pour un feu de récolte sur la commune de Pierrecourt, les sapeurs-pompiers ont eu le choc de voir brûler le Fourgon Pompe Tonne sans avoir aucune possibilité d’intervenir pour stopper ce sinistre. Tous les sapeurs-pompiers qui étaient sur les lieux furent affectés voir traumatisés. Heureusement, ce malencontreux incendie n’a généré aucun blessé. Les plus grosses blessures restent morales. Le 3 août à Champlitte, un feu de voiture stationnée le long d’une habitation s’est propagé à celle-ci causant de gros dégâts. Le 24 septembre, 7 personnes handicapées se sont retrouvées bloquées dans les étages du château de Champlitte suite à une défaillance de l’ascenseur. Le 30 novembre les sapeurs-pompiers sont intervenus à quelques centaines de mètres de la caserne pour un ouvrier en bâtiment enseveli sous un mur alors qu’il procédait à des travaux de démontage d’un ancien bâtiment. Ils ont agi avec beaucoup de précautions pour prendre en charge la victime.

La nomination de Marc Bougaud en tant que chef de Centre d’Intervention de Champlitte le 18 avril dernier lui a permis d’apprécier la charge de travail qui incombe à la gestion et au commandement d’un centre. En novembre, les équipes d’astreinte et le nombre de personnes déclenchées lors d’un départ VSAV ont été changé. Maintenant 3 sapeurs-pompiers sont appelés pour armer l’ambulance. Chaque jour, les habitants peuvent constater l’importance des disponibilités et surtout l’augmentation de celles-ci, bien que la majorité de l’effectif travaille en dehors du secteur, la réponse opérationnelle est bonne. Au niveau de la formation, les sapeurs-pompiers Chanitois ont suivi près de 50 journées de stages sans compter les manœuvres mensuelles.

Actuellement l’effectif est de 12 sapeurs-pompiers dont 2 femmes et 1 membre du Service de Santé (une infirmière). Deux nouvelles recrues vont bientôt débuter leurs formations, Corinne Guillaume qui est infirmière et Cynthia Gay. Un nouvel engagement est en cours, il s’agit de Charline Schmith. Marjorie Mongey est actuellement Jeune Sapeur-Pompier au CIP de Gray et elle pourra intégrer le centre de secours lorsque sa formation sera terminée.

Pour conclure, Marc Bougaud a tenu à remercier les sapeurs-pompiers volontaires pour leur engagement au service de la communauté.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s