Fête du livre dimanche 4 juillet dans le parc du château à Fontaine Française

 

Mardi 4 mai à la salle de la mairie a eu lieu une réunion préparatoire en vue de mettre en œuvre la fête du livre. La fête du livre aura lieu le dimanche 4 juillet de 10 à 20 heures dans le parc du château de Fontaine Française. Cette réunion a eu lieu en présence de Nicolas Urbano, maire, conseiller général et porteur du projet. La fête du livre est organisée et soutenue depuis l’origine par la municipalité de Fontaine Française. La Société Historique et Touristique de la Région de Fontaine Française en partenariat avec la municipalité  participe à l’organisation de cette fête. La municipalité gérera le montage et le démontage des tables et des tentes et s’occupera de la logistique. La fête du livre est ouverte aux professionnels du livre, aux métiers du livre et aux associations désirant faire la promotion de la lecture : bibliothèque, parents d’élèves… Chaque année dans les allées du château 140 à 150 personnes sont présentes à l’appel de la SHTRFF se chargeant de contacter éditeur, professionnel de la vente du livre ancien, librairie…

Au cours de cette réunion une table ronde était organisée, plusieurs président étaient présent afin de présenter leur projet. Isabelle Marchandise présidente de la commission famille a indiqué que son association comme les années précédente assurera la partie buvette-restauration, un repas pour 11 € sera proposé. Jean-Pierre Huguenin représentant de l’association des parents d’élève a souhaité présenter une activité de jeu de piste autour du thème du livre, à travers les stands présents dans les allées du château. Bruno Girard président d’Art BFC a informé l’assemblée d’un projet : « Paroles de texte la fête du libre». Cette manifestation culturelle se déroulera à Montigny, en parallèle avec la fête du livre et participera à l’animation du canton.

À l’occasion de la fête du livre la STHRFF présentera deux ouvrages : « La bataille de Fontaine Française vu par des auteurs locaux » et un livre hommage au peintre Bernard Marion.

Publicités