Anne Catrin a été élue maire à Montigny-Mornay-Villeneuve.

Une nouvelle équipe municipale s’est installée à Montigny-Mornay-Villeneuve. Une femme a été élue maire pour la première fois au sein de cette commune, il s’agit d’Anne Catrin. La parité est l’honneur avec également une femme troisième adjointe : Céline Petitfourt épouse Bonnotte

Samedi, à la mairie de Montigny-Mornay-Villeneuve, a eu lieu l’installation de la nouvelle équipe municipale. Anne Catrin, 65 ans, retraitée, est la première femme a porter l’écharpe tricolore de la commune. Philippe Gache, 63 ans, retraité a été élu premier adjoint. Christophe Chauve, 53 ans, plâtrier, a été élu deuxième adjoint. Céline Petitfourt épouse Bonnotte, 43ans, secrétaire, a été élue troisième adjointe.
La nouvelle équipe municipale voudrait une unité des trois villages : Montigny-sur-Vingeanne, Mornay et La Villeneuve. « Le nouveau conseil municipal de la commune de Montigny, Mornay, Villeneuve sur Vingeanne remercie les électeurs de lui avoir accordé leur confiance. Trois adjoints, ont été élus, un dans chaque village. Les deux objectifs entre autres du nouveau conseil municipal sont la réunification des trois villages et la mise en valeur du patrimoine de la commune. » : a précisé Anne Catrin, première édile.
Roger Raillard, ancien maire de commune de Montigny-Mornay-Villeneuve a remis les clés de la mairie à Anne Catrin, maire actuelle qui lui succède à la tête de la municipalité de de Montigny-Mornay-Villeneuve. Roger Raillard ne souhaitait pas briguer un quatrième mandat. Après avoir commencé en 2001, le premier édile ne se représentait pas à la mairie de Montigny-Mornay-Villeneuve.
Baptiste Roux absent lors de cette première réunion a donné sa procuration.
Les conseillers municipaux sont : Fabien Bonnotte, Anne-Laure Guenin, Baptiste Roux, Benjamin Flocard, Christine André, Fabrice Grisouard et Jean-Pierre Despouy.

Saint Amandine. Sainte Marie-Hermine. Saint Augustin.

Saints Augustin ZhaoRong et ses compagnons

martyrs en Chine

Mémoire des saints Augustin Zhao Rong, prêtre, Pierre Sans y Jorda, évêque et leurs compagnons, martyrs  en Chine entre 1648 et 1930:
– Évêques : saints Louis Versiglia, Antoine Fantosati, François Fogolla, Gabriel-Taurin Dufresse et Grégoire Grassi.
– Prêtres : saints Céside Giacomantonio, François-Marie Lantrua (Jean de Triora), Joseph-Marie Gambaro, franciscains ; François Diaz del Ricon, François-Fernandez de Capillas, François Serrano, Joachim Royo, Jean Alcober, dominicains ; Léon-Ignace Mangin, Modeste Andlauer, Paul Denn, Remi Isoré, jésuites ; Albéric Crescitelli, de l’Institut pontifical pour les Missions étrangères ; Auguste Chapdelaine et Jean-Pïerre Néel, des Missions étrangères de Paris ; Calliste Caravario, salésien ; François-Régis Clet, Lazariste ; Paul Liu Hanzuo et Thaddée Liu Ruiting.
– Séminaristes : saints Joseph Zhang Wenlan et Paul Chen Changpin
– Catéchistes : saints Jérôme Lu Tingmei, Joachim He Kaizhi, Jean Chen Xianheng, Jean Zhang Tianshen, Joseph Zhang Dapeng, Laurent Wang Bing, Lucie Yi Zenmei, Martin Wu Xuesheng, Pierre Liu Wenynam, Pierre Wu Guosheng.
– Saints et saintes : Agathe Lin Zhao,Agnès Cao Kuiying, André Wang Tianqing, Anne An Jianzhi, Anne Wang, Barbe Cui Lianzhi, Élisabeth Gin Bianzhi, Jean-Baptiste Lou Tingyin, Jean-Baptiste Wu Mantang, Jean-Baptiste Zhao Mingxi, Jean-Baptiste Zhou Wuzui, Jean Wang Guizin, Jean Wu Wengin, Joseph Ma Taishun, Joseph Wang Guiji, Joseph Wang Yumei, Joseph Yuan Gengyin, Joseph Yuan Zaide, Lang Yangzhi, Laurent Bai Xiaoman, Lucie Wang Cheng, Lucie Wang Wangzhi, Madeleine Du Fengju, Marc Ji Tianxiang, Marie An Guozhi, Marie An Lihua, Marie Du Tianshi, Marie Du Zhaozhi, Marie Fan Kun, Marie Fu Guilin, Marie Guo Lizhi, Marie Zhou Wuzhi, Marie Wang Lizhi, Marie Zhao Guoqzhi, Marie Zhao, Marie Zheng Xu, Marie Zhou Wuxhi, Marthe Wang Louzhi, Paul Ke Tingzhu, Paul Lang Fu, Paul Liu Jinde, Paul Wu Juan, Paul Wu Wanshu, Pierre Zhao Mingzhen, Pierre Zhou Rixin, Raymond Li Quenzhen, Rose Chen Aixie, Rose Fao Hui, Rose Zhao, Simon Qin Chunfu, Thérèse Chen Jinxie, Thérèse Zhang Hezhi, Xi Guizi et Zhang Huailu.
À différentes périodes et en divers lieux de Chine, ils ont attesté avec vigueur l’Évangile du Christ par la parole et par l’action et, à cause de leur prédication ou de leur confession de foi, ils ont été mis à mort, victimes de persécutions entre 1648 et 1930.

