Avoir vingt ans dans le désert

DSCN0084Avoir vingt ans dans le désert
Roland Bigueure, ancien maire d’Orville est né le 6 janvier, appelé sous les drapeaux le 2 mars 1960 et affecté au Centre d’Instruction des Troupes d’Outremer ex coloniale au camp de Lido, à coté d’Alger. Après un passage à Chalon sur Saône, puis à Marseille au camp Sainte Marthe, il embarque sur le Sidi Mabrouk, en fond de cale et arrive au CITOM le 6 mars 1960
Il apprend son métier de soldat (au cours de ses classes), et effectue des marches dans les environs de la campagne algéroise, et effectue des gardes. Ensuite, il effectue un passage à la FRAC (formation de chauffeur) en jeep, GMC, et passe ses permis VL et Pl militaires et passe une semaine avec la gendarmerie dans les hauts d’Alger, affecté à la Compagnie des Méharistes de l’Erg Oriental (CMEO) qu’il rejoint le 1er juillet 1960 par train, au départ d’alger, puis il poursuit sur Sétif, Constantine, Batna, El Khantara (portes du désert), puis c’est Biskra, Stil, puis il gagne El oued, après avoir effectué un trajet de 150 kilomètres en Dodge.
Il est affecté au quatrième peloton de la CMEO comme chauffeur (il y a 4 Dodges), la CMEO compte trois pelotons de méharistes (sur dromadaires) et deux pelotons portés :(Dodges), plus le commandement et les services et une harka.
Il a reçu alors l’équipement saharien, et à 4 heures du matin, le peloton est parti dans le désert, un mois dans les environs d’El oued.
La Saharienne a gardé les traditions anciennes. Les jeunes soldats ont reçu un petit pécule, et doivent acheter leurs habits et leur nourriture.
Le peloton patrouille à la frontière tunisienne à la recherche de traces de passage sur de très longues distances ; Le climat est très chaud, l’eau souvent salée, les conditions sont très difficiles et la nourriture peu adaptée. Le peloton compte quelques européens engagés et appelés, les deux tiers sont des engagés commissionnés originaires du Sahara.
Le peloton passe un mois en plein désert, puis un mois dans un village saharien et ainsi de suite. Il suit une formation militaire, puis est élevé au grade de caporal, puis devient caporal-chef et enfin sergent.
Il a été garde d’honneur du général à Ouargla, en grande tenue d’apparat, ce général sera plus tard recherché comme rebelle après avoir pris position contre les autorités françaises et le général de Gaulle. Au cesser le feu du 19 mars, le peloton quitte le plein désert pour rejoindre les villages sahariens du Souf, en pleine agitation, des manifestations ont lieu, des drapeaux FLN apparaissent. Les sahariens sont insultés, leurs familles sont en danger. Ce fut une période très difficile.
Le 28 avril 1962, arrive la quille pour Roland Biguere, il quitte El Oued par camion avec son unité puis prend le train pour Stil, Biskra, Batna, Constantine, Bone (en pleine agitation), puis arrive l’embarquement pour Marseille, puis vient le retour à Orville avec une permission libérable de 57 jours.
Roland Bigueure, a été libéré de toutes obligations militaires le 23 juin 1962, après une visite à l’hôpital militaire de Dijon qui ne reconnait aucune séquelle pour avoir contracté une sévère jaunisse pendant le service en conditions climatiques extrêmes.

Un commentaire sur “Avoir vingt ans dans le désert

  1. Cérémonie du 19 mars

    Samedi, une cérémonie de commémoration a été organisée au monument aux morts d’Orville à l’occasion de la journée nationale du souvenir des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du comité de la FNACA de Selongey. Roland Bigueure, né le 6 janvier 1940 a reçu la médaille commémorative Algérie Sahara. Il a passé 28 mois sous les drapeaux dont 56 jours de permission libérable, et a servi 20 mois dans le désert du Sahara en Algérie dans la région d’El Oued entre 1960 et 1962.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s