Au bonheur des dames

Au bonheur des dames
A 30 ans, Élodie Jouquin, créatrice de vêtements féminins, vient d’ouvrir sa mercerie à Champlitte : « Au fil enchanté ».
Originaire de Suisse, Élodie Jouquin est installée dans le bourg chanitois depuis 9 ans avec sa famille.
Partir d’un bout de tissu pour créer un vêtement. Un défi qu’Élodie Jouquin aime plus que tout relever, dès qu’une occasion se présente à elle. Son métier de créatrice de vêtements, elle l’a appris en entreprise et à l’école, obtenant l’équivalent d’un BTS, dans sa Suisse d’origine. Mais elle a d’abord travaillé dans un autre domaine en tant que déclarante en douane, pendant 4 ans.
Champlitte, elle y est venue, pour suivre son compagnon, Simen, il y a neuf ans. Gardant toujours la couture dans un coin de sa tête. Élodie Jouquin, s’est alors lancée dans une nouvelle aventure professionnelle, qui a pris forme à Langres. Elle a repris pendant plusieurs années un magasin de tissus. Jusqu’au jour où : « Cela devenait de plus en plus difficile de faire le trajet tous les jours avec mes deux enfants et j’ai donc commencé à réfléchir pour reprendre quelque-chose à Champlitte. « : explique cette jeune maman de 30 ans.
C’est au 2, rue du Bourg que, de fil en aiguille, le rêve est devenu réalité. »On avait repéré la maison, depuis un petit moment », assure-t-elle. Dans ce qui a été ces dernières années une bijouterie puis une banque, Élodie Jouquin a aujourd’hui, développé sa petite activité de mercerie. Après un grand rafraichissement opéré par son cher et tendre, la jeune femme, a donc créé son univers qu’elle a baptisé : « Au fil enchanté. »
Son logo aux jolies courbes rappelle même les boutiques d’antan. La porte franchie, on y trouve forcément son bonheur, parmi les pelotes de laine Bergères de France, les bobines, les fils, les boutons, les tissus d’ameublement, les patrons de coutures. On le sait, Élodie Jouquin manie aussi très bien l’aiguille, proposant retouches et créations sur mesure pour femmes et enfants.
D’une simple idée d’une cliente, la professionnelle peut ainsi confectionner un modèle unique. Ravie de partager son savoir-faire, elle a par ailleurs décidé de mettre en place des cours de couture. Ils auront lieu le mercredi matin pour les enfants, et le samedi matin pour adultes en petits groupes.

2 commentaires sur “Au bonheur des dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s