Sainte Marie-Hermine de Jésus

martyre (✝ 1900)

Marie Hermine de Jésus(Irma Grivot) responsable de la communauté des sept Franciscaines Missionnaires de Marie, martyres en Chine le 9 juillet 1900.
Elle fut béatifiée le 24 novembre 1946 et canonisée le 1er octobre 2000 avec les martyrs de Chine.
voir aussi les saints franciscains, martyrs de Chine – le site des franciscaines missionnaires de Marie  – le site du vatican.
En Chine, dans la ville de Tai-Yuam de la province de Shanxi, en 1900, les saints martyrs Grégoire Grassi et François Fogolla, évêques, franciscains, et vingt-quatre compagnons Saints Élie Facchini, Théodoric Balat, prêtres, et André Bauer, religieux franciscains; Irma Grivot (Marie-Ermelline de Jésus), Marie-Anne Giuliani (Marie de la Paix), Clélie Nanetti (Marie-Claire), Jeanne-Marie Kerguin (Marie de Sainte-Natalie), Anne-Françoise Moreau (Marie de Saint-Just), Anne-Catherine Dierck (Marie-Adolphine), Pauline Jeuris (Marie-Amandine), vierges, franciscaines missionnaires de Marie; Jean Zhang Huan, Patrice Dong Bodi, Philippe Zhang Zhihe, Jean Zhang Jingguang, Jean Wang Rui, Thomas Shen Jihe, Simon Chen Ximan, Pierre Wu Anpeng, François Zhang Rong, Matthias Feng De, Jacques Yan Guodong, Pierre Zhang Banniu, Jacques Zhao Quanxin, Pierre Wang Erman qui furent massacrés par la secte de Yihetuam, en haine du nom chrétien.

L’étonnant périple d’une maman et son garçon de 7 ans.

Céline Anaya Gautier et son fils Léandro arpentent les routes pour se rendre à Rome. En passant par Champlitte.

Dans les communes situées sur le tracé de la Via Francigena, on n’aura pas pu manquer Céline Anaya Gautier, et un petit bonhomme de 7 ans, prénommé Léandro, sur les routes, avec un bâton de marche en bois magnifiquement sculpté. Céline, c’est cette superbe femme que chacune rêverait d’incarner, et qui a déjà parcouru huit fois le chemin de Compostelle en dix-huit ans, dont une fois avec son fils, Santiago, 7 ans, et une fois de la porte de chez elle, à Montreuil, en banlieue parisienne. Sa force, elle la puise dans son indépendance. Elle est photographe, écrivain et randonneuse. Elle a effectué une halte s à Champlitte.

Une nouvelle équipe municipale à Chazeuil.

Vendredi 3 juillet à Chazeuil, Marie Pierre Cour a été réélue maire au 1er tour, elle est conductrice d’autocar et est âgée de 55 ans
Damien Quain est1er adjoint élu au deuxième tour, il est technicien métreur et commercial en charpente et est âgé de 40 ans.


Marie Pierre Cour, premier édile, poursuit son mandat de maire, après une arrivée à la tête de commune Chaeuil, depuis avril 2019 suite à la démission de son prédécesseur. Une nouvel équipe composée de Jacky Deschervois, Jean Bernard Loosli, Christine Rossi, Jean François Tarby accompagné des anciens élus sortants : Stéphanie Girard Jocelyne Lejour, Pascal Loosli, Didier Magnière, Pierre Metzger et Damien Quain 1er adjoint l’accompagneront pour les projets et le bien être de la commune de Chazeuil pour les six prochaines années.

