Un bon bilan pour le centre de secours de Champlitte

Un bon bilan pour le centre de secours

Vendredi a eu lieu la cérémonie des vœux au centre de secours de Champlitte, le capitaine Gérard Bonnotte a accueilli le colonel Fabrice Tailhardat directeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Haute Saône (SDIS 70), le commandant Richard Verguet président de l’Union Départementale, Éric Morel de chef de groupement des unités territoriales, de Jean-Pierre Foissotte président des anciens sapeurs-pompiers, Gilles Teuscher maire de Champlitte conseiller général et l’abbé Demard.
Le point a été fait sur les effectifs : Benoit Blanc a été incorporé en qualité de sapeur de deuxième classe
Sabrina Martini, Yoann Schweitzer, ont réussi plusieurs diplômes, Mélanie Roland, Sébastien Gaconnet, Nicolas Roland.
Yoann Schweitzer, Sébastien Gaconnet sont élevé au grade de première classe, Fabien Crottet devient caporal-chef.
L’effectif du centre de secours se compose de deux officiers, deux sous-officiers, dix caporaux et sapeurs dont une infirmière principale et une infirmière dont le dossier est en cours d’élaboration pour qu’elle puisse intervenir qu’infirmière de sapeurs pompiers.
En 2014, le centre de secours de Champlitte a procédé à 152 interventions contre 141 interventions en 2013. Les interventions pour secours à la personne et accidents sur la voie publique sont passées de 90 en 2013, à 110 en 2014. Il y a eu 15 interventions hors du secteur chanitois dont une sollicitation en Haute Marne et trois dans le secteur de Fontaine-Française.
Plusieurs manœuvres ont été effectuées dans l’année, le centre de secours a été doté de nouveaux matériels dont un Fourgon Pompe Tonne nouvelle génération le 21 mai dernier et un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV) arrivé le 20 octobre dernier.
Le capitaine Bonnotte a remercié en particulier les employeurs de sapeurs-pompiers qui n’hésitent pas à rendre disponible leur employé durant le temps de travail. Grâce à cette démarche civique, les secours peuvent intervenir dans délais courts.

Le transport à la demande sur de bonnes voies pour la CC4R

Le transport à la demande sur de bonnes voies pour la CC4R
Ce mardi 2 juillet, sous un soleil radieux, ce sont sept habitants de Ferrières les Ray accompagnés de leur maire, la dynamique Fabienne Richardot, qui ont profité du transport à la demande pour se rendre à Champlitte où avait lieu le traditionnel marché hebdomadaire.
En effet, grâce à ce service, mis en place par la CC4R, les habitants de la communauté de communes peuvent se rendre dans plusieurs communes suivant les jours. Les matins de 9 heures à 11 heures, à destination de Champlitte le mardi, Dampierre sur Salon le mercredi, de Lavoncourt le jeudi et à nouveau de Champlitte le vendredi ; les après-midi, les transports se déroulent de 14h30à 17heures, le mardi pour Gray, le mercredi pour Champlitte, le jeudi et le vendredi pour Dampierre sur Salon pour Dampierre sur Salon.
Les réservations sont prises par téléphone à la communauté de communes des 4 rivières au 03.84.67.13.74, la veille avant midi du jour d’utilisation du service. La tarification de ce service est fixée à 2 € par trajet et par personne (soit 4 € l’aller-retour par personne). La vente de tickets de transport s’effectue à bord du véhicule ou à la CC4R, à l’unité ou en carnets, en espèces ou par chèque bancaire libellé à l’ordre du Trésor Public.
C’est la première que le transport était complet, et c’était la première fois que ce groupe de personnes de Ferrières les Ray empruntait le service de transport à la demande. Gilles Teuscher, maire conseiller général a accueilli ce groupe sur le marché. Gilles Teuscher a précisé : « Ce service de transport à la demande a été un peu long à démarrer, il n’a pas toujours été à même de toucher tout le monde. Les gens n’y ont pas cru au départ. Maintenant il y a des réunions publiques et un bon écho. Il s’agit de créer du lien social et de faciliter les déplacements des personnes désirant aller chez le médecin ou au marché. »
Ce service est destiné principalement aux personnes âgées valides n’ayant pas de moyens de transport même s’il est ouvert à tous les habitants du territoire. La CC4R souhaite développer ce nouveau service en régie car elle a actuellement les plus grandes difficultés à trouver un prestataire pour le service actuel. Compte tenu de l’étendue de son territoire et de la plage horaire d’ouverture du service (4 jours par semaine), la CC4R souhaite acquérir un véhicule de 9 places (9 avec le chauffeur). Celui-ci sera équipé, notamment d’un marchepied électrique, pour faciliter l’accès au véhicule. Le chauffeur est Christina Schneider qui pilote le véhicule avec dextérité sur les routes de campagne.
Dans le cadre de la mise en place du projet, un travail partenarial s’est installé entre l’Association du Pays Graylois, la Communauté de communes du Pays d’Autrey, la Communauté de communes du Val de Pesmes et la CC4R afin de créer un projet cohérent sur le territoire. De plus, l’Etat et l’Europe au titre du FEDER sont des partenaires financiers sollicités outre la CARSAT. La CC4R étant pilote en ce domaine.
Ce service a pour but de rapprocher les gens des services publiques, des professionnels de santé, des commerces de proximité et de dynamiser l’économie locale tout en renforçant les liens familiaux.
Le marché de Champlitte du mardi, avec ses produits locaux proposés, comme la viande du boucher de Pierrecourt, les légumes du maraicher de Margilley, les fromages de chèvres de saint Maurice sur Vingeanne, les fromages de vaches d’Orain, est particulièrement attractif pour les personnes transportées par le transport à la demande.

