Bèze fête sa grotte

Les 2 et 3 octobre aura lieu à Bèze le soixantième anniversaire de la découverte des grottes. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre des journées nationales de la spéléologie. Le 2 octobre de 14 à 18 heures et le 3 octobre de 10 à 17 heures au parc de la source, le spéléo-club de Dijon installera des stands de démonstration, de matériel et des panneaux d’informations sur les siphons de la résurgence. Le club proposera diverses animations. Des plongées sont prévues le samedi après-midi et le dimanche.

Samedi 2 octobre à partir de 19 heures un spectacle théâtral et musical mis en scène par Serge Lascombes  en partenariat avec les Planches Dagobert  et l’école de musique de Mirebeau aura lieu près de la source. Un spectacle pyrotechnique aura lieu afin de commémorer la « découverte » des grottes de Bèze.

Infos pratiques

Spectacles gratuits, animations gratuites, parking dans le village (le parking habituel sera inaccessible)

Entrée des grottes : 4 € pour les adultes (tarif exceptionnel pour les 60 ans) ; 2 € 50 pour les enfants. Ouverture des grottes samedi 2 octobre 10 h 30 – 12 h 30, 14 heures – 18 h 30; dimanche 3 fermé le matin, après midi 13 à 18 heures. Tel : 03.80.75.31.33

Rémy Monget

Chapelle Notre Dame de Bèze

La Chapelle Notre Dame de Bèze était située autrefois à Bèze au chevet de l’église abbatiale de l’abbaye de Bèze. De cette chapelle du début du XIe siècle ne subsiste que les arcades et les chapiteaux, le sol ayant été réhaussé en raison de l’élévation de la Bèze toute proche.Les chapiteaux illustrent l’un l’annonciation, l’autre la visitation. Source : Solange de Montenay. L’abbaye bénédictine Saint Pierre de Bèze son histoire au fil des jours. Association Bourguignonne des Sociétés Savantes 1960 Préface de Jean Richard. Cet ouvrage fut réédité dans les années 1980. Les deux éditions sont désormais épuisées.

L’abbaye de Bèze son histoire au fil des siècles

 

Jean Brasart et son épouse sont propriétaire de l’abbaye de Bèze. C’est le lieu des vacances  en famille pour leurs enfants et petits enfants. C’est également un site exceptionnel, chargé d’histoire, classé  en décembre dernier à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par la commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS).

« L’abbaye de Bèze fut fondée en 630, selon la règle de Saint Colomban, au lieu dit Fons Besua, situé au sein pays des Attuariens par le duc de Bourgogne Amalgaire, dont le fils devint le premier abbé. Dès les origines,  elle fut richement dotée en terres, en bois et en vignes. Elle fut notamment jusqu’en 1219 propriétaire du « Clos de Bèze. » à Gevrey. Au cours de son histoire l’abbaye connu des phases de destructions (effectuées notamment par les Sarrasins, les Normands et les Hongrois), et de renaissances. Le célèbre Raoul Glaber, historien de l’an mil fut moine à Bèze.  L’abbaye connu son apogée du XIe au XIIe siècle. L’abbaye compta jusqu’à 50 moines sur place et fut fortifiée au XVe siècle. Bèze fut ravagée par Gallas en1636 et reconstruite une nouvelle fois reconstruite. Au XVIIe siècle des religieux de la Congrégation de Saint Maur (dont la maison mère était à Saint Germain des Prés à Paris), s’établirent et donnèrent un renouveau intellectuel à l’abbaye. Seuls les vestiges de la chapelle Notre Dame sont du début du XIe siècle, les chapiteaux illustrent, l’un l’Annonciation et l’autre la visitation. La plupart des bâtiments subsistant datent du XVIIIe siècle : le bucher, l’infirmerie, et la bibliothèque dotée de 20000 volumes (selon les sources). Cette bibliothèque est dotée de chambres ( à l’étage appelé:  » le dortoir des moines »), pour les étudiants de l’époque venus consulter les livres rares. L’orangerie couverte de tuiles bourguignonnes date de 1910. Elle comptait une forge, puis un moulin. Le parc, véritable écrin de verdure est doté d’un séquoia. L’abbaye est ouverte au public  à l’occasion des journées du patrimoine. Il est probable qu’à l’avenir, elle le soit davantage. La principales source concernant l’histoire de ce lieu est le livre de Solange de Montenay : L’abbaye Saint Pierre et Paul de Bèze, son histoire au fil des jours. Cet ouvrage, aujourd’hui épuisé fut réédité en1980.» : Précise Patrick Brasart, fils des actuels propriétaires  professeur agrégé de lettres classiques, maitre conférence à Paris VIII Saint-Denis qui a établi une chronologie historique de l’abbaye de Bèze.

Cet article, écrit par mes soins, est paru dimanche 14 mars dans le Bien Public dans le « journal des communes » Photos Rémy Monget