Assomption, sainte Marie.

Assomption, sainte Marie.
Quand il pleut à l’Assomption, on a des pommes de terre et du regain.
À l’Assomption, la clarté fait du vin la qualité.
Le 15 août le coucou perd son chant, c’est la caille qui le reprend.
S’il pleut pour l’Assomption, tout va en perdition.
Pluie de l’Assomption, huits jours de mouillon.
S’il pleut à Notre-Dame même, chacun encore l’aime.
Au 15 août gros nuages en l’air, c’est la neige pour l’hiver.
La vierge du 15 août, arrange et défait tout.
Du soleil à l’Assomption, beaucoup de vin et du bon.
À la mi-août, l’hiver se noue.
Temps sec en août, et gros nuages bleus, neige pour l’hiver.
Tonnerre au mois d’août, abondance de grappes et bon moût.
Quiconque se marie en août, souvent n’arrose rien du tout.
Quand mi-août est bon, abondance à la maison.