Les gilets jaunes ont aidé les habitants à faire leurs courses.

Les gilets jaunes ont aidé les habitants à faire leurs courses.

Les Gaulois des Trois-Rivières ont proposé leurs services aux clients du magasin Bi1.

Pour donner une image positive de leur mouvement, Les Gaulois des Trois-Rivières se sont mobilisés, samedi toute la journée, pour donner un coup de main aux clients de Bi1 de Selongey. Leur action a été bien accueillie. Les Gaulois des Trois-Rivières vous ont offert le café et leurs services au client du Bi1 de Selongey avec l’accord de la direction du magasin.
Pousser des chariots remplis, charger le coffre des voitures, voilà le coup de main offert par les gilets jaunes aux clients du Bi1 selongéen. Depuis 8 h 30, ils ont été une quinzaine à se relayer à l’intérieur du magasin. Certains pour aider à porter les sacs trop lourds ou pousser les caddies, d’autres pour discuter avec les selongéens autour d’un café et d’un gâteau, à la table qu’ils ont aménagée à l’entrée.
Les Gilets Jaunes ont des revendications. Nous manifestons contre les taxes. Nous sommes pour le référendum d’initiative citoyenne (RIC) »: confie Béatrice Naudet, habitante de Marcilly-sur-Tille, âgée de 52 ans . D’autres sont soucieux de l’image du mouvement. « On souhaite améliorer la réputation des Gilets Jaunes et nous désirons contacter les gens sceptiques. » : précise Hervé Orry, habitant de Selongey âgé de 42 ans. « Nous soutenons les retraités qui ont de petites pensions » : explique Maria Flores Iglesias, 52 ans d’Is-sur-Tille, porteuse d’un bonnet phrygien.
Du côté des clients, Christian Foulon, 66 ans habitant de Selongey affiche son soutien au mouvement de protestation. « Je suis derrière les gilets Jaunes, même si je ne peux pas manifester pour raison de santé. J’apprécie leur aide pour les courses. »: note le retraité.
Tille Country de Til-Châtel sous la houlette d’Anne Turrina animatrice et chorégraphe de danse country, a offert une animation aux clients du Bi1, de la cité selongéenne, en relation avec l’opération des Gilets Jaunes.
Les Gaulois des Trois-Rivières, collectif de Gilets Jaunes, réfléchissent déjà aux prochaines actions qu’ils mettront en place. Parce que pour eux, la mobilisation est loin d’être terminée.
Samedi prochain, dès 9 heures, Les Gaulois des Trois-Rivières, seront au péage de Til-Châtel, afin de manifester pacifiquement. .

Publicités

Mariage à Véronnes.

Marie-Christine et Gérard se sont dit oui.

Samedi 5 janvier, à la mairie de Véronnes, Joël Mazué, maire de Véronnes a uni par les liens du mariage Marie-Christine Tovagliaro, vendeuse en situation de handicap, née le 2 janvier 1962, à Is-sur-Tille et Gérard Pelletier, adjoint technique, né le 26 aout 1963, à Dijon. Le couple est domicilié à Véronnes.

Pour archive en ligne : la nécrologie d’Eugène Thévenot.

Eugène Thévenot est né le 15 février 1909 à L’Etang-Vergy. Eugène Thévenot était bien connu dans le canton de Fontaine-Française, où il ne comptait que des amis.
A 16 ans, il fabriquait sa première moto, bricoleur de génie, avec des amis, il invente un sport, le moto-ball, avec les règles du football. Avant la guerre de 40, il fonde une entreprise de battage de petites graines et possédait un tracteur à pneu.
Il fut aussi un des rares du secteur à s’être illustré au sein de la résistance locale. Il était responsable du Bureau des opérations aériennes (BOA), local, pour recevoir les parachutages. En 1944, il commande un maquis entre Is-sur-Tille et Selongey. Il y eut 150 maquisards sous ses ordres, tous rentrèrent indemnes.
Après la seconde guerre mondiale, il s’est présenté comme conseiller général. Il a été maire de la commune de 1935 à 1977. Il a reçu la médaille d’or des maires de France pour ses 42 ans de service au sein de la commune.
En 1959, il a mis en route le troisième remembrement de Côte d’Or, qui a fait l’objet d’un film pour la télévision. (Je cherche toujours cette archive). En 1968, il met en place le premier remembrement de village. Les jardins et les bâtis sont remembrés. C’était Une première.
Bien connu dans le monde de l’aviation, il a construit son premier avion en mai 1952, un Jodel D 112
Agriculteur, maire de Chaume, il était entrepreneur de travaux, il participe aux travaux du lac Kir. Le chanoine Kir était son parrain. Il fut un apôtre du remembrement et bon nombre d’agriculteurs ont suivi ses conseils et adopté ses méthodes de travail. Tous garderont le souvenir d’un homme en avance sur son temps et quelque peu original.

L’ovalie à l’honneur.

L’ovalie à l’honneur.

