Tour cycliste autour de Champlitte.

Tour cycliste autour de Champlitte.
Lundi, c’était au tour de la classe des CM1-CM2, de Gilles Michelat, de faire son tour cycliste autour de Champlitte. Ces élèves de l’école élémentaire de Champlitte, ont effectué une jolie balade de 43 kms… Et sans la pluie !

Publicités

Le monde des adultes s’invite chez les enfants.

Le monde des adultes s’invite chez les enfants.
Grâce au soutien financier de la Silac. La classe de CM de Gilles Michelat de l’école élémentaire de Champlitte, a découvert, lundi matin, un nouveau milieu, celui du travail et de l’entreprise.
Les élèves ont beaucoup apprécié cette immersion dans le monde du travail et de l’entreprise.
Intervenant originaire de Besançon, et ancien professeur d’histoire-géographie, Jean-Michel Cadet agit, depuis la création de son entreprise Rosis en 2004, dans les classes, afin de sensibiliser les enfants aux valeurs comme le respect, la tolérance, les responsabilités, sous forme des différentes activités, jeux de rôle, questionnaire, film, les multiples supports étaient là pour étayer le monde du travail et valoriser chaque métier, et chaque maillon, tous aussi important l’un que l’autre. L’objectif est se familiariser avec les différentes pièces du puzzle qui constituent l’entrepris, de donner aux enfants de créer un monde meilleur et de faire le métier qu’ils aiment. Une animation pédagogique dans une étape de vie charnière entre la sortie de l’école élémentaire et l’entrée au collège ? Différents dispositifs existent comme : »entreprendre pour apprendre » qui permet aux collégiens de créer de mini-entreprise, où chacun a un rôle à jouer.

Ils ont joué la carte de la fraternité.

Ils ont joué la carte de la fraternité.
Jeudi, à l’école élémentaire chanitoise, dans le cadre des semaines d’éducation contre le racisme, dont la date clé, est le 21 mars, les élèves ont travaillé différemment. L’opération : « Jouons la carte de la Fraternité », parrainée par la Ligue de l’enseignement. Ce programme a débuté à l’école élémentaire de Champlitte, dans la classe de CM1-CM2 de Gilles Michelat. Les élèves ont découvert à travers des affiches des thèmes à étudier, les élèves ont décrypté les affiches, en voyant le message voulu, puis l’ont décrite et ont ensuite crée un petit texte en rapport avec l’affiche reproduite sur une carte postale choisie. Le texte été écrit par les enfants sous forme de haïkus, de mots mêlés ou de descriptif, afin de lancer un message sur la carte postale. Les cartes postales sont ensuite envoyées à une personne au hasard choisie dans l’annuaire de la Haute Saône. Les personnes ainsi choisies par la classe, peuvent à répondre à La Ligue de l’enseignement qui renvoie le message à l’école élémentaire de Champlitte. Cette opération est à la fois interactive et fraternelle, elle permet de sensibiliser les élèves et la population à des problèmes de société à travers un média un peu tombé en désuétude de nos jours : la carte postal.
L’an dernier quatre réponses sont arrivées à l’école du bourg chanitois.

Un auxiliaire venu de très loin.

Un auxiliaire venu de très loin.
On pourra sans doute le croiser dans les ruelles de Champlitte. José Maria, 25 ans étudiant mexicain, en quatrième année de français est arrivé depuis samedi sur le commune de Champlitte. Il restera à Champlitte, jusqu’en juillet. Le musée départemental Albert et Félicie Demard, véritable acteur local accueille depuis 2015, des étudiants mexicains, dans le but de nourrir les liens qu’entretiennent la Haute-Saône et le Mexique.
José Maria interviendra comme assistant de langue au collège Gaston Ramon de Dampierre-sur-Salon et au collège Delaunay de Gray et en tant que médiateur culturel au château de Champlitte pour les projets sur le Mexique. Il va participer également à des actions ouvertes au public, parmi lesquelles La Nuit des musées avec le vernissage de la résidence d’artistes avec Caroline Desnoëttes le 18 mai, ou la nuit des mystères le 29 juin, avec une chasse aux trésors au sein du bourg chanitois, en attendant le jour des morts, El Dia des Los Mortos. L’étudiant mexicain va assister des classes d’espagnol jusqu’à la fin de l’année et préparer des animations pour mettre à l’honneur le Mexique, thématique clé de cette année 2019. Ace propos, une nouvelle salle sera créée au château de Champlitte, qui présentera les collections mexicaines et l’histoire du jumelage. Nombreux sont les partenaires engagés dans ce beau jumelage, au premier rangs desquels, se trouvent le département de la Haute-Saône, la commune de Champlitte, l’association Haute-Saone Mexique, les collèges, l’école élémentaire de Champlitte, Le Gang des Chiffonnières, et l’association Intercommunale pour l’enfance, le programme est à suivre.

Succès pour la bourse aux jouets.

