Belle et Sébastien.

Curieusement je ne me souvenais pas avoir lu Belle et Sébastien de Cécile Aubry. Finalement au sein de la boite à livre de mon village, j’ai découvert Belle et Sébastien, le refuge du Grand Baou, dans la collection de Bibliothèque Verte. C’est le volume qui appartenait à l’école de la commune. J’aurais pu le lire, à l’école primaire. Je n’ai aucun souvenir de cette lecture. C’est réparé. J’ai lu cet ouvrage ce matin.

Résumé :«UNE bête dangereuse rôde dans la montagne. Toute personne qui l’apercevra est autorisée à l’abattre. »
Que de sottise et de méchanceté n’a-t-il pas fallu pour faire de Belle, la magnifique chienne pyrénéenne, l’ennemi public numéro un !
Peu importe à Sébastien. Né et grandi dans les solitudes neigeuses des sommets, il s’est juré de défendre Belle, de la sauver envers et contre tous. Mais où trouver un allié quand le village entier se ligue contre le « monstre » ?
Heureusement, Sébastien a plus d’amis qu’il ne croit…, comme le montre ce récit de ses premières aventures.

La fin est bouleversante.