Samedi, Is Alliance Rugby est venu pour la première fois cette année, sur le stade de Fontaine-Française pour proposer un entrainement de rugby aux jeunes de Fontaine-Française et des alentours. 7 à 8 enfants de Fontaine-Française et des alentours viennent régulièrement s’entrainer au rugby à Is-sur-Tille. Pour les matches de rugby, les déplacements se font en bus au départ d’Is-sur-Tille, Les déplacements se font en direction de Beaune, Seurre, et Chatillon-sur-Seine. L’école de rugby d’Is-sur-Tille, compte 70 enfants à partir des U6, nés en 2013 auxU14, nés en 2005.

Téléphone : 06.80.50.33.99 ou 06.88.22.21.65.

Le FCV un club ambitieux.

Le FCV un club ambitieux.

Le Football Club de la Vingeanne (FCV), a pour ambition de monter de division du sein du championnat.

Dimanche au stade de la Côte, à Montigny-sur-Vingeanne, après la qualification de l’ équipe fanion, a eu le deuxième tour de coupe de France

Le District de Côte d’Or a désigné trois arbitres officiel pour cette rencontre, l’arbitre central officiant habituellement en régionale de la Ligue de Bourgogne Franche Comté pour arbitrer cette rencontre importante pour le club.

Après une préparation physique et technique commencée depuis quelques semaines, le groupe était fin prêt.

Cette rencontre a permis de mettre en place un jeu à la hauteur de l’adversaire,supérieur de trois divisions. Le match s’est terminé à 1 à 0 pour Arc-les-Gray. L’équipe du FCV n’a pas démérité car elle à marqué un but qui fut accepté puis refusé par l’arbitre.

« Le FCV, a pour coach, Sido Édouard, l’effectif des joueurs est stable. 42 licences séniors ont été délivrées. L’équipe Sénior A évolue en division 3 du district de la Côte et l’équipe B en division 4 . L’objectif est la montée en division supérieure .  » : note Gérard Dupuy, président du club. L’équipe A aurait pu monter en division supérieure, cependant la fusion entre les clubs de Selongey et Is-sur-Tille a empêché cela.

Le football, dans la vallée de la Vingeanne, ce n’est pas seulement les résultats, c’est un élément structurant de la vie sociale locale. Les gens viennent encourager leur équipe et se rencontrer. Familles, amis des joueurs. et villageois viennent voir les matches.

Certaines personnes viennent tous les dimanches. « Je viens à chaque match à domicile, je suis un fidèle supporter, j’aime bien encourager les joueurs. » : confie Michel Prétet, 84 ans, retraité, habitant Saint-Seine-sur-Vingeanne.

L’ambiance attire les jeunes. » Tous les dimanches, je viens au stade. Je joue en séniors B au FCV. Lorsque je ne joue pas je viens encourager les copains.. J’aime le foot. L’ambiance est sympathique et conviale. » : explique Damien Varichon, âgé de 25 ans. spécialisé dans l’entretien des espaces verts et habitant de Montigny.

Jules Engel, 29 ans, habitant d’Auvet-et-la-Chapelotte (70) renchérit : »Je suis licencié au club et je viens encourager l’équipe lorsque je ne joue pas. »

Une nouvelle buraliste à Fontaine-Française.

Une nouvelle buraliste.

Nathalie Malli, 46 ans, habitante de Fontaine-Française, est la nouvelle gérante du bureau de tabac-presse-loto-PMU Le Panache Blanc. « Il s’agit d’une reconversion, auparavant, j’étais ouvrière à la SEB à Is-sur-Tille pendant 10 ans. » : précise Nathalie Malli qui est également diffuseur du journal Le bien Public.
L’ouverture du magasin a lieu du lundi au vendredi de 6 h 30 à 18 h30 le samedi de 7 h30 à 17 h 30. Il n’y a pas de fermeture entre midi et 14 heures. Le dimanche et jours fériés, c’est ouvert de 8 h 30 à 12 heures.
Téléphone : 03.80.75.82.42.

Une sympathique remise de chèque à Selongey.

Une sympathique remise de chèque.

Vendredi, dans les locaux du Crédit Mutuel à Selongey, a eu lieu une remise de chèque. 1 200 € ont été offerts au collège de Selongey et 1 200 € ont été offerts au collège d’IS sur Tille, par le Crédit Mutuel.Frédérick Lanoir, directeur du Crédit Mutuel du Pays des Trois Rivières, Julie Joséphine gestionnaire du collège d’Is-sur-Tille, Martine Timechinat-Benzari gestionnaire du collège Champ Lumière à Selongey, Pascal Sieskind principal du collège de Selongey et Anne-Laure Villard responsable du bureau du Crédit Mutuel de Selongey étaient présents
Le collège de Selongey pourra ainsi financer un spectacle qui aura lieu au profit d’une jeune handicapée. Ce spectacle mêlant chorale et théâtre aura lieu prochainement au Foyer Frédéric Lescure à Selongey. De plus l’emploi de cette somme pourra financer également le déplacement de l’équipe d’ultimate du collège de Selongey, sélectionnée en championnat de France UNSS.
Le collège d’Is-sur-Tille, pour sa part pourra des ateliers de développement personnel pour le élèves de l’établissement issois, dans le cadre de l’éducation à la santé et à la citoyenneté pour le bien-être des élèves.