Champlitte, Patrimoine et Via Francigena.

Champlitte, Patrimoine et Via Francigena.
L’association Champlitte, Patrimoine et Culture a tenu son assemblée générale extraordinaire ce mercredi 5 décembre. Cette assemblée générale extraordinaire avait comme unique objet une réécriture des statuts.

Champlitte est la ville référente du chemin de la Via Francigena, pour le tracé français. Une convention tripartite a été signée entre l’Association Européenne des Chemins de la Voie Francigena (l’AEVF), la commune de Champlitte et l’association pour la gestion et le développement de ce tracé long de 800 km qui traverse près de 250 communes situées dans les Hauts de France, la région Grand Est et la Bourgogne Franche Comté, de Calais à Jougne, à la frontière suisse. En janvier 2018, la Via Francigena en France a été homologuée , par la Fédération Française de Randonnée Pédestre itinéraire de Grande Randonnée sur toute sa longueur, c’est le GR®145, balisé rouge et blanc
Pour ce travail de développement et de promotion, l’association prend en charge l’embauche d’un personnel. Le challenge sera relevé par Leslie Maussang qui revient par ce biais sur Champlitte.
Cela passe aussi par un changement de nom, l’association s’intitule désormais « Champlitte, Patrimoine et Via Francigena ».
Bien sûr, cette évolution de l’association ne lui retire pas le cœur de son travail : le souci et la mise en valeur du patrimoine local.
Les nouveaux statuts ont été entérinés à l’unanimité des 40 présents à cette assemblée générale.

Les lieux emblématiques de la Via Francigena à l’honneur.

Les lieux emblématiques de la Via Francigena à l’honneur.
Les élèves de l’école élémentaire de Champlitte, sous la houlette de Martine Henriot ont découvert la Via Francigena.
Martine Henriot, professeure des écoles, à la retraite s’est proposée pour animer un atelier pour tous les élèves de l’école élémentaire chanitoise.
Cet atelier utilise de la peinture, des pastels, des bouchons, du coton, des éponges et des brosses.

Ces outils sont utilisés selon le souhait des enfants pour réaliser des productions en rapport avec la Via Francigena et ses lieux emblématiques, parcourus par les randonneurs qui empruntent cette voie.
la Via Francigena croise le Chemin de Compostelle à Reims, puis à Bucey les Gy, et fait étape à Champlitte, élue, en la circonstance, cité française référente pour ce tracé.

Les élèves exposeront leur travail le week-end des 18 et 19 mai. 2 manifestations importantes seront alors organisées ce week-end là, au sein de la cité chanitoise

Tous les travaux artistiques des élèves seront visibles par les parents en partenariat avec l’association Champlitte Patrimoine et Culture.
La première, d’ampleur internationale. La salle des fêtes accueillera le vendredi 18 mai, le matin, un colloque ouvert à tous sur le thème, Via Francigena, vecteur de développement pour nos territoires, colloque animé par des intervenants des 4 pays traversés par ce chemin culturel et, l’après-midi, l’assemblée générale de l’Association Européenne des Chemins de la Voie Francigena (l’AEVF).

Le lendemain, 19 mai, une manifestation festive : un détour pédestre dans les Lavières et à La pâturie. Cette journée sera consacrée à une balade gourmande qui vous conduira à travers le patrimoine de Champlitte, culturel, naturel, architectural, et folklorique.
Les élèves ont laissé parler leurs talents artistiques, pour illustrer les monuments caractéristiques de la Via Francigena.

Colloque international et marche gourmande.

Colloque international et marche gourmande.

De Canterbury à Rome…pédibus : la Via Francigena croise le Chemin de Compostelle à Reims, puis à Bucey les Gy… et fait étape à Champlitte, élue, en la circonstance, cité française référente pour ce tracé.

Pour honorer l’événement, la commune de Champlitte organisera le week-end des 18 et 19 mai, 2 manifestations importantes :

La première, d’ampleur internationale. La salle des fêtes accueillera le vendredi 18 mai, le matin, un colloque ouvert à tous sur le thème, Via Francigena, vecteur de développement pour nos territoires, colloque animé par des intervenants des 4 pays traversés par ce chemin culturel et, l’après midi, l’assemblée générale de l’Association Européenne des Chemins de la Voie Francigena (l’AEVF).

