Socrate a écrit. Je l’ai lu.

Socrate a écrit. Je l’ai lu.
« En déambulant dans Athènes, j’ai eu une vision, il fallait défendre le beau, le vrai, et le bien. Je suis certain que cela sera repris par mes disciples. Il s’agit d’une conversion de l’âme vers la tempérance et la maitrise de soi, afin de se connaitre soi-même. C’est l’occasion de connaitre ma propre mesure, et pour chaque l’occasion de mettre en pratique cela. Le monde est infini, il faut penser au-delà de cette terre, et penser l’univers dans ce qu’il a d’infini et d’inconnu. Agir en homme libre, sachant défier les pensées faussées, tel est mon testament. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s