Pierre Cardin.

Pierre Cardin est décédé.

Pierre Cardin avait eu la gentillesse de poser pour moi le temps d’une photo, il y a dix ans vers les Champs Élysées à Paris ! Je suis triste ! 🙁

C’était un grand moment pour moi, l’approche d’un grand qui se montre gentil. Un moment à chérir, comme l’a finement décelé Edmée de Xhavée !

En plus Pierre Cardin m’a parlé. Il m’a demandé quelle était ma profession et m’a parlé de mon métier !

La 409 éme édition de la Saint Vincent, organisée à Champlitte, n’aura pas lieu.

La 409 éme édition de la Saint Vincent, organisée à Champlitte, n’aura pas lieu.

La 409 éme édition de la Saint Vincent, organisée par la confrérie chanitoise, n’aura pas lieu.

Cette tradition qui existait déjà en 1612, rend hommage au martyre de Saint-Vincent, diacre persécuté et exécuté le 22 janvier 305, devenu le Saint patron des vignerons.

Aussi, chaque 22 janvier, de nombreuses personnes viennent assister à cette célébration et suivent la tradition en participant à la grand messe, aux processions, aux rassemblements sur les places et au repas traditionnel.

« Malheureusement, pour la première fois depuis 408 ans, la célébration de la Saint-Vincent 2021 est annulée. Le contexte sanitaire actuel et les règles imposées pour enrayer la pandémie de la Covid 19 ne permet pas d’envisager un tel évènement, rassemblant un grand nombre de personnes. Habituellement 4000 gaufres et 4000 beignets étaient préparés par les bénévoles et offerts aux personnes venues fêter Saint Vincent à Champlitte.  » : précise Daniel Dautun receveur de la confrérie de Saint Vincent à Champlitte.



Aussi, c’est à l’Association « Montarlot Renouveau » (prenants en 2020) que Saint-Vincent sera confié pour une année supplémentaire.



Rendez-vous est donné pour la prochaine édition le samedi 22 janvier 2022. Nombreux sont les habitants de la vallée de la Vingeanne qui viennent à Champlitte pour cette fête à la fois religieuse et profane.

L’aire de jeux pour les petits déplacée à Fontaine-Française.

L’aire de jeux auparavant située près du city-stade au bout de la rue des Murots, a été déplacée. Elle désormais située toujours rue des Murots, mais cette fois, elle est située près des bâtiments d’Orvitis. Ce déplacement, voulu par la municipalité de Fontaine-Française de cette aire de jeux pour les enfants de 2 à 10 ans a eu lieu en raison du la création du futur gymnase sur l’emplacement originel de cette aire de jeux, si prisée des petits. Le montant des travaux est de 6 670 euros HT. Ces travauxont été réalisés par l’entreprise AJ3M.

La chouette.

La rue de la choeuette est une rue de Dijon qui prend son nom d’une sculpture (en forme de chouette) qui se trouve sur le mur extérieur nord de l’église Notre-Dame Dame de Dijon, qui borde la rue. La sculpture est réputée comme porte-bonheur à celui (ou celle) qui la touche et fait un vœu.

Pour ma part mes vœux raisonnables et bienveillants ont toujours été exaucés.

Il y a également un salamandre sculptée un peu plus loin vers l‘hôtel de Vogüé. Il se dit qu’il ne faut pas passé devant après fait un vœu, sinon il ne se réalise pas.

La chouette est-elle une signature de compagnon?

Nous sommes aux confins des croyances religieuses et pré-chrétiennes.

La chouette est un port-bonheur.

Le rêve.

Il y a des rêves qui nous poursuivent.

Nous sommes les habitants de nos rêves.

Souvent nos rêves nous apparaissent bien réels.

Certains sont doux, c’est encore un peu Noël.

Il y a les cauchemars pour les lève-tard.

Les cauchemars aussi ne sont pas avares.

En terme de réalité et de sensations fortes.

Les messages envoyés ouvrent des portes

Vers une pleine conscience de notre vie.

Ma rêve préféré comporte des prairies fleuries.

Phèdre.

Phèdre, seconde femme de Thésée, roi d’Athènes, éprouve un amour criminel pour Hippolyte, le fils de son époux ; tel est le fatal secret que lui arrache, après bien des prières, Œnone, sa nourrice. Au moment où elle vient de faire ce cruel aveu, Thésée est absent et bientôt le bruit de sa mort se répand dans Athènes. C’est Phèdre elle-même qui vient annoncer cette triste nouvelle à Hippolyte ; dans cette entrevue, sa tête s’égare et elle lui fait l’aveu de ses coupables sentiments. Hippolyte, épouvanté, la repousse avec horreur et Phèdre, humiliée, jure de se venger de cet affront. Cependant avant de le faire, elle essayera encore une fois de fléchir Hippolyte ; maintenant qu’elle est veuve et libre, elle lui fait offrir la couronne pour prix de son amour. Tout à coup le bruit se répand que Thésée n’est point mort ; il arrive même et Hippolyte l’accompagne. Que va faire la reine déshonorée aux yeux de son époux ? Elle est résolue à se donner la mort ; en attendant, loin d’aller à sa rencontre, elle fuit la vue de celui qu’elle redoute. Thésée, interdit de cet accueil, interpelle la reine, et la nourrice de Phèdre ne trouve d’autre moyen de sauver la vie de sa maîtresse, que d’accuser Hippolyte. Que l’on juge de la colère du malheureux père, lorsque son fils, après ces révélations, ose se présenter devant lui ! Il l’accable de malédictions, le chasse loin de sa présence et conjure même Neptune de punir le coupable jeune homme. Celui-ci se tait et s’éloigne. La vengeance paternelle ne tarde pas à s’accomplir. Peu après, Théramène, accourt pour annoncer la mort d’Hippolyte. Neptune a fait sortir du sein de la mer un monstre menaçant ; les chevaux effrayés se sont emportes et l’infortuné jeune homme est mort de ses blessures en protestant de son innocence. À l’ouïe de cette nouvelle, Phèdre, accablée de remords, vient aussitôt tout dévoiler à Thésée ; mais déjà elle s’est fait justice elle-même, car, à peine a-t-elle achevé déparier, qu’elle tombe empoisonnée aux pieds de son époux.

Phèdre aime Hippolyte qui aime Aricie, princesse athénienne.