Le perroquet d’Atedius Melior.

« Perroquet, roi des oiseaux, éloquent charmeur de ton maître, habile imitateur de la voix humaine, perroquet, quel brusque destin t’a clos le bec ? »

Extrait des Silves de Stace, ode à un perroquet défunt.

2 commentaires sur “Le perroquet d’Atedius Melior.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s