Samedi 17 novembre, à Champlitte, ce fut un véritable succès pour la bourse aux jouets, puériculture et vêtements organisée par les Amis de l’École élémentaire de Champlitte.
Fonctionnant sous forme de dépôt vente, 56 listes ont été déposées permettant ainsi un large choix au public venu très nombreux dès l’ouverture des portes à 10 heures.
Ce fut une manifestation très appréciée des familles quelques semaines avant Noël.
La prochaine manifestation pour l’association sera : le marché de Noël place de la mairie à Champlitte le 1er decembre prochain.

L’école élémentaire de Champlitte a connu de multiples activités.

Sortie vélo.
Ce lundi, les élèves de la classe de CM1-CM2 de Gilles Michelat ont participé au petit tour vélo organisé par l’USEP. Ils se sont rendus à Fouvent le Bas rencontrer les écoliers de Roche. Bien encadrés par des parents d’élèves, des amis de la classe et dirigés par Gérard Besançon, ils ont empruntés des petites routes, des chemins de bois et de champs et malgré le temps maussade, ils se sont tous éclatés (comme ils disent).

Une grande générosité.

Suite à la fermeture du collège chanitois, a eu lieu la dissolution de l’association des parents d’élèves du collège. Cette association a fait don de 1671 e 44 aux Amis de l’école élémentaire chanitoise.

Le Foyer Socio-éducatif du collège Leroi-Gourhan a déjà donné 1000 € aux Amis de l’école élémentaire. La remise de chèque à l’association des Amis de l’école, est bienvenue, elle permettra l’achat d’équipements pédagogiques.

Une exposition sur les lieux phares de la via Francigena.

Jeudi, à la salle des fêtes de Champlitte a eu lieu l’inauguration des travaux effectués par les élèves de l’école élémentaires chanitoise, sous la houlette de Martine Henriot, professeur des écoles, à la retraite. Il s’est agi de l’aboutissement de douze ateliers, menés bénévolement par Martine Henriot professeur des écoles, à la retraite. Ces œuvres avaient pour thème la Via Francigena et ses lieux emblématiques. Ces productions plastiques des élèves de l’école élémentaire de champlitte illustrait la randonnée sur la via Francigena. Ces productions ont été exposées le temps des deux jours de festivité consacrés à la Via Francigena au cœur de la cité chanitoise. Martine Henriot et Martine Gautheron ont été remerciées par l’équipe éducative de l’école pour leur travail qui a permis de mieux connaitre la Via Francigena, aux élèves, et aux parents venus nombreux à cette inauguration.

Les élèves ont utilisé de la peinture, des pastels, des bouchons, du coton, des éponges et des brosses.

Ces outils ont été utilisés selon le souhait des enfants pour réaliser des productions en rapport avec la Via Francigena et ses lieux emblématiques, parcourus par les randonneurs qui empruntent cette voie.

la Via Francigena croise le Chemin de Compostelle à Reims, puis à Bucey les Gy, et fait étape à Champlitte, élue, en la circonstance, cité française référente pour ce tracé.

Les élèves ont exposé leur travail le week-end des 18 et 19 mai. 2 manifestations importantes ont été organisées au sein de la cité chanitoise

Tous les travaux artistiques des élèves ont été visibles par les parents en partenariat avec l’association Champlitte Patrimoine et Culture.

Les élèves ont laissé parler leurs talents artistiques, pour illustrer les monuments caractéristiques de la Via Francigena.

Les lieux emblématiques de la Via Francigena à l’honneur.

Les lieux emblématiques de la Via Francigena à l’honneur.
Les élèves de l’école élémentaire de Champlitte, sous la houlette de Martine Henriot ont découvert la Via Francigena.
Martine Henriot, professeure des écoles, à la retraite s’est proposée pour animer un atelier pour tous les élèves de l’école élémentaire chanitoise.
Cet atelier utilise de la peinture, des pastels, des bouchons, du coton, des éponges et des brosses.

Ces outils sont utilisés selon le souhait des enfants pour réaliser des productions en rapport avec la Via Francigena et ses lieux emblématiques, parcourus par les randonneurs qui empruntent cette voie.
la Via Francigena croise le Chemin de Compostelle à Reims, puis à Bucey les Gy, et fait étape à Champlitte, élue, en la circonstance, cité française référente pour ce tracé.

Les élèves exposeront leur travail le week-end des 18 et 19 mai. 2 manifestations importantes seront alors organisées ce week-end là, au sein de la cité chanitoise

Tous les travaux artistiques des élèves seront visibles par les parents en partenariat avec l’association Champlitte Patrimoine et Culture.
La première, d’ampleur internationale. La salle des fêtes accueillera le vendredi 18 mai, le matin, un colloque ouvert à tous sur le thème, Via Francigena, vecteur de développement pour nos territoires, colloque animé par des intervenants des 4 pays traversés par ce chemin culturel et, l’après-midi, l’assemblée générale de l’Association Européenne des Chemins de la Voie Francigena (l’AEVF).

Le lendemain, 19 mai, une manifestation festive : un détour pédestre dans les Lavières et à La pâturie. Cette journée sera consacrée à une balade gourmande qui vous conduira à travers le patrimoine de Champlitte, culturel, naturel, architectural, et folklorique.
Les élèves ont laissé parler leurs talents artistiques, pour illustrer les monuments caractéristiques de la Via Francigena.