L’œuvre d’une vie

bernard-ronotL’œuvre d’une vie

Renée et Bernard Ronot ont travaillé à réunir une collection de semences anciennes, qu’ils ont su transmettre.

Bernard Ronot, agriculteur retraité à Chazeuil, est président d’honneur de Graines de Noé. Cette association sauvegarde l’œuvre de Renée et Bernard Ronot qui ont collectionné plus de 200 variétés de graines de céréales anciennes. Rencontre avec Bernard Ronot.
Bernard Ronot est un passionné. Pour lui les semences anciennes de blé, nées de la terre, ont été préservées par les générations précédentes. Selon lui, il avait le devoir de les transmettre aux générations futures pour la pérennité de la biodiversité.
« Les semences anciennes, ont été abandonnée par les paysans de ma génération, dans les années 1960, lorsque les nitrates sont arrivés dans l’agriculture. » : précise Bernard Ronot.

La naissance de l’agriculture intensive

« Les nitrates, facteurs de production, ont permis de faire face aux besoins alimentaires, et ont été accueillis avec enthousiasme dans les fermes, après la seconde guerre mondiale. Les rendements ont augmenté. Des blés modernes, plus courts ont été sélectionnés. Mais le vulpin, qui est une plante concurrente du blé, s’est développé. Il fallut utiliser les désherbants. La végétation désormais dense dans les champs de blé, a généré une humidité permanente, au sol, les champignons se sont développés. Le fongicide a été proposé. Puis le puceron parasita le blé gorgé de sève. Il fallut utiliser des insecticides. » : poursuit Bernard Ronot.

Un retour aux sources

Devant cette surenchère de produits, Bernard Ronot a décidé de passer à l’agriculture biologique et de travailler sur les semences anciennes. Il a alors travaillé sur la culture de variétés réservées à la panification. Dans les années 2000, le couple a collecté les semences dans quelques rares fermes de la région et a collaboré avec le conservatoire national de Clermont Ferrant pour multiplier les graines de variétés anciennes. Très vite il y eut une centaine de variétés dans son grand jardin à Chazeuil. Renée et Bernard Ronot ont décidé de travailler sur des semences anciennes de qualité qui pérennisent la biodiversité.
Ces semences offrent un rendement plus faible que les variétés modernes, on peut retrouver leur saveurs dans les farines et les pains bio.

Bernard Ronot a présenté dernièrement le fruit de ses recherches aux élèves d’Agro Sup, qui sont de futurs ingénieurs agronomes, ils étaient enthousiasmés selon Bernard Ronot. Graine de Noé continue l’œuvre de Renée et Bernard Ronot. infos : http://www.graines-de-noe.org/

Graines de Noé fête ses blés

Graines de Noé est une association née de l’initiative d’un groupe d’agriculteurs bourguignons, soucieux de sauvegarder et de faire vivre des variétés de blés de pays. Membre du Réseau National des Semences Paysannes (RSP), Graines de Noé regroupe agriculteurs boulangers, jardiniers amateurs, consommateurs et chercheurs autour d’une dynamique collective.
Pour la première fois Graine de Noé a organisé une grande fête qui a eu lieu à la ferme de La Gauloise à Sacquenay. Cette fête intitulée : »Graines de Noé fête ses blés » a permis au public de découvrir non seulement sa collection de blé de pays, mais aussi tout un parcours initiatique de la graine au pain.
Le thème principal de la journée a tourné autour du blé. Des visites commentées de la plateforme de sauvegarde des variétés anciennes de blé ont effectuées. Des visites du moulin et la vente de farine de blés anciens ont été organisées. Une démonstration de panification par des boulangers professionnels et une dégustation de pain a été mise en place. Un atelier d’apprentissage de fabrication de pâte alimentaire, ouvert pour les grands et les petits a été installé sur le site. Trois conférences ont été proposée au cours de la journée, Bernard Ronot a présenté Graines de Noé qui précise le rôle de cette association : « Il s’agit d’une association de sauvegarde d’anciennes de blé, et de dérivés du blé, comme l’épeautre, l’amidonnier, et les engrains. Des graines à caractère d’expérimentation en petite quantité ont confiées à Graines de Noé par le conservatoire de Clermont Ferrand, afin de les planter dans différentes terres et de les acclimater dans des différentes terres sur des parcelles de 1 à 3 m2. Ces échantillons peuvent être ensuite choisis par les agriculteurs, pour être semés sur leurs parcelles. »
Éric Petiot a présenté le soin aux plantes, et Yannick Loubet, les semences anciennes.
Des animations pour tout public ont été proposées tout au long de la journée: balades en calèches, histoires contées ont été offertes au jeune public. Un concert de musique malgache et un bal folk ont clôturé la soirée. Un marché de producteurs bio, du terroir et d’artisans locaux avec des dégustations ont séduit un large public. Une forte mobilisation des associations locales engagées dans une démarche globale a eu lieu, étaient présents Fruimalin, Slow Food et bien d’autres. Des encas bio ont été proposés et un repas complet composé de produits bio et locaux a été concocté pour le plus grand plaisir des amateurs.
Site : http://www.graines-de-noe.org/