Quête d’œufs

 

 Noel Baulard 82 ans se souvient :

Autrefois à Orain, les garçons du village jusqu’à l’âge de douze ans, lors de la semaine sainte perpétuaient une ancienne coutume. Dés le jeudi saint, jour  du début d’un  traditionnel mutisme des cloches,  ils parcouraient le village, muni d’une crécelle appelée localement «bruant », afin de ponctuer les temps forts de la journée. L’angélus du matin, midi et l’angélus du soir était sonné à chaque par foyer par les enfants. Les enfants remplaçaient ainsi le tintement des cloches absentes, parties pour Rome disait-on. Le vendredi midi, le chemin de croix était annoncé aux paroissiens. Le samedi matin après l’angélus, les jeunes ayant accompli cette coutume passaient chez l’habitant avec un panier ou une petite remorque du type «Choillot». Les garçons étaient guidé par un chef (celui qui devait faire sa communion dans l’année, souvent l’ainé), et recevaient une récompense pour le service rendu et le devoir accompli. Selon la tradition, les gens d’Orain, leur offraient des œufs. Ceux qui n’avaient de poules, donnaient des gâteaux, ou quelques pièces. A la suite de cette collecte, une juste répartition entre les enfants avait lieu sous le regard d’un adulte afin d’éviter d’éventuels abus. Cela se passait toujours dans une bonne ambiance. Il s’agissait d’une coutume sympathique, qui s’est déroulée chaque année jusqu’à l’année dernière, cependant la situation a bien évolué depuis la grande époque. Les dernières années, le nombre des enfants passant dans les rues a bien diminué, les filles ont participé, puis les enfants ne sont plus passé matin, midi et soir. De nos jours tous les enfants d’Orain mangent à la cantine et sept heures c’est tôt. Les rythmes de vie ne sont plus les mêmes.

Voir photos en cliquant dans mes portfolios section gourmandise

Publicités

Premier forum des métiers au collège Henry Berger


Samedi 27 mars le collège était exceptionnellement ouvert. Il s’agissait du premier forum des métiers organisé par l’établissement. Ce forum était destiné surtout aux élèves de troisièmes et de quatrièmes. Les différents métiers et les différentes filières possibles étaient présentés afin de faciliter l’orientation des élèves. L’initiative de ce forum revient à Romain Mathieu principal du collège et à son équipe éducative. L’établissement fut ouvert aux parents d’élèves qui ont pu en tant qu’intervenant présenter leur métier de manière concrète aux élèves. La liste était longue : chargé de projet CAO, préparatrice en pharmacie, apiculteur, ébéniste, infirmière psychiatrique, sage-femme, chercheur en microbiologie environnementale, commercial, responsable pôle emploi, éducateur canin, esthéticienne (ancienne élève), agriculteur… La liste des établissements scolaires n’était pas moins fournie. La plupart des établissements professionnels et une grande partie des lycées étaient présents

Une nouvelle dynamique pour le club de tennis de Fontaine Française

Vendredi 26 mars une réunion d’informations sur le futur club de tennis de Fontaine Française a eu lieu en présence de Nicolas Urbano maire de Fontaine Française, Pascal Gorret ancien président du club et de l’ancienne équipe. Le but de cette réunion était de relancer l’idée le club de tennis à Fontaine Française, de redynamiser ce club en le refondant avec les élus existants. Afin de répondre à un besoin la municipalité de Fontaine Française a financé la construction de 2 cours de tennis neufs près de la salle polyvalente à Fontaine Française. Ces cours seront dédiés au club. La municipalité de Fontaine Française en partenariat avec Jean-Hervé Catrin, organisateur de courir pour Tom souhaite mettre en place à l’avenir un tournoi de tennis en faveur d’enfants malades. Jean-Hervé Catrin précise : « Ces deux courts de tennis sont bien situés et idéal pour un tournoi. » A la suite de cette table ronde, une réunion aura lieu afin de reconstituer un conseil d’administration. Il s’agit d’ouvrir le club aux habitants de Fontaine Française, du canton et des environs. Actuellement des habitants, notamment les enfants, du canton se rendent sur des courts existants dans les villes environnantes. Ils auront désormais la possibilité de rester sur le canton, ce qui facilitera l’organisation familiale. Le conseil d’administration organisera un planning sous la responsabilité de l’équipe dirigeante issue de la réunion prochaine.
encadré:
L’assemblée générale du club de tennis de Fontaine Française aura lieu le vendredi 7 mai à 19 h 00 à la salle de la mairie.

