Céline et Toscane

DSCN0023Céline et Toscane

Céline Gribelin, habitante du village de Saint Maurice sur Vingeanne, propose des balades avec sa jument comtoise Toscane âgée de 9 ans. L’attelage est disponible pour des balades au départ de Saint Maurice sur Vingeanne et alentours. Elle a déjà été été chez chez un particulier pour une surprise. Il y a des départs possibles à partir du camping de Montigny sur Vingeanne. Tous les mercredis de 16 à18 heures, Céline et Toscane sont présentes à la chèvrerie de Clos Thomas à Saint Maurice sur Vingeanne, Les balades en calèches s’effectuent à la demande. Céline a été formée aux haras nationaux de Besançon.Tel : 06.46.01.51.10

Les cabris sont choyés

DSCN0047Les cabris sont choyés

Petits et grands sont heureux de venir à la chèvrerie de Clos thomas.

Chaque jour la chèvrerie du clos thomas à Saint Maurice sur Vingeanne ouvre à 16 h 30 pour la tétée des biquets. Les enfants encadrés par leurs parents viennent donner le biberon aux petits cabris et passer un bon moment en famille. Jean-Charles Monget, chevrier, travaille avec les offices du tourisme du Mirebellois, de la région de Champlitte et de la région d’Is sur Tille. Installé comme agriculteur depuis 1981, Jean-Charles a développé son élevage de chèvres depuis 1995. Il y a actuellement 100 chèvres adultes à la ferme. Pour produire toute l’année Jean-Charles trait une 50aine chèvres tous les soirs. On peut croiser Jean-Charles et ses fromages sur les marchés de Champlitte le mardi, Mirebeau sur Bèze le mercredi, Messigny et Ventoux le vendredi, Fontaine Française le samedi. Il livre des restaurants et des comités d’entreprise le jeudi.
Après la tétée, les familles peuvent assister à la traite des chèvres. La traite finie c’est le local de vente des fromages, ouvert dès 16 h 30, qui accueille les visiteurs. Marie-Luce, la sœur de Jean-Charles confectionne et vend les différentes sortes de fromages de chèvre. C’est ainsi que les gourmets peuvent apprécier le fromage nature : frais, demi-frais, demi sec, sec, en buche nature fraiche, demi sec ou cendrée, les spécialités de la chèvrerie poivre, sarriette, à la noix, au lard, aux figues et miel et une dernière forme de fromage : la tomme.
Christine Sigonney de Fontaine Française, assistante maternelle : « C’est une activité pour les enfants que je réalise avec l’autorisation des parents. Les enfants aiment bien venir, cela les familiarise avec les animaux. » Christine est venu avec Angy 4 ans et Camille 19 mois.
Béatrice Huot, Chaume « c’est un moment de partage et de détente on regarde la traite pour voir comment se font les fromages. Les enfants aiment bien gouter les fromages. » Béatrice était entourée de Sullyvan 4 ans, Hoani 7 ans, Laurine 6 ans et Thaïs 5 ans.
Charlène Ferry, Fontaine Française : « On vient de temps en temps pour les enfants. Ils aiment bien donner le biberon. » Robin 6 ans et Soline 2 ans sont toujours heureux d’accompagner leur maman.

infos : http://www.clos-thomas.fr tel : 03.80.75.93.24

La chèvrerie de Clos Thomas

Visite à la chèvrerie de Clos Thomas.
Mardi, 50 élèves des classes de l’école maternelle de Champlitte de Martine Louche-Chardon, directrice et Martine Tremaille ont visité la chèvrerie de Clos-Thomas à Saint-Maurice sur Vingeanne. Les élèves ont nourri les chevreaux et déguster du fromage de chèvre de la ferme.
La chèvrerie du Clos Thomas est située sur le territoire de la commune de Saint-Maurice-sur-Vingeanne, à un kilomètre environ du village, près du canal entre Champagne et Bourgogne.

Dans un cadre verdoyant, entre le canal et la Vingeanne, Jean-Charles Monget élève des chèvres et fabrique des fromages.

En 1981, Jean Charles Monget s’est installé sur l’exploitation agricole familiale de ses parents, située, à l’origine, au sein du village. Par la suite, l’augmentation de son cheptel l’a conduit à la création de la ferme du Clos-Thomas en 1995. L’élevage de chèvre, qui était au départ une diversification, est devenu, au fil des ans, l’activité principale de l’exploitation.

L’originalité de cette ferme vouée à l’élevage caprin est l’ouverture de la chèvrerie en direction des enfants. La tétée au biberon, donnée aux chevreaux chaque jour à 16 h 30 par les enfants, est un temps fort dans la vie de la ferme. L’observation des animaux et de leur cadre de vie, le contact avec les cabris permet aux jeunes de découvrir la vie de la ferme de manière ludique et agréable. De nombreux petits biquets sont nés récemment et les enfants sont ravis de découvrir les joies simples de la ferme.
Des nombreuses écoles visitent la ferme à la belle saison.

Info Internet : http://www.clos-thomas.fr/.
http://www.clos-thomas.fr/

Les collégiens à la ferme

Les collégiens à la ferme

Lundi, les élèves des deux classes de cinquième du collège Henry Berger de Fontaine -Française se sont rendus à Saint Maurice sur Vingeanne à la chèvrerie de Clos-Thomas, chez Jean-Charles Monget. L’objectif a été d’enquêter sur la production de fromage de chèvre en partant du champ et de l’élevage de chèvres, pour aller jusqu’à la production et la vente du fromage.
Ce déplacement s’inscrit dans l’Itinéraire De Découverte (IDD)  » du champ à l’assiette » qui a été mis en place cette année par Joëlle Masson professeure de Sciences et Vie de la Terre, Anne Philippe documentaliste, Amélie Janin professeure d’Histoire Géographie, Christelle D’Aloisio professeure de Lettres, et Marina Ivry professeure de Lettres.
Le but de cet IDD est de sensibiliser les élèves à la qualité et à la provenance du contenu de leurs assiettes ; de faire connaître les productions locales au collège aux professeurs, aux élèves, et dans les familles; de faire découvrir aux élèves comment on peut produire des aliments avec des pratiques respectueuses de l’environnement; et d’initier de nouveaux partenariats entre la cantine du collège et les producteurs locaux. Un second groupe s’intéressera aux habitudes alimentaires dans le monde à l’alimentation mondiale et aux mesures à prendre afin de faire baisser les coûts de l’alimentation.
Au cours de la visite de l’exploitation,les élèves ont posé de nombreuses questions. Jean- Charles Monget leur a présenté : l’étable, la traite, l’espace vente et le métier d’éleveur qui dans son cas est également un fromager, un vendeur et un gestionnaire. Il leur a expliqué le déroulement d’une journée type à la chèvrerie. Une dégustation de fromages de chèvre a clôturé la visite de la ferme.
Cet IDD a été retenu par le conseil général dans le cadre de l’agenda 21 scolaire après candidature en juin dernier. 12 autres collèges de Côte d’Or sont engagés comme le collège Henry Berger dans un projet  » Éducation au développement durable » financé par le conseil général de la Cote d’Or.