École des 3 arts.

École des 3 arts.
L’école de musique et de danses du Mirebellois et Fontenois est devenue l’école des 3 arts, avec l’arrivée des arts du cirque.
Depuis sa création, l’École des 3 arts est ouverte aux enfants et aux adultes (un tiers des effectifs.) Elle est en constante évolution et diversifie ses propositions d’apprentissage et de diffusion sur le territoire de la communauté de communes : musique, puis danses et maintenant arts du cirque.
L’école est un exemple de réussite en milieu rural. Elle approche en 2017-2018, l’effectif de 350 élèves, signe fort de la reconnaissance de sa qualité.
L’objectif de l’école est autant la promotion de la pratique en amateur que de permettre aux élèves qui le souhaite d’intégrer un cycle d’enseignement au conservatoire (musique, danse classique, danse jazz). Les élèves, grâce à un enseignement de qualité, aux projets innovants, à leurs participations à de nombreuses animations publiques, (environ 80 chaque année), deviennent des acteurs de leur territoire.
Les cours de musique ont lieu à Mirebeau-sur-Bèze, ainsi qu’à Belleneuve (éveil et initiation musicale) et à Fontaine-Française (éveil, initiation musicale et guitare).
Les cours de danse sont localisés à Belleneuve et à Fontaine-Française (éveil corporel et initiation danse).
Les ateliers des arts du cirque ont lieu à Fontaine-Française. Jonglerie : (massues, balles, bâton du diable, assiettes chinoises, anneau, diabolo), équilibre sur objet (fil d’équilibre, boule d’équilibre, monocycle), expression (jeux de scènes, mime), acrobaties et portés sont proposés.
L’école évolue chaque année, l’ambition est de diversifier les apprentissages sur le territoire.
Contact : 03.80.36.50.49.

Publicités

Un centre d’interprétation dédié au camp romain de la VIIIème légion.

A Mirebeau-sur-Bèze en 2019, un centre d’interprétation dédié au camp romain de la VIIIème légion sera installé.
Comment découvrir et partager cette singularité de l’histoire mirebelloise : la présence d’un camp de la VIII ème légion Augustéenne au premier siècle de notre ère verra le jour.
Seul camp romain découvert sur le territoire français, objet de plusieurs décennies de fouilles et découverte majeur pour l’archéologie militaire, cette découverte s’est longtemps heurtée à l’absence sur le terrain « hormis durant les périodes de fouilles » de « preuves », visibles à montrer au public.
Aujourd’hui, les avancées de la médiation culturelle permettent de mettre « au jour » cette belle histoire. Ce projet, sans sacrifier la rigueur scientifique, propose une découverte sensible et ludique de cette histoire ou comment s’immerger dans cette période grâce à des procédés sonores, visuels et tactiles qui laissent libre cours à l’imaginaire de chacun.
Cela sera un centre d’interprétation, plus qu’un musée, pour tout savoir sur cette aventure et plonger dans l’univers de l’archéologie à la recherche du quotidien d’un légionnaire romain.
Le nouveau centre d’interprétation sera installé dans le Forum de Mirebeau-sur-Bèze qui réunira une salle de spectacle, une médiathèque, et des salles pour les associations. Le centre d’interprétation occupera au sein du forum, un espace conjoint avec l’office du tourisme Mirebellois et Fontenois.

L’office du tourisme Mirebellois et Fontenois.

