Des travaux en perspective à Pouilly-sur-Vingeanne.

Des travaux en perspective.

Lors de sa venue, lors de l’arrivée de la fibre, au cœur du bourg, François Sauvadet, président du conseil départemental, avait annoncé des travaux sur la commune de Pouilly-sur-Vingeanne. Le pont, situé sur le canal Entre Champagne et Bourgogne sur la route départementale 27 G à Pouilly-sur-Vingeanne doit faire l’objet de travaux qui seront effectués par le conseil départemental.

La corrosion a fait son œuvre

L’équipement a fait l’objet d’une inspection détaillée, en novembre 2016, dans le cadre des processus de surveillance des ouvrages d’art départementaux. À cette occasion, les services ont noté une aggravation des phénomènes de corrosion sur la charpente métallique depuis la précédente inspection, en 2010.

« Ce pont présente certaines anomalies ayant nécessité préventivement la mise en œuvre d’une limitation de tonnage », explique le Département. Ainsi, dès le début de l’année 2017, une restriction de circulation aux engins de plus de 19 tonnes a été mise en place. Puis, dans le courant de l’année 2018, une expertise plus détaillée a été effectuée sur la structure porteuse du pont.
De futures analyses pour intervenir

« Elle a permis de mettre en évidence un état de conservation de cette charpente acceptable compte tenu de son âge et de la corrosion constatée », poursuit le Département. En parallèle, un bureau d’études spécialisé a été missionné par la collectivité avec, comme objectif, de calculer la capacité portante réelle de l’ouvrage. Les résultats sont attendus dans le courant du mois de novembre. Ils devraient permettre d’affiner la restriction de limitation de tonnage actuellement en place. Sur la base des résultats des diverses investigations, des études de réparation seront conduites par les services départementaux dans le courant de l’année 2019 afin de réaliser des travaux de réparation dans un calendrier qui sera précisé au cours du second semestre 2019.
.

Travaux de réfection des arcades.

Travaux de réfection des arcades.

Actuellement, ont lieu des travaux de réfection des arcades sous la chaussée de la route départementale 105, qui relie Montigny-sur-Vingeanne à La Villeneuve, commune associée de Montigny-Mornay-Villeneuve. Cette voie est appelée communément « montée du canal », il s’agit des abords du « canal Entre Champagne et Bourgogne ». Ces travaux sont réalisés par le conseil départemental de la Côte d’Or. Ces travaux consistent à reprendre les talus, évacuer les troncs d’arbres, à reprendre les piles en amont de l’ouvrage, à nettoyer, et à rejointoyer les parements de l’ouvrage
Ces travaux sont réalisés par l’entreprise SAS TEGC de Montchanin (71). Le montant de ces travaux est évalué à 43 842 € TTC, et financés par le conseil départemental de la Côte d’Or. Les eaux des inondations hivernales couvrant souvent la prairie sont évacuées sous ces arcades.

Du nouveau à l’Amicale des pêcheurs de la Haute et Moyenne Vingeanne

dscn0010Du nouveau à l’Amicale des pêcheurs de la Haute et Moyenne Vingeanne

Une année riche en évènements s’annoncent pour les pêcheurs de la Haute et Moyenne Vingeanne.

