Vis ma vie de collégien

« Vis ma vie de collégien ».

Vis ma vie de collégien », est un tout nouveau dispositif porté par le Département, c’est une expérience inédite d’échanges entre collèges ruraux et urbains dans le département.

« Vis ma vie de collégien », prend la forme d’échanges scolaires au cours desquels les élèves s’immergent complètement dans l’univers de leurs camarades. Avec cette opération, le Département tient à favoriser les rencontres entre les jeunes côte-d’oriens vivant en ville et à la campagne et à créer du lien social entre les territoires de Côte-d’Or.
Mardi, au collège Henry Berger, l’établissement, a participé à l’opération Vis ma Vie de Collégien, proposée par le Conseil Départemental de la Côte d’Or. Cette opération est un échange entre deux classes de quatrième : la classe de 4ème B du collège Henry Berger, et une classe de 4ème 3 du collège Édouard Herriot de Chenôve. Parmi, les activités, un temps fort, la visite de la ferme de la Borde.
Annie Fournier, du Groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) de la Borde a présenté la ferme aux élèves. L’alimentation des vaches laitières a été présentée aux élèves par Vincent Fournier du GAEC de la Borde. Les vaches laitières ont été observées par les élèves. Un épis de blé a été montré aux élèves par Vincent Fournier, agriculteur à Fontaine-Française. Les impressionnantes balles de foin ont intéressé les élèves de quatrième. Annie Fournier a présenté le robot de traite.
Le lait de la ferme, est vendu à la laiterie Milleret à Charcenne (70) qui produit différents fromages. Les élèves ont pu déguster des fromages fabriqués avec le lait de production locale.
« L’exploitation agricole compte 70 vaches laitières, et produit 664 000 litres de lait par an. La ferme compte 300 hectares, dont 240 hectares consacrés aux céréales. Une vache laitière mange 2 kilos de foin tous les jours, 1 kilo de pulpe de betterave, 2 kilos de tourteau et 500 grammes de minéraux et bicarbonate et 100 grammes de sel. » : ont expliquer Annie et Vincent Fournier.
Ismaïl Faryssy, 14 ans, élève de 4ème 3 du collège Edouard Herriot confie : « C’était bien expliqué. C’est une grande ferme. Le robot de traite était impressionnant. »
Valentine Caisez, 13 ans, élève de 4ème 3 du collège Edouard Herriot confie : »C’est intéressant. Nous avons appris des choses. C’est la première que je visite une telle ferme. »

Publicités

Des travaux conséquents à Sacquenay.

Des travaux conséquents à Sacquenay.

Afin de se mettre en conformité avec les nouvelles règles d’accessibilité, le parking de l’église de Sacquenay, a été agrandi et l’entrée aménagée. La coupe de 2 tilleuls a favorisé la création d’ une place PMR (personnes à mobilité réduite) tout en permettant au bus scolaire de faire demi-tour à cet endroit. Ces travaux améliorent la capacité du parking et apportent plus de visibilité sur l’église, ils s’inscrivent donc dans un esprit de progrès.
Après plusieurs tranches de travaux sur la toiture de l’église (clocher, toiture nord puis sud), le conseil municipal de Sacquenay, a poursuivi ce programme en faisant rénover les transepts nord et sud. Les entreprises Ducherpozat et les Charpentiers Bourguignons réalisent cette couverture. Ainsi toutes les faiblesses présentes depuis des années seront consolidées. Le cout des travaux est de 38 576,77 euros HT. Les subventions de la DRAC et du conseil départemental de la Côte d’Or se montent à 30 861,42 euros soit le reste à charge est de 7715,35 euros pour la commune.

Le 24 ème contrat Cap 100 % Côte-d’Or a été signé.

Le 24 ème contrat Cap 100 % Côte-d’Or a été signé.

Le 24 ème contrat Cap 100 % Côte-d’Or a été signé mercredi matin à Selongey entre le conseil départemental et la commune. La réfection de l’hôtel de ville et le gymnase sont concernés.

L’hôtel de ville de Selongey a été rénové pour la somme de 838 000 € HT. Dans le cadre du Contrat Cap 100% Côte d’Or, une subvention de 197 000 € de la part du conseil départemental de la Côte d’Or sera débloquée.