L’office du tourisme Mirebellois et Fontenois.
La communauté de commune du Mirebellois et Fontenois, continue sur sa lancée après une saison touristique riche de succès.
6 552, c’est le nombre de personnes accueillies par l’office du tourisme en 2017, tous points d’accueil et de contact confondus. Cela représente une hausse de 75% par rapport à l’année précédente, hausse principalement due à la candidature du village de Bèze à l’émission de France 2, « Le Village préféré des français », présenté par Stéphane Bern.
Les visiteurs sont toujours principalement français (93%), et issus des bassins de population en lien direct avec le territoire (Bourgogne Franche-Comté à 73%, Grand Est à 6%, Ile de France à 6%).
Les grands sites de visite en Mirebellois et Fontenois ont aussi connu une hausse de fréquentation pendant la saison dernière : + 40% pour les grottes de Bèze, + 26% pour le château de Fontaine-Française, + 6% pour le vélorail de la Vingeanne.
La communauté de communes a par ailleurs largement amorti son investissement dans un triporteur permettant la création d’une antenne touristique mobile à Bèze, et le renseignement des visiteurs au sein de la bourgade, puisque celui-ci a parcouru 10 000 kilomètres en 2017, sans quitter la bourgade.
En 2018, les missions de base de l’office de tourisme restent les mêmes et la structure pérennise ses actions sur le terrain.
L’accueil des touristes a lieu sur 3 points : (Mirebeau-sur-Bèze, Bèze, et Fontaine-Française). La promotion du territoire et la diffusion de l’information touristique est une priorité.
L’animation du réseau des acteurs avec la « journée pros du tourisme » et communication numérique est prévue.
L’office du tourisme est présent lors d’évènements récurrents comme Les journées romaines à Mirebeau-sur-Bèze, L’apéro du numérique au château de Fontaine-Française, et le Fantastic Picnic au château d’Arcelot.
Horaires d’ouverture de l’Office de Tourisme à Mirebeau-sur-Bèze : l’office est ouvert de début avril jusqu’à fin septembre du mardi au samedi de 10 à 13 heures et de 14 à 17 heures. De début octobre à fin mars : le mardi de 14 à 17 heures le mercredi et le samedi de 10 à 12 heures et de 14 à 17 heures.
Contact : 1 bis rue des Moulins 21 130 Mirebeau-sur-Bèze. Téléphone : 06.80.36.76.17

Une gestion de l’eau et de l’assainissement maitrisées.

Une gestion de l’eau et de l’assainissement maitrisées.

L’eau a été au cœur des délibérations du conseil municipal de Fontaine-Française, lundi soir. Le rapport technique annuel sur la qualité de l’eau et l’assainissement pour l’année 2017 a été présenté aux élus. Les résultats seraient satisfaisants.

Bernard Marchal, chef d’agence Nord Bourgogne-Franche-Comté à la société Saur, est venu présenter le rapport eau et assainissement pour l’année 2017 aux élus.

Selon le professionnel, une amélioration du fonctionnement du service a été notée.
« L’eau potable est de bonne qualité. Un problème de turbidité de l’eau a été détecté durant les phases de pluies importantes, un branchement sur le réseau de la haute Vingeanne a été effectué. » :a précisé Bernard Marchal, 97 387 m3 d’eau ont été produits, en 2017, à Fontaine-Française. Le rendement est de 73,64 %. Le prix de l’eau est à 2,26 € le mètre cube pour une facture de 120 mètres cubes. Une fuite d’eau a été maitrisée, à la fin des trois premiers mois de 2017. Cette fuite d’eau a occasionné 7 440 m 3 de perte d’eau au début de l’année 2017. 390 clients sont comptabilisés sur la commune. Parmi les travaux pouvant être réalisés à l’avenir, la réhabilitation du réservoir du château d’au d’eau a été évoquée. Un diagnostic a été réalisé en 2016, par le cabinet Merlin.
Au sujet de l’assainissement, le prix facturé aux clients est de 2,21 € par mètres cubes pour 120 mètres cubes facturés. 59 419 m3 ont été épurés. « Il y a une arrivée d’eau pluviale au poste e refoulement de La Corvée. L’origine de ces eaux claires parasites devrait être détectée. » : a souligné le chef d’agence Nord Bourgogne-Franche-Comté de la société Saur.
Le rapport sur l’eau et l’assainissement a été approuvé, à l’unanimité par le conseil municipal.
Concernant l’ancienne gendarmerie, le permis de construire a été obtenu, l’appel d’offre va être lancé ce vendredi, Le dépouillement des offres aura lieu le 26 octobre.