Réception des travaux de l’église Saint Martin de Courchamp.

Jeudi, a eu lieu la réception des travaux qui se sont déroulés sur l’église Saint Martin de Courchamp. La toiture de l’église Saint-Martin et la zinguerie furent refaites par l’entreprise Is-Couverture-Zinguerie. « Le coût total du chantier est de 31 000 € HT. 7 522 € sont perçus au titre de la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) et 9 025 € au titre du conseil départemental de Côte-d’Or. Ces travaux avaient été prévus par l’ancienne municipalité. » : confie Franck Gaillard, maire de Chaume-et-Courchamp. Ces travaux sont actuellement finis ils ont été présentés au curé de la paroisse, le père Étienne Clément. Ce dernier a tenu à remercier la municipalité. :  » Je dis un grand merci à la commune de Chaume-et-Courchamp, pour avoir engagé ces travaux Nous serons au sec, pour célébrer les cérémonies religieuses. »

Saint Pierre et Paul.

Quand saint Pierre ne lave le chemin, saint Martial le fait comme il faut.
Saint Pierre et saint Paul pluvieux, pour trente jours sont dangereux.
S’il pleut la veille de saint Pierre, la vinée est réduite au tiers.
Saint Pierre et saint Paul lavent les rues de saint Martial.
De saint Paul la claire journée, nous dénote une bonne année.
Saint Pierre pluvieux, trente jours douteux.

Ambiance à 15 heures, hier à Mirebeau-sur-Bèze.

Lors du deuxième tour des élections départementales et régionales, à 15 heures, au Forum de Mirebeau-sur-Bèze, l’ambiance était bonne. Au bureau 1 des élections départementales, 198 personnes avaient voté, soit 27 % de participation. La participation est en hausse par rapport au premier tour. Ce bureau était tenu par Pierrette Tribolet adjointe et David Richard adjoint.
Au bureau 2 des élections régionales 150 personnes avaient voté à 15 heures (25 % de participation). « Les gens sont venus plus nombreux. C’est plus convivial qu’on premier tour, les gens discutent. » : confie Séverine Prudhomme, première adjointe. Ce bureau était tenu par Séverine Prudhomme, première adjointe et Bastien Trivier-Personne plus jeune conseiller municipal de Mirebeau-sur-Bèze qui a été élu le jour de ses 20 ans. « Ce jeune conseiller a une très grande motivation.  » : souligne Séverine Prudhomme. Bastien Trivier-Personne compte organiser un « Color-run » sur la commune de Mirebeau-sur-Bèze.

Premiers travaux sur Intermarché à Fontaine-Française.

Actuellement, à la sortie de Fontaine-Française, les travaux ont commencé sur le chantier du futur Intermarché Contact.

À la sortie de Fontaine-Française, en bordure de la route de Chazeuil, les travaux de l’Intermarché Contact ont commencé. En effet, l’enseigne a trouvé son exploitant. Les autorisations d’urbanisme sur ce projet, ont été obtenues, elles sont affichées. C’est le début début des travaux, qui devraient durer environ 8 mois. La société avait déposé un permis de construire sur une parcelle de 12 800 mètres carrés, permis qui lui avait été attribué par la municipalité. Le magasin s’étendra sur 999 mètres carrés de surface et disposera également d’une station de carburant. « Une douzaine d’emplois devraient voir le jour. Le gérant du futur supermarché est Frédéric Vauthier. Le projet date de la fin 2016. Parmi les entreprise du secteur choisies, il y a l’entreprise Bongarzone de Poinson-les Fayl (52). Cette entreprise réalise le terrassement, le VRD (Voirie et réseaux divers) et la plateforme du futur Intermarché Contact. Il y a pas de difficultés liées à ce chantier. Il y eu juste un recours abusif concernant le permis de construire. Cela a retardé les travaux d’un et demi à deux ans. » : confie Nicolas Urbano, maire de Fontaine-Française.
Intermarché Contact à Fontaine-Française devrait ouvrir ses portes le premier mars 2022. L’offre sera généraliste. Il n’y aura pas de galerie marchande. Une station-essence sera implantée. « Il y aura donc 2 stations service à Fontaine-Française. Une concurrence entre les 2 stations services permettra d’avoir des prix intéressants. Le développement économique de Fontaine-Française, profite également aux autres communes du territoire. Un lotissement de 18 parcelles est en cours de création, avec l’installation de maisons individuelles. de nouveaux habitants sont attendus. Le logement collectif se développe avec la création des logements de l’ancienne gendarmerie, qui ont trouvé tous preneur en 3 semaines. La Maison Sainte Élisabeth va être reconstruite sur le territoire de la commune, les travaux devraient commencer dans le courant du premier semestre 2022. Cela va dans le bon sens pour le développement de la commune. C’est intéressant pour l’emploi et bénéfique pour le territoire. » : précise le premier édile.