« En 2020, le gymnase, sera rénové pour la somme de 700 000 € HT. La somme de 313 000 € fera l’objet d’une subvention de la part du conseil départemental de la Côte d’Or. Au total Selongey obtiendra 80 % de subventions. » : a confié Gérard Leguay, maire de Selongey.

La somme de un euro par habitant du département de la Côte d’Or sera consacrée à la ville de Selongey. « Au total cela constituera une somme de 513 000 € engagée par le conseil départemental de la Côte d’Or pour 1,5 million d’euros engagés par la commune de Selongey. » : a expliqué François Sauvadet, président du conseil départemental de la Côte d’Or.

L’accessibilité de la mairie aux personnes handicapées a été prévue, un ascenseur équipe dorénavant l’hôtel de ville de Selongey. Le bâtiment a été mis aux normes. La rénovation énergétique a permis une baisse des factures d’énergie. Dans ce cadre, le
conseil départemental de la Côte d’Or soutient les municipalités telles que Selongey.

« La mise aux normes et l’accessibilité de la mairie, c’est important. C’est un devoir de rendre la maison de la démocratie, accessible à tous les citoyens de la République. La restauration d’un bâtiment, comme celui de la mairie de Selongey, s’inscrit dans le XXI ème siècle avec toute son histoire. La rénovation du gymnase, permettra une meilleure qualité de vie et l’épanouissement des personnes. Le gymnase servira également aux collégiens de Selongey. » : a ajouté François Sauvadet.

Ces investissements du conseil départemental, répondent à un besoin de proximité, les anciens chefs-lieux de canton comme Selongey en bénéficient, dans le cadre de Cap 100% Côte d’Or.

Le contrat Cap 100 % Côte-d’Or est élaboré par le conseil départemental à destination des intercommunalités et des communes d’appui (anciens et nouveaux chef-lieu de cantons) afin d’assurer un équilibre de développement des territoires.

D’importants travaux ont budgétés à Fontaine-Française.

D’importants travaux ont budgétés.

D’importants et nombreux travaux sont inscrits au budget primitif de la commune pour 2019.

Mardi, à la mairie de Fontaine-Française, a eu lieu une séance du conseil municipal, réunie autour du premier édile, Nicolas Urbano.
Lors de cette réunion le compte administratif 2018 et le budget primitif 2019, ont été votés à l’unanimité.
Le taux des taxes est inchangé leurs valeurs restent les suivantes, la taxe d’habitation sera de 9,84%, la taxe foncier bâti sera de 10,30%, la taxe sur le foncier non bâti sera de 32,53 %.
Concernant le budget primitif 2019, les dépenses de fonctionnement seront de 718 575 €, les recettes de fonctionnement : seront de 713 086 €. L’excédent de fonctionnement cumulé sera de 1 042 550 €. Les dépenses d’investissement seront de 1 882 125,52 €. Les recettes d’investissement seront de 1 827 419 €. L’excédent cumulé sera de 163 028,48 €
D’importants et nombreux travaux sont inscrits au budget primitif 2019 de la commune, parmi lesquels, les demandes de subventions sont en cours. La création de 7 appartements dans les locaux de l’ancienne gendarmerie est au programme, le montant total des travaux est de 1 268 342€ TTC. Cet investissement sera compensé par les loyers.
L’agrandissement et le réaménagement de l’atelier municipal est au programme, le montant des travaux est de 173 446 € TTC . Les subventions attendues sont de 50 000 €, de la part de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR), et 30 000 € du département. Cet investissement bénéficiera de la récupération partielle de la TVA.
Le réaménagement des locaux de l’ancienne poste dans lesquels s’installera le personnel du Trésor Public est prévu. Le montant des travaux sera de 60 000 €. Les subventions sont les suivantes, 19 652 € de la part de la DETR et 16 975 € de la part du conseil départemental de la Côte d’Or. Les travaux sont actuellement en cours.
La création d’un lotissement au lieu-dit : ‘’Champ Grassot ‘’ est également un chantier de cette année, pour la commune de Fontaine-Française, 18 parcelles sont prévues, ces dernières seront proposées libres de construction l’investissement de la commune est de 554 210 € TTC. Les terrains seront prochainement mis en vente.

Des travaux de voirie au programme au lotissement Le Migneroy.

Des travaux de voirie au programme au lotissement Le Migneroy.

