Le Club de la Joie de Vivre de Champlitte est allé déguster des grenouilles à Pesmes.

Le Club de la Joie de Vivre de Champlitte est allé déguster des grenouilles à Pesmes.
Dimanche 27 avril, a eu lieu le repas-grenouilles à Pesmes du club de La Joie de Vivre de Champlitte : 75 personnes sont venues en voiture particulière et en car avec de nombreux nouveaux : le bouche à oreille fonctionne chaque année.

Grenouilles à discrétion et menu copieux comme d’habitude au restaurant. Beaucoup de monde amateur de danses sont venus s’amuser au son de l’accordéon.

L’accessibilité est en place à La P’tite Fringale.

L’accessibilité est en place à La P’tite Fringale.

L’accessibilité est en place à La P’tite Fringale, restaurant saisonnier, situé écluse 26 à Saint-Maurice-sur-Vingeanne. « La p’tite fringale est ouverte depuis 11 ans. Nous avons eu 3 ans pour effectuer les travaux pour l’accessibilité à la terrasse entièrement rénovée en bois, le chalet également possède au sol une dalle-rampe pour descendre aux toilettes, une place de parking est réalisée pour l’accessibilité des personnes handicapées. Nous accueillons également depuis 3 ans les camping-caristes France Passion pour une halte d’un jour dans le terrain attenant au restaurant en bordure du canal Entre Champagne et Bourgogne. Cette année une surprise attends les enfants mais nous n’en dirons pas plus.  » : explique Chantal Goux restauratrice à Saint-Maurice-sur-Vingeanne. La carte change tous les ans. Trois menus sont proposés ainsi que la carte avec essentiellement des produits provenant de producteurs bourguignons, haut marnais, et de Haute Saône, et même vosgiens. La P’tite fringale s’est peaufinée pour le bien-être de sa clientèle, les occupants des bateaux font une halte à La P’tite Fringale. La P’tite Fringale a ouvert ce dimanche pour une nouvelle saison.

Pensée du jour.

Pensée du jour.
« Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. » : Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry.