Le mini golf est dans le pré avec le CLUC.

Le mini golf fonctionne les 3 mois d’été. Entrée sur réservation, sans accueil sur place, les après-midi uniquement. Contactez le C.L.U.C. pour retirer les différents éléments mobiles du parcours et les clubs et les balles de golf. Mini golf : 3 € par personne. Mini parc de jeux en bois : 6 € par personne. Ouverture du mini parc de jeux en bois : du 9 au 10 juin, du 6 au 8 juillet, du 19 au 22 juillet, du 16 au 19 août et du 24 au 26 août. Le mini parc de jeux en bois sera ouvert quelques week-ends. Il y a sur le pré à Licey-sur-Vingeanne une buvette locale (sirops de Sacquenay et glaces de Conquête). Le mini golf fonctionne les 3 mois d’été. Entrée sur réservation, sans accueil sur place, les après-midi uniquement. Les enfants s’amusent à Licey-sur-Vingeanne, route de Fontenelle, sur le terrain de Cavalibre, desservi par le chemin blanc près du cimetière. Les jeux du Centre Ludique d’Utilité Collective (CLUC) sont très prisés. Contact : au 06.28.34.00.90.

Inauguration de l’abreuvoir à Licey-sur-Vingeanne.

Licey-sur-Vingeanne : inauguration de l’abreuvoir en novembre 2012.
La commune a inauguré la fin des travaux de restauration et de mise en valeur du pont, de ses contreforts et de l’abreuvoir afin de conserver au cœur du village son aspect historique.
Les travaux de restauration réalisés dans la commune par l’association ont été effectués par Avenir Environnement. Quinze personnes en difficulté ont été employées sur ce chantier d’insertion.

Lors de l’inauguration de la fin de ces travaux, le maire Dominique Matiron a accueilli, parmi les nombreuses personnalités Michel Borderelle (président de la communauté de communes du Val de Vingeanne), Nicolas Urbano (conseiller général), François Sauvadet (président du conseil général), le maire Dominique Matiron, Alain Houpert (sénateur), Vincent Delatte (président Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne) et Vincent Molina (directeur d’Avenir Environnement, de nombreux maires du canton et Bénédicte Fournier, directrice technique d’Avenir Environnement.

Le conseil général a pris en charge en intégralité les coûts de main-d’œuvre. Pour acquérir les matériaux nécessaires à ces travaux, la commune a lancé une souscription publique, en partenariat avec la Fondation du patrimoine. Celle-ci est toujours ouverte aux particuliers et aux entreprises.

Les dons font l’objet d’un reçu fiscal émis par la Fondation du patrimoine, permettant aux donateurs de déduire 66 % de leur contribution de l’impôt sur le revenu. La Lyonnaise des eaux parraine cette souscription et le Crédit agricole a soutenu cette démarche.
La technique du hérisson

Cet ancien abreuvoir, situé près du moulin, à proximité du pont, permettait un accès à l’eau pour le bétail du village. C’est un des rares abreuvoirs pavés sur le cours de la Vingeanne.

Son pavage a été réalisé selon la technique du hérisson, les pierres de pavement sont disposées verticalement. Cette technique utilisée pour les routes et les écuries résistait mieux aux sabots des animaux. Il est aussi moins glissant, l’eau peut s’infiltrer facilement entre les pavés.

Aujourd’hui, l’abreuvoir accueille des chevaux de retour de promenade, autrefois il a accueilli surtout les troupeaux de vaches laitières du village.

– Les travaux ont coûté la somme de 49 340 €.

– Le conseil général a pris à sa charge 38 640 €.

– La souscription a rapporté 6 200 €.

– 2 000 € ont été octroyés par la Fondation du patrimoine.

– La commune a récupéré 1 100 € de TVA.

– La somme de 1 400 € reste à la charge de la commune.

– 2,9 % du montant des travaux sont à la charge de la commune, ce financement représente une performance pour la municipalité.

Des cahiers de doléances en mairie.

Des cahiers de doléances en mairie.

Dimanche, à la salle des fêtes, Dominique Matiron, maire de Licey-sur-Vingeanne, a présenté ses vœux aux habitants de la commune. Le marquage au sol et la signalétique seront réalisés au premier trimestre 20 19, sur la place des Marronniers, récemment refaite. Le chemin de l’écluse, sera entièrement refait en 2019, sous réserve de l’obtention de subvention du conseil départemental. La vente des peupliers et leur exploitation étant achevés, de nouveaux seront plantés chemin de l’écluse et Prairie basse. Un aménagement est prévu pour remplacer ceux prévus route d’Attricourt. Le renouvellement de remplacement des lampes de rue par des leds plus économes en énergie est lié à un accord avec le SICECO. Les cahiers de doléances, conformément au souhait de l’Association des maires ruraux de Côte d’Or seront accessibles en mairie le mercredi de 13 heures à 17 h30 et le vendredi de 11 heures à 13 heures

La Sainte Barbe dignement fêtée.

La Sainte Barbe dignement fêtée.

Les sapeurs-pompiers du centre d’incendie et de secours (CIS) de Fontaine-Française, ont été mis à l’honneur, à l’occasion de la Sainte Barbe.

Les sapeurs-pompiers du centre d’incendie et de secours (CIS) de Fontaine-Française ont fêté sainte Barbe, ce samedi. Après le passage en revue du corps de volontaires est venue l’heure des discours.
Ce fut l’occasion de faire le point et de récompenser des sapeurs-pompiers méritants. « 261 interventions ont eu lieu en 2018 jusqu’au jour de la sainte Barbe. Cela représente une augmentation de 10% par rapport à l’année précédente. 40 % d’interventions ont été réalisées hors secteur. 323 sorties d’engins ont été effectuées. 163 interventions pour secours aux victimes ont été réalisées. » : a précisé le lieutenant Aurélien Viardot, chef du centre d’incendie et de secours de Fontaine-Française.
L’effectif est en hausse avec 32 sapeurs-pompiers volontaires, trois nouveaux sapeurs-pompiers ont rejoint le CIS cette année. Virgil Tarby, 17 ans, habitant de Bourberain, et venant de la section des Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP) de Mirebeau-sur-Bèze, Gaétan Maréchal, 24 ans, habitant de Fontaine-Française, ancien JSP de Fontaine-Française, Enzo Di Liberto, 16 ans et habitant de Bourberain, ont rejoint tous trois les sapeurs-pompiers de Fontaine-Française.
Alicia Rouillard, 34 ans, monitrice d’équitation et habitante de Licey-sur-Vingeanne, Bastien Bonnotte, étudiant, âgé de 17 ans, habitant Montigny-sur-Vingeanne, commune associée de Montigny-Mornay-Villeneuve, et Franck Renard, habitant de Fontaine-Française, âgé de 37 ans et pâtissier au sein d’une grande surface, ont pour ambition de rejoindre les sapeurs -pompiers de Fontaine-Française. Leur recrutement est en cours.
L’ensemble des sapeurs-pompiers du CIS de Fontaine-Française ont été félicités pour leur dévouement.
Un engin d’intervention, tri fonction, incendie, hors chemin et secours routier a été demandé par Aurélien Viardot, chef du centre d’incendie et de secours de Fontaine-Française, pour la prochaine Commission Administrative et Technique des Services d’Incendie et de Secours (CATSIS).
Les élus présents ont dit tout leur soutien aux sapeurs-pompiers du CIS de Fontaine-Française.

Hubert Poullot, maire de Saint-Philibert, conseiller départemental de Nuits-Saint-Georges, et président du Service départemental d’incendie et de secours de Côte-d’Or, Didier Lenoir, président de la communauté de communes Mirebellois et Fontenois, Nicolas Urbano, maire de Fontaine-Française, Christian Charlot, maire de Saint-Seine-sur-Vingeanne, étaient présents à la Sainte Barbe du CIS de Fontaine-Française.