Mardi 29 janvier, a eu lieu une séance du conseil municipal réunie autour du maire, Nicolas Urbano, à la salle du conseil à Fontaine-Française. Précédemment, la municipalité a décidé d’acheter le lotissement Le Migneroy. Un budget annexe a été créé pour ce lotissement. L’entreprise Bongarzone a été retenue, pour la voirie de ce lotissement. Cette entreprise effectuera les travaux pour la somme de 28 195 € HT.
L’aménagement du réseau d’eau pour le presbytère est prévu. 32 mètres de tranchées seront creusés et des tuyaux seront posés, pour la somme de 3 038 € HT.
Des travaux de toiture, seront effectués à la salle polyvalente, pour la somme de 2 826 € HT.
5 000 € de subventions par logement de la part du conseil départemental de la Côte d’Or sont attendus pour la réfection de l’ancienne gendarmerie. 7 logements vont être construits dans ce bâtiment. Le cout estimatif des travaux est 1 372 760 € HT.
Les travaux de rénovation de l’ancienne Poste se monteront à 45 094 € HT.

Des cahiers de doléances en mairie.

Des cahiers de doléances en mairie.

Dimanche, à la salle des fêtes, Dominique Matiron, maire de Licey-sur-Vingeanne, a présenté ses vœux aux habitants de la commune. Le marquage au sol et la signalétique seront réalisés au premier trimestre 20 19, sur la place des Marronniers, récemment refaite. Le chemin de l’écluse, sera entièrement refait en 2019, sous réserve de l’obtention de subvention du conseil départemental. La vente des peupliers et leur exploitation étant achevés, de nouveaux seront plantés chemin de l’écluse et Prairie basse. Un aménagement est prévu pour remplacer ceux prévus route d’Attricourt. Le renouvellement de remplacement des lampes de rue par des leds plus économes en énergie est lié à un accord avec le SICECO. Les cahiers de doléances, conformément au souhait de l’Association des maires ruraux de Côte d’Or seront accessibles en mairie le mercredi de 13 heures à 17 h30 et le vendredi de 11 heures à 13 heures

Plusieurs projets prévus par la municipalité.

Plusieurs projets prévus par la municipalité.

De nombreux projets seront au programme de 2019, à Fontaine-Française.

Samedi soir à la salle polyvalente de Fontaine-Française, a eu lieu la cérémonie des vœux. Nicolas Urbano, maire de Fontaine-Française, a accueilli un public venu nombreux et a présenté ses vœux aux habitants.
Le lotissement de Champ Grassot est un dossier de 2019. L’investissement communal est de 450 000 €. 18 parcelles seront proposées, libres à la construction. La présentation du projet a effectuée auprès des riverains. Les travaux devraient être lancés au printemps 2019.
Concernant le projet d’Intermarché, le terrain a été acheté au printemps 2018.
Le projet de logement de l’ancienne gendarmerie, est prévu, cela sera un gros investissement : 1 300 000 €. Des subventions sont demandées. Le démarrage des travaux devrait avoir lieu au second semestre 2019. Le projet de reconstruction de la Maison Sainte-Elisabeth, est prévu, l’aire de jeux et le terrain de pétanque seront déplacés.
Le projet du gymnase est placé sous l’autorité de la communauté de communes Mirebellois et Fontenois.
Le projet de la trésorerie est au programme. Il y aura un appel d’offre. Une demande de subvention est prévue. Ces subventions à hauteur de 70 %viendront de l’État et du conseil départemental Le cout sera de 60 000 €, 18 000 € devraient être à la charge de la commune.
Le projet de rénovation du local de la rue de la Maladière est en bonne voie, un ostéopathe sera accueilli. 20 000 € de travaux ont été engagés. L’ouverture sera pour le printemps 2019.
L’extension de l’atelier municipal est au programme. Une borne électrique sera installée vers l’ancienne gare.
Des travaux ont été réalisés, rue Henry Berger, pour 145 000 €, 30 000 € proviennent d’une subvention du conseil départemental. Il reste à réaliser les traçages au sol, la matérialisation sur les trottoirs de la circulation des piétons et le stationnement. Sur le budget 2019, un investissement dans des équipements est prévu, du mobilier urbain, des jardinières et des bancs marqueront l’entrée de Fontaine-Française.
La protection par vidéosurveillance sera poursuivie.

«Il n’y aura pas d’augmentation de la fiscalité. La capacité d’autofinancement de la commune est de 300 000 €. L’endettement net de la commune est 15 682 €. Le taux d’endettement est de 16,50 € par habitant. » : confie le premier édile.