Le lendemain, 19 mai, une manifestation festive : un détour pédestre dans les Lavières et à la pâturie. Cette journée sera consacrée à une balade gourmande qui vous conduira à travers le patrimoine de Champlitte, culturel, (château-musée, caborde, murgers entre les anciens clos de vignes), naturel, (pelouses sèches, vignoble), architectural (couvent, bâtisses renaissance), folklorique (musique et danses locales).

Environ 13 km « tous chemins », sans difficultés particulières, ponctués de 5 étapes gastronomiques, baladeront les promeneurs à l’entour du bourg, faisant oublier la trop rapide traversée routière.

Tarifs 26 €/adultes. Inscriptions au 06.88.33.23.29. 4 départs successifs espacés de 30′ à partir de 10h. RDV face au château.

Un partenariat pour que vive la Via Francigena

DSCN9990La Via Francigena, autrement dit la voie des Francs, est un réseau de routes et chemins de commerces de conquêtes, empruntés par les pèlerins pour se rendre de Canterbury (Angleterre) à Rome (Italie). Elle a été empruntée pour la première fois par le moine Sigéric, qui se rendait à Rome afin de recevoir le “pallium”, son titre d’archevêque. Cet ensemble de chemins remonte à l’époque celte au cœur de l’Europe. Elle est composée de 30 kilomètres en Angleterre, 825 en France, 300 en Suisse et 700 en Italie. 195 km traversent la Franche-Comté. Des flèches de bronze situées sur les édifices communaux viendront matérialiser la signalisation de cet illustre chemin.

Elle est actuellement ouverte aux marcheurs et aux touristes, elle permet de faire connaître le patrimoine culturel, religieux et paysager. Leffond, Montarlot et Champlitte sont ainsi mis en valeur. Comme pour la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, spiritualité, culture, et loisirs vont apporter un nouvel essor à l’économie locale avec le développement des hébergements.
Le réseau de chemin de la Via Francigena est un des plus importants d’Europe. Cette voie est reconnue comme Grand Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe en 1994.
Une convention a été signée jeudi entre la commune de Champlitte, représentée par le maire Gilles Teuscher et l’Association Européenne des Chemins de la Voie Francigena (AEVF), représentée par Massimo Tedeschi, président de cette association. Champlitte fait désormais partie des 117 communes traversées par la Via Francigena qui ont signé cet accord de promotion de la Voie Francigena. Champlitte est désormais la commune référente en France pour la Via Francigena.
Cette convention a pour but de promouvoir et valoriser la Via Francigena en définissant les modalités, d’organisation de gestion et la mise à disposition d’un personnel et d’un espace de bureau pour la mise en valeur du réseau français de la Via Francigena. Cette convention sera réalisée en collaboration avec les communes, les associations, et les professionnels de la culture et du tourisme.
Dans le but de promouvoir et de développer le parcours français, la commune de Champlitte s’est engagée à mettre à disposition de l’AEVF les moyens et les compétences nécessaires pour mener à bien la mission de management de l’AEVF, soit un personnel compétent
Cette mise à disposition est valable les années 2016-2017, afin d’assurer une continuité du travail dans le cadre des projets de l’AEVF. Le travail est effectué sous la responsabilité du président Massimo Tedeschi et du directeur de cette association Luc Bruschi, en collaboration avec l’équipe de l’aEVF et en accord avec les décisions de son assemblée générale et bien sûr de le commune de Champlitte.
Les actions à réaliser dans le cadre de cette mission sont nombreuses : il s’agira d’ouvrir le secrétariat afin de développer le réseau français des communes et des territoires le long de la Via Francigena. Le site web en langue française sera animer par secrétaire par la signalisation des évènements en France liés à la Via Francigena. La mise à jour des hébergements et services en France pour les randonneurs et les effectuée dans ce cadre par la secrétaire. La mise à jour des listes et bases de données des communes et offices de tourisme sera également au programme. Toutes ces données pourront à terme faire l’objet d’un livre, rédigé en langue française destiné aux randonneurs et aux pèlerins. Ce secrétariat jouera le rôle d’antenne pour donner les informations en France sur la Via Francigena. La collecte d’articles paru en français sur la Via Francigena est prévue également. Un bilan annuel du travail effectué se fera lors de l’assemblée générale de l’AEVF.