Maria Fourcaudot

Photo Fourcaudot MariaMaria Fourcaudot
Maria Fourcaudot s’est éteinte à la maison de retraite de Champlitte dimanche 22 mai.
Maria Fourcaudot est née le 10 décembre 1921 en Ukraine. Elle est déportée à l’âge de 21 ans au camp de travail forcé de Reichenbach en Allemagne. Trois ans plus tard, sans nouvelles de sa famille, elle décide de suivre Auguste (prisonnier de guerre au même endroit), à Champlitte le 31 mai 1945 pour y fonder famille. Quatre enfants seront issus de leur union: André, Yvonne, Jean-Paul et Serge.
Le 6 juin 1959, elle a la douleur de perdre son mari, alors cheminot à Chalindrey. Elle surmonte cette nouvelle épreuve avec un rare courage, animée qu’elle aura été par l’éducation de leurs enfants, et leur réussite, lui procurant ainsi une bien légitime fierté.
Toujours à l’ouvrage, elle consacrait son temps à deux de ses passions: le tricot et le jardinage. Son exigence au quotidien aura été à la hauteur de la générosité dont elle savait faire preuve.
10 petits-enfants et 12 arrière-petits-enfants, issus pour certains d’un heureux métissage, la combleront: amour, tolérance et humilité, une fois de plus.
En 2009, affaiblie, elle rejoint la maison de retraite de Champlitte où elle décèdera dimanche 22 mai, paisiblement, entourée des siens.
Les obsèques ont été célébrées vendredi 27 mai à 14h30 en l’église de Champlitte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s