L’importance des haies pour l’environnement

Saint-Maurice-sur-Vingeanne

L’importance des haies pour l’environnement

Le conseil régional soutient les initiatives de plantations ou de restaurations de haies et de bosquets. Article publié le 24/08/09

Publicités

De la graine au pain Sacquenay

L’EARL des Oisoles, maîtrise la filière de production agricole depuis le semis jusqu’à la transformation finale. Tout est produit, transformé sur place et commercialisé localement. 5 sortes de farines biologiques (froment, sarrasin, seigle, grand épeautre, petit épeautre) sont produites grâce au moulin présent dans la ferme. 4 sortes d’huiles biologiques (caméline, chènevis, colza, tournesol) de première pression à froid issues de la récolte familiale sont également disponibles sur place. Benoit Méot, pâtissier et confiseur de formation a diversifié ses activités agricoles afin de pallier le calme de l’hiver : (chocolats maison 100% beurre de cacao sans lécithine de soja sont fabriqués de novembre à avril). Il a installé sur l’exploitation une pâtisserie-confiserie de haute tenue comme on en trouve qu’en ville : le Murmure des Anges. Leurs produits sont en partie issus de la production agricole familiale : farines, œufs… . Les gourmets les comparent aux meilleurs connus dans la région. La boulangerie est installée au cœur du village. Elle se sert des produits de l’EARL des Oisoles pour l’élaboration des pains. Il y en a pour tous les goûts du plus classique au plus original. Les pains sont au levain naturel et cuit au four à bois. C’est un pain artisanal de saveur riche fabriqué par Arnaud Marin, boulanger. Ce pain est commercialisé sur les marchés et dans les magasins spécialisés. Le pain à l’épeautre a un gout unique, c’est une céréale ancienne résistante à la maladie et ne demandant que peu d’azote. En agriculture biologique, le parcellaire regroupé issu du remembrement et pouvant être entouré de haies permet une meilleur gestion des parcelles. L’avenir de cette agriculture passe sans doute par la formation d’îlot de parcelles vouées à l’agriculture biologique et évidemment par la commercialisation directe des produits du producteur au consommateur. Plus il y a d’intermédiaires plus le prix à payer est élevé pour le consommateur. Infos : EARL des Oisoles 10 rue de Malgouverne Sacquenay La Boulangerie les Champs du Destin 7 bis rue de la Montolle Sacquenay Marchés : vendredi Dijon et Besançon (centre) , samedi Beaune, Vesoul, Besançon (Palente). Article paru  dans le Bp, le samedi 14 novembre 2009 in extenso, ceci est un extrait.

Les semailles

De nos jours, le geste auguste du semeur, ou le modeste semoir de bois tiré par les chevaux a  cédé la place aux puissants tracteurs attelés à des semoirs de fortes capacités.

Ce que l’on sait moins, c’est que les semailles ont atteint un haut degré de contrôle et de technicité. Dans la plupart des cas, les agriculteurs choisissent la variété de blé à semer parmi un panel présenté par le technicien de l’organisme de collecte chargé de cette mission. Dans certains cas, dans le cadre de contrats, la récolte appartient déjà à l’acheteur qui impose ses exigences en matière de  pratiques culturales. Dans tous les cas, les organismes de collecte comme Dijon Céréales et le groupe Soufflet mettent en place la traçabilité. Il s’agit de suivre la production de céréales des semailles à la récolte, afin de déterminer l’origine et la composition de chaque sac de farine de qualité panifiable. Une procédure semblable existe en ce qui concerne l’orge de brasserie. Ceci occasionne, depuis quelques années maintenant un important suivi et des compétences nouvelles pour les céréaliers. Cette traçabilité s’inscrit dans un désir accru de sécurité alimentaire répondant à des impératifs légaux et à une exigence plus grande de la part du consommateur.  Cet article est paru dans le Bp en entier le 16/10 , ceci en est un extrait