Saint Thibaut. Saint Edgar. Saint Aquila. Sainte Priscille.

À la saint Edgar, on entend du coucou le dernier chant.

Saints Aquila et Priscille

convertis par Saint Paul à Corinthe (Ier siècle)

Judéo-chrétiens, Aquila et Priscille furent des disciples de saint Paul (Actes 18, 2).Prisca et Aquilas Ils étaient juifs de Rome et en avaient été chassés lors de l’édit de l’empereur Claude. Ils avaient la même profession que saint Paul qui travailla chez eux pour fabriquer des tentes.
– Illustration: Dès son arrivée à Corinthe, Paul se met au travail pour gagner son pain. Il se lie d’amitié avec deux tisserands: Prisca (Priscille) et Aquilas. (Cursillos francophones du Canada)
Prisca et son époux saint Aquila. Ils s’étaient tous deux installés à Rome où ils exerçaient le métier de fabricant de tentes. Juifs expulsés par l’édit de Claude, ils s’établirent à Corinthe et c’est là qu’ils rencontrèrent saint Paul qui travaillait avec eux. Il les salue d’ailleurs dans plusieurs de ses lettres:
Rm 16, 3 Saluez de ma part Prisca et Aquilas, mes compagnons de travail en Jésus Christ,
1 Co 16, 19 Les Églises de la province d’Asie vous saluent. Aquilas et Prisca vous saluent bien dans le Seigneur, avec l’Église qui se rassemble chez eux.
2 Tm 4, 19 Salue Prisca et Aquilas, ainsi que ceux de chez Onésiphore
Ils s’installèrent à Ephèse et c’est probablement là qu’ils accomplirent leur martyre.

A Corinthe, Paul rencontre Priscille et Aquila, un ménage juif chassé de Rome en 49 par l’édit d’expulsion de l’empereur Claude, car «les Juifs se soulevaient continuellement à l’instigation d’un certain Chrestos» (Suétone, Claude, 25,11). On les retrouvera à Rome, après la mort de Claude, en 54, pour accueillir l’apôtre prisonnier. Entre-temps, ils l’auront accompagné à Ephèse, y prenant en charge l’Église et évangélisant. (Les premières structures ecclésiales – Basilique Papale – Saint-Paul-hors-les-murs)
Le 8 juillet, commémoraison des saints Aquila et Prisca ou Priscille, époux, qui se firent à Corinthe les compagnons de travail de saint Paul, rassemblant l’Église dans leur maison et risquant leur tête pour sauver la vie de l’Apôtre.

Une nouvelle équipe municipale à Bourberain.

Vendredi, a eu lieu l’élection du maire et des adjoints à la salle des fêtes, rénovée dernièrement de Bourberain. Cyril Bellant, 52 ans, commercial maire sortant a été réélu maire avec 11 voix. Marc Petit, 63 ans, retraité SNCF a été élu premier adjoint avec 9 voix et 2 votes blancs. Sophie Betting, 39 ans, nutritionniste-diététicienne a été élue avec 11 voix deuxième adjointe.
Cyril Bellant, premier édile a voudrait retisser du lien social entre les habitants de la commune de Bourberain.  » C’est important pour moi d’avoir été réélu. Je suis content. Nous allons effectuer un bon travail d’équipe. L’objectif est de gérer la marche de la commune et de retisser du lien entre les jeunes générations et les ainés. La fibre et les transports sont les points chauds des mandats le conseil et les commissions seront des lieux d’échanges et de débats. la communication sera développée. » : a précisé Cyril Bellant.
Les conseillers municipaux sont : Jim Bernier, Julie Chartier, Antoine Clunet, Yannick Hennebique, Pierre Jeandet, Philippe Lévêque, Eric Louis, Damien Massenot,

Saint Raoul et saint Ralph.