Le transport à la demande (TAD) sur de bonnes voies pour la CC4R

Ce mardi 2 juillet, sous un soleil radieux, ce sont sept habitants de Ferrières les Ray accompagnés de leur maire, la dynamique Fabienne Richardot, qui ont profité du transport à la demande pour se rendre à Champlitte où avait lieu le traditionnel marché hebdomadaire.
En effet, Grâce à ce service, mis en place par la CC4R, les habitants de la Communauté de communes peuvent se rendre dans plusieurs communes suivant les jours. Les matins de 9 heures à 11 heures, à destination de Champlitte le mardi, Dampierre sur Salon le mercredi, de Lavoncourt le jeudi et à nouveau de Champlitte le vendredi ; les après-midi, les transports se déroulent de 14h30à 17heures, le mardi pour Gray, le mercredi pour Champlitte, le jeudi et le vendredi pour Dampierre sur Salon pour Dampierre sur Salon.
Les réservations sont prises par téléphone à la Communauté de communes des 4 rivières au 03.84.67.13.74, la veille avant midi du jour d’utilisation du service. La tarification de ce service est fixée à 2 € par trajet et par personne (soit 4 € l’aller-retour par personne). La vente de tickets de transport s’effectue à bord du véhicule ou à la CC4R, à l’unité ou en carnets, en espèces ou par chèque bancaire libellé à l’ordre du Trésor Public.
C’est la première fois que le transport était complet, et c’était la première fois que ce groupe de personnes de Ferrières les Ray empruntait le service de transport à la demande. Gilles Teuscher, maire Conseiller général a accueilli ce groupe sur le marché. Gilles Teuscher a précisé : « Ce service de transport à la demande a été un peu long à démarrer. Les gens n’y ont pas cru au départ. Depuis, il y a eu des réunions publiques d’information et un bon écho. Il s’agit de créer du lien social et de faciliter les déplacements des habitants du territoire Ce service est destiné principalement aux personnes âgées valides n’ayant pas de moyens de transport, même s’il est ouvert à tous les habitants du territoire. La CC4R souhaite développer ce nouveau service en régie car elle a eu les plus grandes difficultés à trouver un prestataire pour le service actuel. Compte tenu de l’étendue de son territoire et de la plage horaire d’ouverture du service (4 jours par semaine), la CC4R souhaite va acquérir un véhicule de 9 places (9 avec le chauffeur). Celui-ci sera équipé, notamment d’un marchepied électrique, pour faciliter l’accès au véhicule. Le chauffeur est Christina Schneider qui pilote le véhicule (emprunté au CIAS du Val Fleury de Lavoncourt) avec dextérité sur les routes de campagne.
Dans le cadre de la mise en place du projet, un travail partenarial s’est installé entre l’Association du Pays Graylois, la Communauté de communes du Pays d’Autrey, la Communauté de communes du Val de Pesmes et la CC4R afin de créer un projet cohérent sur le territoire. De plus, l’Etat et l’Europe au titre du FEDER sont des partenaires financiers sollicités pour l’investissement, outre la CARSAT. La CC4R étant pilote en ce domaine. Le Conseil général participe au financement du reste à charge du fonctionnement.
Ce service a pour but de rapprocher les gens des services publiques, des professionnels de santé, des commerces de proximité et de dynamiser l’économie locale tout en renforçant les liens sociaux.
Le marché de Champlitte du mardi, avec ses produits locaux proposés, comme la viande du boucher de Pierrecourt, les légumes du maraicher de Margilley, les fromages de chèvres de saint Maurice sur Vingeanne, les fromages de vaches d’Orain, est particulièrement attractif pour les personnes transportées par le transport à la demande.

Rencontre intergénérationnelle au musée des Arts et Techniques de Champlitte

Dernièrement, a eu lieu une rencontre intergénérationnelle au musée des Arts et Techniques. L’objectif pédagogique était la visite d’un musée. Cette rencontre entre les élèves de CAP première année « Service en milieu rural » du Lycée Sainte Marie de Gray et les ainés du club « La Joie de Vivre » a été organisée par l’association « Bien Vieillir en Pays Graylois ». Jeunes et ainés ont découvert le musée, les anciens ont pu raconter la vie d’autrefois et faire de cette visite, une expérience vivante et inoubliable. Les élèves ont pu avoir contact et une expérience qui leur seront utiles pour leur vie professionnelle future. Cette visite a été conduite par Claudine Roblez animatrice du musée des Arts et Techniques, et a été organisée grâce à la volonté de Françoise Ailhaud conservateur du patrimoine, en charge des musées départementaux de la Haute-Saône, d’ouvrir le musée à une expérience novatrice. Cette visite a eu lieu en présence de Gilles Teuscher, maire conseiller général, de Jean Pierre Chausse président de « Bien Vieillir en Pays Graylois », de David Thiot directeur du Lycée Sainte Marie de Gray et de Marie Louise Brigand présidente du club « La Joie de Vivre ». Tous ont été satisfaits d’avoir vécu ensemble une matinée enrichissante.