Samedi, à la salle de la mairie de Fontaine-Française a eu lieu l’assemblée générale de l’Amicale des pêcheurs de la Haute et Moyenne Vingeanne, présidée par Jean-Philippe Maitre. Rencontre.
Quel est le rôle de votre association?
Il s’agit pour nous de protéger les milieux aquatiques, de développer le loisir pêche, et de gérer les parcours de pêches qui nous sont confiés dans le secteur.
Quelles sont les nouveautés?
Nous avons les autorisations des Fédérations de pêche de Cote d’Or et de Haute Saône pour faire signer les baux de pêche à Percey le Grand et Loeuilley. Nous aurons les baux de pêches sur le canal entre Champagne et Bourgogne jusqu’à l’écluse 34 de Dampierre et Flée. Un parcours pour la pêche à la carpe de nuit au canal à Pouilly sur Vingeanne, Saint Seine sur Vingeanne et Dampierre et Flée sera établi, La taille autorisée pour la pèche de certaines espèce va changer. Le brochet pêché devra avoir une taille minimale de 55 centimètres, et 50 centimètres pour le sandre, et 30 centimètres pour la truite. Les cartes seront vendues à la mairie de Champagne sur Vingeanne et de Fontaine-Française ainsi que chez les dépositaires. Tout se fera par internet en 2020.
Comment voyez-vous l’avenir?
Nous allons poser des panneaux d’informations à Pouilly sur Vingeanne. Le parcours de pêche sera expliqué. Nous nous félicitons de la création d’une frayère à brochets à Saint Seine sur Vingeanne, financée par l’Agence de l’eau et le conseil départemental. Il y a une mare pour le batraciens. cela réhabilite une zone humide. Nous assurerons en 2017, l’entretien du parcours et nous installerons un panneau explicatif. Nous organiserons une fête de la pêche au square des banquettes à Fontaine-française en juin prochain. Un concours de pêche se tiendra au canal Entre Champagne et Bourgogne à Saint Seine sur Vingeanne. Il y aura la pose d’un ponton pour handicapé à Saint Seine sur Vingeanne. Des postes de pêche seront établis à Percey le Grand . Des panneaux d’information seront installés à Fontenelle. Nous projetons d’aleviner en truites arc en ciel et en brochets. Nous souhaitons attirer plus d’enfants à la pêche. Nous voulons également accueillir des enfants handicapés.

Info : Tél. : 06. 83.48.18.88.

Un tramway nommé “Tacot” (11/17)

Pendant tout l’été, retrouvez un voyage en 17 haltes évoquant ce tramway qui reliait Dijon à Champlitte. Aujourd’hui, le onzième volet
À l’heure où l’on parle de tramway à Dijon, on se souvient d’une ligne de tramway reliant Dijon à Champlitte par Fontaine-Française. Aujourd’hui, il reste quelques traces du passage de cette ligne desservant la région dijonnaise.

Licey sur Vingeanne comptait une gare présente autrefois sous forme d’un bâtiment de bois aujourd’hui disparu. Celle-ci était située en dehors du village, en contrebas de la côte de Dampierre. De nos jours, des maisons ont été construites en lieu et place de la station.

Licey-sur-Vingeanne était célèbre pour son haut-fourneau. En 1880, Félix Nicolardot achète l’ancienne forge et monte un battoir fixe utilisant la force motrice de l’eau où les paysans venaient battre les gerbes en été. L’hiver, ont y sciait le bois pour les habitants du village et des environs. La scierie a fonctionné jusqu’en 2003. La commune était remarquablement desservie par le tacot et le canal de la Marne à la Saône, appelé maintenant canal Entre Champagne et Bourgogne. Les échanges commerciaux étaient facilités et, à une période ou peu de personnes possédaient une automobile, le tramway permettait d’accéder rapidement à Dijon ou à Champlitte.

