L’œuvre d’une vie

bernard-ronotL’œuvre d’une vie

Renée et Bernard Ronot ont travaillé à réunir une collection de semences anciennes, qu’ils ont su transmettre.

Bernard Ronot, agriculteur retraité à Chazeuil, est président d’honneur de Graines de Noé. Cette association sauvegarde l’œuvre de Renée et Bernard Ronot qui ont collectionné plus de 200 variétés de graines de céréales anciennes. Rencontre avec Bernard Ronot.
Bernard Ronot est un passionné. Pour lui les semences anciennes de blé, nées de la terre, ont été préservées par les générations précédentes. Selon lui, il avait le devoir de les transmettre aux générations futures pour la pérennité de la biodiversité.
« Les semences anciennes, ont été abandonnée par les paysans de ma génération, dans les années 1960, lorsque les nitrates sont arrivés dans l’agriculture. » : précise Bernard Ronot.

La naissance de l’agriculture intensive

« Les nitrates, facteurs de production, ont permis de faire face aux besoins alimentaires, et ont été accueillis avec enthousiasme dans les fermes, après la seconde guerre mondiale. Les rendements ont augmenté. Des blés modernes, plus courts ont été sélectionnés. Mais le vulpin, qui est une plante concurrente du blé, s’est développé. Il fallut utiliser les désherbants. La végétation désormais dense dans les champs de blé, a généré une humidité permanente, au sol, les champignons se sont développés. Le fongicide a été proposé. Puis le puceron parasita le blé gorgé de sève. Il fallut utiliser des insecticides. » : poursuit Bernard Ronot.

Un retour aux sources

Devant cette surenchère de produits, Bernard Ronot a décidé de passer à l’agriculture biologique et de travailler sur les semences anciennes. Il a alors travaillé sur la culture de variétés réservées à la panification. Dans les années 2000, le couple a collecté les semences dans quelques rares fermes de la région et a collaboré avec le conservatoire national de Clermont Ferrant pour multiplier les graines de variétés anciennes. Très vite il y eut une centaine de variétés dans son grand jardin à Chazeuil. Renée et Bernard Ronot ont décidé de travailler sur des semences anciennes de qualité qui pérennisent la biodiversité.
Ces semences offrent un rendement plus faible que les variétés modernes, on peut retrouver leur saveurs dans les farines et les pains bio.

Bernard Ronot a présenté dernièrement le fruit de ses recherches aux élèves d’Agro Sup, qui sont de futurs ingénieurs agronomes, ils étaient enthousiasmés selon Bernard Ronot. Graine de Noé continue l’œuvre de Renée et Bernard Ronot. infos : http://www.graines-de-noe.org/

Publicités

Un commentaire sur “L’œuvre d’une vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s