Chasse à courre

Samedi 20 mars à Saint Maurice sur Vingeanne s’est déroulée une chasse à courre au lièvre. Deux équipages étaient présents celui de Bois D’hirlay (71) et le Rallye Cours Capucin de Champlitte (70) à l’invitation de la société de chasse la Diane de Saint Maurice sur Vingeanne. Le président éric Aventino a remercié les visiteurs venus à cette chasse à courre de petite vènerie. 

Assemblée générale de l’UCAI de Fontaine Française

Samedi 20 mars a eu lieu l’assemblée générale de l’Union des Commerçants et Artisans de Fontaine Française, à la salle de la mairie, en présence de Nicolas Urbano conseiller général, maire de Fontaine Française et ancien président de l’UCAI, et de Rémi Delatte député de la circonscription. Les présidents des associations cantonales sont venus se joindre à l’assistance composée des artisans et des commerçants du canton et de leurs épouses à l’invitation de Jean Luc Recorbet président de l’UCAI. « L’association compte 25 adhérents sur 60 artisans et commerçants présents au sein du canton. En ce qui concerne l’année 2009-2010, 5 nouvelles installations se sont produites dans le canton, trois d’entre elles se sont déroulées à Fontenelle : l’entreprise de menuiserie Berthelon, JF Richard (motoculture) et Frédéric De Andres artisan peintre et plaquiste. A Licey, Fanny Couturier a fondé un centre équestre et à Fontaine Française madame Girard, fleuriste a ouvert son magasin il y a un an seulement. D’autres installations sont prévues en 2010, Karine Lavenir va ouvrir un magasin de prêt à porter et Nora va s’installer en tant qu’esthéticienne dans un local commun à Fontaine Française. Ces installations prouvent le dynamisme créatif du canton de Fontaine Française. L’UCAI organise La Foire de Printemps le 26 avril prochain, c’est un des grands évènements cantonaux de l’année et en novembre 2010 sa soirée dansante. Rémi Delatte député est intervenu au sujet du statut de l’auto entrepreneur et a informé l’assemblée d’une possible évolution de statut. » : précise Jean Luc Recorbet président de l’UCAI.

Prévention drogue

Le 17 mars au collège Henry Berger de Fontaine Française a eu lieu une intervention du gendarme Philippe Coulot, « Formateur Relais Anti-Drogue ». Une information préventive fut dispensée aux élèves concernant l’addiction et la dépendance vis-à-vis de la drogue. Le FRAD a rappelé les risques encourus par les utilisateurs de produits stupéfiants en clarifiant les termes employés et a répondu aux questions de l’assistance.

Collège de la performance

Le collège Henry Berger de Fontaine Française a été distingué, comme collège de la performance pour signaler les progrès remarquables enregistrés par leurs élèves (entre les évaluations à l’entrée en sixième et les résultats au diplôme national du brevet). Un diplôme a été remis à titre honorifique au collège par Florence Legros recteur de l’académie afin de récompenser le travail des équipes pédagogiques de ces établissements. Une trentaine d’autres collèges de l’académie de l’académie, dont 19 originaires de Côte d’Or, sur 163 établissements furent distingués. Le collège Henry Berger de Fontaine Française fut le seul collège primé du quart Nord-est du département. Monsieur Mathieu, principal du collège Henry Berger précise : « Il s’agit d’une performance remarquable obtenue grâce à un travail d’équipe. L’ensemble des personnels de l’établissement est impliqué dans la réussite des élèves. Ce diplôme récompense un travail commencé par l’équipe éducative précédente, à laquelle hommage est également rendu par cette remise de prix. Cette distinction est accordée pour la première fois au niveau académique, il s’agit de montrer qu’il existe une dynamique et la peut être des méthodes afin de conduire l’ensemble des élèves à la réussite scolaire. »