Un partenariat fructueux avec Harrys.

Un partenariat fructueux avec Harrys.

Le GAEC des Trois Provinces à La Villeneuve, commune Montigny-Mornay-Vingeanne produit du blé utilisé par la société Harrys qui produit des brioches et du pain de mie notamment.

Eve Poinsot-Laffage, 31 ans, agricultrice et Frédéric Poinot, 43 ans agriculteur, habitants de La Villeneuve, commune Montigny-Mornay-Vingeanne sont installés au sein du Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC) des Trois Provinces. Eve Poinsot Laffage a rejoint le GAEC en 2010, et Frédéric a rejoint ce GAEC en décembre 1998.
Le GAEC des 3 Provinces compte 366 hectares. 90 hectares sont en pré. Le reste de l’exploitation est en céréales dont 100 hectares en blé. 40 % de la surface consacrée au blé est sous contrat avec Harrys. « Dijon Céréales nous a proposé un contrat avec Harrys. Nous travaillons en agriculture raisonnée. Tous nos choix et pratiques culturales sont enregistrées sur logiciel. La logique de Harrys est de pouvoir tracé le blé du champ à la brioche. L’objectif est de baisser au minimum les résidus de traitement dans le grain. Pour la ferme, le cahier des charges est très strict. Cela nous apporte en échange un prix garanti.  » : confie Frédéric Poinsot.
Le contrat avec Harrys est une démarche de respect de l’environnement. La ferme doit adapter ses pratiques de cultures. « Notre assolement a changé, les rotations sont plus longues. Nous alternons les cultures d’hiver et de printemps pour casser le cycle des mauvaises herbes. Nous utilisons l’engrais vert comme support pour l’engrais organique. Nous valorisons ainsi nos effluents d’élevage. Trois hectares de jachères apicoles dans le cadre de la permaculture voulue par le contrat Harrys seront donc consacrés aux abeilles. Le stockage des grains de blé est ventilé pour avoir zéro insecticide pour éviter toute pollution du grain La traçabilité est suivie du stockage à la livraison. » note l’agriculteur de la Vingeanne.
Le suivi est voulu par Dijon Céréales qui collecte le blé et transmet ce suivi spécifique à Harrys.  » C’est une fierté de travailler avec Harrys. Mes filles mangent de la brioche Harrys. Elles trouvent cette brioche Harrys très bonne. Elles nous disent en mangeant la brioche ou le pain de mie : » Il est bon le blé de papa. ». Le groupe Harrys est proche de ses exploitants agricoles fournisseurs de blé. Nous avons eu un mot sympathique de la part de Harrys pendant le confinement. Cela nous encourage. Nous faisons partie d’une équipe et nous sommes reconnus pour notre métier. C’est agréable et valorisant de travailler pour une marque reconnue. » : note Eve Poinsot Laffage.



Harrys fait partie du groupe Barilla. Harrys a quatre usines en France. Pain de mie, pains pour sandwiches, brioches et briochettes sont produits par Harrys.
La variété de blé utilisée par le GAEC des Trois Provinces est : « L.G. ABSALON ». Le rendement est de 76 quintaux l’hectare en moyenne sur une surface de 40 hectares.

2 commentaires sur “Un partenariat fructueux avec Harrys.

  1. voilà qui est bon à savoir! merci Rémy
    Eve Poinsot-Laffage, 31 ans, agricultrice et Frédéric Poinot, 43 ans aagriculteur
    Le contrat avec Harrys est une démarche de respect de ‘environnement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s