La photo coupée.

C’était avec notre professeure de français, au collège, elle avait décidé d’une balade à vélo en fin d’année, nous avions pique-niqué au près de la cuisine, près du château de la Romagne.

A l’occasion de cette promenade, une photo avait été prise. Quatre personnes figuraient sur une de ces photos. Il y a avait deux filles, la professeure, et moi.

Nous pouvions acheter les photos, un tirage photographique avait été effectué pour l’occasion. Une camarade de classe, qui ne figurait pas sur le cliché, a acheté cette image de notre adolescence, nous étions en cinquième.

Cette dernière, a soigneusement découpé la photo, et m’a donné la partie sur laquelle je figurais. A cette époque au milieu des années 80, c’était un moyen d’enlever quelqu’un sur une photo. Aujourd’hui nous avons d’autres moyens.

Les souvenirs de l’enfance reviennent. L’enfance, nous nous en souvenons, nous la repensons, c’est la plus longue période de notre vie nous dit Juliette Nothomb, dans la Grande Librairie, sur France 5.

Vous me direz, à juste, c’est un souvenir d’adolescent, et non d’enfance. Vous aurez raison. Seulement enfant ou adolescent, ces souvenirs participent à la construction de l’être humain de ce jour, que vous incarnez.

Cela parle à l’âme de l’adulte. Comme l’enfant rejeté, l’adolescent humilié, dépasse cela, se fonde un univers, une vision du monde et va vers les autres grâce à la bienveillance rencontrée maintenant.

Publicité

Un commentaire sur “La photo coupée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s