Les subventions.

Je comme commence par un grand classique, j’aime bien la DETR.

Les subventions européennes, c’est le Graal, je préfère la FEADER.

Dans un autre registre, j’aimais bien la réserve parlementaire.

Cela a changé, ce n’est plus d’actualité nous avons changé d’ère.

Les subventions, c’est un manne pour les territoires ruraux.

Avec les subventions on a l’impression de retoucher nos impôts.

Saint Vincent.

Si le jour de saint Vincent le soleil est clairvoyant, il y aura beaucoup de jus au sarment.
Quand le soleil luit à la saint Vincent, le vin monte au sarment.
Aube claire à saint Vincent, beaucoup de fruits pour tout le monde.
À saint Vincent une claire journée, nous annonce une bonne année.
À la saint Vincent s’il fait beau, le bouvier doit épargner le feneau.
Quand il fait beau le jour de saint Vincent, le vigneron s’en va chantant.
Le jour de saint Vincent clair et serein, annonce une année de bon vin.
Le jour de saint Vincent, si le soleil luit grand comme un chapeau, on aura du vin plein le tonneau.
Quand saint Vincent est clair et beau, il y a du vin comme de l’eau.
Si le jour de saint Vincent est trouble, il met le vin au double.
Le jour de la saint Vincent, tout gèle ou tout détend.
À la saint Vincent, l’hiver monte ou descend.
À la saint Vincent, l’hiver prend ou se casse les dents.
À la saint Vincent, les glaçons perdent leurs dents.
Saint Vincent clair et beau, plus de vin que d’eau.
À la saint Vincent tout dégèle ou tout prend.
À la saint Vincent cesse la pluie et vient le vent.
À la saint Vincent l’hiver se reprend, tout gèle ou tout fend.
À la saint Vincent ou les glaçons perdent leurs dents, ou les recouvrent pour longtemps.
À la saint Vincent, la sève monte dans les sarments.
À la saint Vincent l’hiver quitte sa dent ou la reprend.

La frayère va faire l’objet de plantations à Saint-Seine-sur-Vingeanne.


Prochainement des plantations arborescentes avec une essence adaptée sont prévues dans la frayère à brochet de Saint-Seine-sur-Vingeanne.Depuis 2018, les représentants de l’Amicale des pêcheurs de la Haute et Moyenne Vingeanne et la Fédération de pêche départementale travaillent activement à la réhabilitation et à la gestion d’une zone humide à l’endroit d’une ancienne peupleraie située sur une parcelle communale appartenant à la municipalité de Saint-Seine-sur-Vingeanne.
Cette frayère, qui est une zone humide à Saint-Seine-sur-Vingeanne, a fait l’objet de différents aménagements qui ont notamment permis la création d’une mare temporaire d’environ 900 mètres carrés en connexion avec la Vingeanne pendant les crues et alimentée en temps normal par la source du lavoir.
Les berges de la mare ont été terrassées en pente douce, pour permettre l’implantation d’une végétation typique des zones humides et propice à la reproduction du brochet. Une espèce menacée en Vingeanne, le brochet est une espèce inscrite sur la liste rouge nationale. « Le montant des travaux est estimé à environ 19 000 euros. les travaux ont été pris en charge par la commune de Saint-Seine-sur-Vingeanne, l’Agence de l’eau, et l’Amicale des pêcheurs de la Haute et Moyenne Vingeanne. La partie prise en charge par la commune de Saint-Seine-sur-Vingeanne serait de 3 000 euros. »: a précisé Christian Charlot, maire de Saint-Seine-sur-Vingeanne.
Prochainement des noyers d’Amérique vont être plantés afin d’augmenter la diversité des habitats au sein de la zone humide. Des aménagements du site avec des panneaux pédagogiques devraient être réalisés courant 2021, pour faire découvrir les enjeux de la faune et de la flore de la zone humide au grand public.

Des travaux de voirie en projet à Saint-Seine-sur-Vingeanne.

Le conseil municipal de Saint-Seine-sur-Vingeanne, a pris une délibération en faveur d’un projet de réalisation de travaux de voirie à Saint-Seine-sur-Vingeanne. Il s’agira de la matérialisation de la rue et du parking, rue du cimetière, derrière l’église de Saint-Seine-sur-Vingeanne. « Ces deux entités existaient, il s’agira de les matérialiser. » : précise Christian Charlot, maire de Saint-Seine-sur-Vingeanne. Le parking sera matérialisé avec 16 places plus une, réservée aux personnes à mobilité réduite (PMR). La rue du cimetière sera délimitée. Le cout total de ces travaux sera de 15 500 euros HT. Une subvention à hauteur de 30 % est attendue de la part du conseil départemental de la Côte-d’Or au titre de la voirie et amendes de police. .