Saint Ralph Milner

martyr (✝ 1591)

Ralph ou Raoul Milner et saint Roger Dickenson, martyrs.
Memoirs of Missionary Priests and Other CatholicsIl restait à peine cent mille catholiques en Grande Bretagne quand la reine Élisabeth, fille d’Henri VIII, créa « l’inquisition anglaise ». Les catholiques ne pouvaient ni sortir de leurs village ni assister à une messe romaine sans payer une forte amende et, pour les prêtres, sans encourir la peine de mort. Ralph Milner était un laboureur illettré et Roger Dickenson un prêtre. Ralph, arrêté pour avoir entendu la messe, ne pouvait payer l’amende. Il fut jeté en prison et, comme il avait aidé le prêtre, ils furent tous deux pendus côte à côte.
Il fait partie des Quarante martyrs d’Angleterre et du Pays de Galles qui ont été canonisés en 1970.
– Illustration: à lire (en anglais), Memoirs of Missionary Priests and Other Catholics… Prêtres missionnaires et autres catholiques ayant été martyrisés en Angleterre à cause de leur religion entre 1577 et 1684.À Winchester en Angleterre, l’an 1591, les martyrs Roger Dickinson, prêtre, et Raoul Milner, paysan et père de famille, pauvre et illettré, mais ferme dans la foi. Ils furent arrêtés ensemble, sous la reine Élisabeth Ière, et condamnés aux supplices de la pendaison. On vénère en même temps qu’eux le bienheureux Laurent Humphrey, qui avait embrassé dans sa jeunesse la foi catholique et qui fut pendu au gibet au même lieu, un jour non précisé.

Une nouvelle équipe municipale à Orville.

Benoit Berny, 45 ans, maire d’Orville a été élu suite au premier tour. C’est son second mandat de premier édile.
« Mon poste actuel consiste à conseiller et représenter un réseau régional d’entrepreneurs sociaux, dirigeants de PME qui ont la particularité d’employer majoritairement des personnes en situation de handicap. » : confie Benoit Berny
La 1ère adjointe est Marie Perard, 40 ans, conseillère de vente.
Agnès Fick, Jonathan Meunier, Frédéric Parent, Emmanuel Perreau, David Turrina, Jonathan Lomberget, Sébastien Mignon, Rudy Pérard et Corinne Rouard sont conseillers municipaux.

Sainte Mariette.

Jamais en juillet sécheresse, n’a causé la moindre détresse.

Sainte Maria Goretti

martyre à 12 ans (✝ 1902)

Appelée aussi Marietta par certains…
Elle avait douze ans quand elle préféra mourir pour le Christ, plutôt que de pécher. Maria est née au village de Corinaldo en Italie, dans un univers frappé de plein fouet par la crise économique. Elle est l’aînée de six enfants et, de ce fait, reçoit très jeune de lourdes responsabilités. Elle les assume avec sérénité et piété afin de permettre à ses parents d’assurer la subsistance de la famille. Malgré l’exil dans une métairie des Marais Pontins, la mort précoce du père et une promiscuité difficile, Maria, à 12 ans, rayonne par sa vie intérieure. Sainte Maria GorettiToute à l’ardeur de sa première communion, elle subit le harcèlement du jeune Alessandro Serenelli qui vit sous le même toit et veut abuser d’elle. Elle résiste. Le garçon insiste. Le 5 juillet 1902, il s’est armé d’un couteau. Maria ne cède pas « C’est un péché, Alessandro! ». Le garçon perd la tête. Frappée de quatorze coups de couteau, Maria mourra le lendemain dans de grandes souffrances en ayant pardonné à son meurtrier. Alessandro se convertira en prison. Quarante-cinq ans après la mort de Maria, il assistera à son procès de béatification avant de finir ses jours comme jardinier dans un monastère franciscain. « Assurément, nous ne sommes pas tous appelés à subir le martyre. Mais nous sommes tous appelés à posséder la vertu chrétienne. Notre activité persévérante ne devra jamais se relâcher jusqu’à la fin de notre vie. C’est pourquoi on peut parler aussi d’un martyr lent et prolongé. » Pie XII à la canonisation de sainte Maria.
« Marietta – c’est ainsi qu’on l’appelait familièrement – rappelle aux jeunes du troisième millénaire que le véritable bonheur exige du courage et un esprit de sacrifice, le refus de tout compromis et d’être disposé à payer en personne, même par la mort, la fidélité à Dieu et à ses commandements. » (Jean-Paul II, le 6 décembre 2003 pour la clôture du centenaire de la mort de Maria Goretti)
Mémoire de sainte Maria Goretti, vierge et martyre. Elle vécut une jeunesse austère, près de Nettuno dans le Latium, aidant sa mère dans les tâches domestiques et priant avec ferveur. En 1902, à l’âge de douze ans, pour défendre sa chasteté contre un voisin qui voulait l’agresser, elle succomba, percée de coups de poignard.

Message du pape Jean-Paul II à l’évêque d’Albano à l’occasion du centenaire de la mort de Sainte Maria Goretti