Pour l’amour de la pêche

DSCN8927Pour l’amour de la pêche

Si pour certain la retraite est synonyme de repos pour d’autre c’est le départ d’une nouvelle activité. Bruno Barloy fait partie de ces personnes-là. À l’heure de la retraite il vient s’établir avec sa femme dans la maison familiale à Orain. Passionné de pêche, initié par son frère, il pêche depuis ses 10 ans, c’est tout naturellement qu’il rejoint l’APPMA l’amicale des pêcheurs de Haute et moyenne Vingeanne. L’amicale recherche un garde pêche et le président qui est devenu son ami le convainc de devenir garde-pêche, lors de l’assemblée générale de 2014. Bruno Barloy explique : « Un garde de pêche particulier est bénévole. Pour devenir garde pêche il faut suivre deux modules de formation, l’un sur le système juridique et judiciaire et l’autre sur la connaissance de l’eau et la rivière. L’agrément est fourni par la préfecture. Le garde pêche est assermenté par le parquet pour une période de 5 ans renouvelable. »
Si la Vingeanne est une rivière de 2ème catégorie car elle comprend de nombreux cyprinidés dont le brochet alors que les rivières de première catégorie sont sensées comporter de nombreux salmonidés. Elle possède une bonne qualité de l’eau avec pas mal de variétés de poissons. Suivant les espèces et leur reproduction la pêche est ainsi possible toute l’année.
Sur la Vingeanne, le recensement des frayères a été effectué au niveau européen. Un parcours de nuit a été mis au point pour la pêche de la carpe de nuit.
Bruno Barloy précise : « La pêche doit rester un loisir, c’est un moment de détente, ce n’est pas une compétition. C’est pour cela que j’apprécie la pêche des sandres au canal Entre Champagne et Bourgogne. »
Après un an de fonction Bruno confie : « Je suis compétent sur 40 kilomètres de rivière et commissionné sur le canal entre Champagne et Bourgogne de Courchamp à Pouilly sur Vingeanne. Les pêcheurs doivent respecter le nombre de prises, et les horaires de pêche. J’aime le contact avec les pêcheurs qui sont contents de me voir, les enfants sont contents de présenter leur carte de pêche et j’aime discuter avec eux.

Info : L’Amicale des pêcheurs de Haute et moyenne Vingeanne compte un autre garde pêche, Guy Létolle de Saint Seine sur Vingeanne.

Encadré
Pêche pratique : les cartes de pêche 2015 sont en vente chez les dépositaires suivants :

– Le Moulin de Fontaine – Sylvaine Heller et Serge Moret 11 Rue Henry Berger 21610 Fontaine-Française Tel. 33 (0)3 80 75 90 56 • Port. 33 (0)6 70 90 01 57
– Chez l’ami Dédé André Weill 4, place du Général Viard 21310 Mirebeau Sur Beze Tél. : 03 80 36 74 34 – Fax : 03 80 36 74 34
– Mme Apert Route Départementale 30 21610 Saint Maurice Sur Vingeanne Tél. : 03 80 75 93 54
– Mme Bouchard 3 rue de la Charme 21610 Montigny Sur Vingeanne Tél. : 03 80 75 93 99
– Mme Carpentier 10 Rue Fourcault 21610 Fontaine Française Tél. : 03 80 95 02 61
– Mme Deveaux 1 Rue du Soirsan 21310 Champagne Sur Vingeanne Tél. : 03 80 47 74 32
– Christophe Pouly, » Au bord de l’eau » Détaillant ambulant 06.98.41.14.20
Pour 75 € pêche dans le département et pour 95 € on peut pêcher dans 91 départements

Sur le chemin des écoliers

Sur le chemin des écoliers

Mardi, 54 élèves de cycle 3 des classes de CE2 -CM1 de Céline Humbert, de CM2 de Gilles Michelat, de CM1-CM2 de Virginie Bellet-Brissaud (directrice) de l’école élémentaire de Champlitte ont effectué une balade en vélo dans le cadre du P’tit tour cycliste de Haute Saône, manifestation placée sous l’égide de l’USEP, réalisée en partenariat avec l’Éducation Nationale. Cette année ils ont effectué une escapade sur les chemins et les routes du canton de Fontaine-Française, en passant par Orain, La Romagne, la chèvrerie du Clos Thomas à Saint Maurice sur Vingeanne (où ils ont fait étape), le chemin de halage du canal entre Champagne et Bourgogne jusqu’à Saint Seine sur Vingeanne, Fontaine Française (où ils ont pique-niquer aux abords du stade, mis à disposition par la municipalité), et Saint Seine sur Vingeanne avant de repartir par Vars en direction de Champlitte. Les élèves ont été encadrés par dix accompagnateurs, Ils ont réalisé un parcours d’environ 50 kilomètres à une vitesse moyenne de 12 kilomètres par heure sous un soleil éclatant.