Un parking a été créé.

Un parking a été créé.

All-focus

Les travaux de voirie ont eu lieu, à Licey-sur-Vingeanne, une aire de stationnement a été créée place des Marronniers. 10 places existent, dont une place handicapé, elles ont été voulues par la municipalité. Ce parking a été pensé pour libérer la circulation rue Sully. « Les stationnements dangereux ne seront plus acceptés dans cette rue. » : explique Dominique Matiron le maire de la commune. Le cout total de cette opération d’urbanisme est de 21 000 € HT, le conseil départemental de la Côte d’Or a contribué à hauteur de 6 500 €, les amendes de police ont contribué à hauteur de 5 500 €, 9 000 € restent à la charge de la commune.
.

Odette Pignet, une centenaire alerte.

Odette Pignet, une centenaire alerte.

Odette Pignet est une centenaire, autonome, elle a été fêtée dans sa commune.

Samedi, à la salle des fêtes de Dampierre-et-Fley, la municipalité a rendu hommage à Odette Pignet, centenaire du village. Roland Chapuis, maire de la commune, a retracé son parcours et lui a offert un bouquet de fleurs et un cadeau au nom de la municipalité. Ce cadeau était un four micro-ondes.
Odette Pignet est née le 21 aout 1918, à Amfreville-sous-les-Monts (Eure). Odette Pignet, est autonome, elle cuisine, et fait son ménage. Elle a travaillé dès son plus jeune âge. Elle s’est mariée en 1936, avec André Pignet, qui effectuait alors son service militaire. Au départ, elle était aide-ménagère, et son mari, employé chez Electrolux à Rouen. André et Odette Pignet sont arrivés à Dampierre-et-Fley, en 1938. Le couple s’est installé sur une petite ferme au village avec les parents d’André Pignet. Puis, ils sont repartis en Normandie, travailler dans les bureaux. Revenus, en Côte d’Or, André, a travaillé à la forge de Loeuilley (70), toute proche. Odette travaillait chez les gens, faisait des ménages et s’occupait du linge. Odette Pignet a tenu 29 ans et demi, l’écluse de Licey-sur-Vingeanne. Cette centenaire très active, fait partie du club, le Fil d’argent de Champagne-sur-Vingeanne.
Odette et André Pignet, ont eu deux enfants, Mireille Simon, née Pignet, en 1936, qui habite à Dijon, et Bernard Pignet, né en 1943, qui habite à Blagny-sur-Vingeanne.
Odette Pignet est entourée de 13 petits-enfants, 23 arrière-petits-enfants, 23 arrière-arrière-petits-enfants.
.

La fibre au cœur des villages.

La fibre au cœur des villages.

François Sauvadet, ancien ministre, président du conseil départemental de la Côte-d’Or, a inauguré vendredi, à Pouilly-sur-Vingeanne, les centraux à haut et très haut débit de Licey-sur-Vingeanne et Pouilly-sur-Vingeanne. La fibre est au cœur du village, c’est annoncé officiellement par les autorités. 55 lignes téléphoniques sont concernées pour Pouilly-sur-Vingeanne et 46 pour Licey-sur-Vingeanne. Ces deux communes sont concernées, soit une population de 222 habitants. Le cout moyen d’un central est de 180 000 €. Le cout total du chantier de la grappe de Fontaine-Française concernant les deux communes est de 2 970 000 € TTC. Le cout moyen d’un central comme celui de Pouilly-sur-Vingeanne est de 180 000 €. Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du Schéma Départemental d’Aménagement Numérique du Territoire (SDANT). Les habitants de Pouilly-sur-Vingeanne ont pu chercher leur maison sur Google Earth en immersion virtuelle avec un casque de réalité virtuelle. Saint-Maurice-sur-Vingeanne devrait avoir la fibre au cœur du bourg avant la fin 2018, selon les services du conseil départemental.