Les travaux de l’hôtel de ville et le gymnase subventionnés par le conseil départemental.

Les travaux de l’hôtel de ville et le gymnase subventionnés par le conseil départemental.

Des délibérations importantes concernant le financement des travaux effectués par la commune, ont été prises mercredi au conseil municipal de Selongey.

Mercredi, dans la salle de réunion située au premier étage de la médiathèque Riquichot à Selongey, a eu lieu une réunion du conseil municipal, car l’hôtel de ville est actuellement en travaux.
La commune de Selongey rend compte chaque année des opérations budgétaires qu’elle a exécutées. A cette fin la commune établit la clôture de l’exercice budgétaire, le compte administratif du budget principal ainsi que les comptes administratifs correspondant aux différents budgets annexes.
Les dépenses de fonctionnement se montent à 2 199 541, 34 €. Les recettes de fonctionnement se montent à 2 698 206, 80 €.
Les dépenses d’investissements se montent à 1 728 512, 47 €. Les recettes d’investissement se montent à 1 555 384, 82 €.
Les comptes administratifs et les comptes de gestion réalisés en 2017 ont été approuvés par le conseil municipal. Les comptes de gestion sont les comptes effectués par le Trésor Public qui vérifie le compte administratif, c’est le reflet de ce qui s’est passé financièrement en 2017 à Selongey.
« Le conseil départemental de la Côte d’Or, dans le cadre de sa politique de soutien à l’investissement public dénommé : « Cap 100% Cote d’Or », a proposé à la commune de Selongey de contractualiser son engagement. » : a précisé, le maire de Selongey, Gérard Leguay. Le conseil départemental s’engage à apporter son soutien financier à la réalisation du projet de réhabilitation de l’hôtel de ville à la hauteur de 200 000 € sur un montant global du projet estimé est de 825 800 €, ainsi qu’à la rénovation du gymnase à la hauteur de 313 000 €, le montant global du projet estimé de ces derniers travaux est de 695 000 €. Le conseil municipal de Selongey a autorisé le maire à signer ce contrat.
L’hôtel de ville étant en travaux. La commune a informé le service civil du parquet de la délocalisation de la salle des mariages dans la salle de réunion située au premier étage de la médiathèque. Le tribunal de grande instance a demandé de confirmer par une délibération que la salle de réunion est « propre » à suppléer l’habituelle salle des mariages.