Assemblée départementale des comités de jumelage. Tisser des liens entre la France et l’Allemagne

Le groupement de la Côte d’Or de Bourgogne Rhénanie Palatinat s’est réuni en assemblée générale départementale le 20 mars à la mairie de Fontaine Française. Nicolas Urbano, conseiller général, maire de Fontaine Française et André Jourd’heuil, responsable du comité local de jumelage ont accueilli les délégués des comités de jumelage, réunis sous la présidence de Danielle Devove. La dynamique des comités de jumelage participe à l’animation des communes. Le groupement de Côte d’Or Rhénanie Palatinat a pour but de favoriser les relations entre les comités de jumelage et les villes jumelles d’Outre Rhin, ainsi que l’essor des liens entre les différents comités de jumelage.
Un des autres objectifs de cette association est la valorisation de l’apprentissage de la langue allemande en collaboration avec les établissements scolaires primaires et secondaires du département.
En avril 2011, une rencontre sportive entre jeunes de 10 à 14 ans est prévue par le groupement de la Côte d’Or de Bourgogne Rhénanie Palatinat. Les équipes formées pour les épreuves sportives seront mixtes. Il s’agit d’un projet ambitieux visant à forger l’amitié franco allemande en encourageant les jeunes à participer à ce rapprochement. Cette rencontre sportive cherche encore son lieu d’accueil, des solutions sont à l’étude en partenariat avec les municipalités et leur comité de jumelage souhaitant participer à cet accueil.
Encadré:
En 2010, le groupement de la Côte d’Or réunit 52 communes jumelées avec une ville ou un village de Rhénanie-Palatinat ou d’un autre Land pour certaines, et 13 associations qui ont des relations et des échanges.
La section Côte d’Or de l’UCBRP a pour but de tisser des liens culturels, sportifs ou simplement amicaux entre la France et l’Allemagne dans le cadre des jumelages.
source : http://ucbrp.free.fr/index.php

Premier exercice d’évacuation au pôle scolaire


Lundi 8 mars 2010, a eu lieu un exercice d’évacuation au pôle scolaire de Fontaine Française. Cet exercice simulait pour la première fois une évacuation en temps réels, dans les conditions d’un sinistre, des locaux ouverts à la rentrée 2009. Cet exercice s’est déroulé en présence de plusieurs observateurs : Michel Borderelle, président de la Communauté de communes du Val de Vingeanne, Louis Gentilhomme vice président de le CCVDV, une délégation des sapeurs pompiers volontaires de Fontaine Française conduite par l’adjudant Blandin responsable du « groupement centre », et Jean Pierre Carmoi DDEN. Les élèves surpris par l’alarme sortirent rapidement, dans le calme en respectant les consignes. Une réunion se déroula avec les directrices et les observateurs à la suite de cet exercice, afin de dresser un bilan de cette évacuation. Les différents points de sécurité de l’opération ont été détaillés. L’ensemble des participants a constaté la bonne tenue de l’évacuation du pôle par les élèves. Michel Borderelle a précisé : « L’évacuation des bâtiments n’a duré que 2 minutes. C’est un excellent temps! »
Témoignages :
Nathalie Leblanc, directrice de l’école maternelle :
« Dans ce type d’exercice, il s’agit d’observer si l’évacuation des locaux est facile, sans heurts, ni bousculades, ni entraves. On a regarde si les locaux sont biens adapté à une évacuation. Le bon fonctionnement des portes coupe-feu est vérifié. Ces portes doivent être fermées en en cas d’incendie afin d’éviter les appels d’air. L’école maternelle est de plein pied, l’évacuation des 124 enfants scolarisés répartis en 4 classes s’est faite dans la cour. L’évacuation s’est effectuée rapidement dans de bonnes conditions. »
Nadine Mysson, directrice de l’école élémentaire :
« Les consignes d’évacuations ont été bien respectées. Un affichage des consignes de sécurité est présent dans chaque classe et dans les différentes salles de l’école élémentaire. Les enseignants ont fait prendre connaissance de ces consignes aux élèves dès la rentrée. Les classes se trouvant au premier étage, les élèves empruntent donc les escaliers, 4 classes évacuent par le hall d’entrée,4 autres par l’escalier à l’autre bout du couloir (les élèves effectuent le même trajet que lors des sorties). La 9e classe, la salle d’informatique et la BCD sortent par l‘issue de secours. L’exercice s’est bien déroulé. »

Voir : Article paru le vendredi 12 mars 2010 dans le Bien Public édition Région Djonnaise. Photos Rémy Monget