Une crèche dans le lavoir.

Une crèche dans le lavoir.

Mardi 27 novembre, une équipe de bénévoles de la commune Montigny-Mornay-Villeneuve est venue préparer la crèche de Noël, installée au sein du lavoir de Montigny-sur-Vingeanne, commune associée de la commune de Montigny-Mornay-Villeneuve.Cette crèche a été mise en place pour la plus grande joie des petits et des grands. Une crèche cela rappelle les racines chrétiennes de l’Europe.
Témoignages:
Marcel Garnaux, 72 ans, retraité, habitant de Montigny-sur-Vingeanne : « Nous installons une crèche dans le lavoir, pour les enfants, afin de rappeler la naissance de Jésus. »
Josette Goudot, 74 ans, retraitée, habitante de Montigny-sur-Vingeanne :  » Cette crèche est installée pour animer les trois villages, Montigny-sur-Vingeanne, Mornay, et La Villeneuve. Noël est une fête traditionnelle, célébrée chaque année. »
Brigitte Barbe, 61 ans, retraitée, habitante de Mornay : »On se retrouve chaque année pour mettre en place la crèche, dans la bonne humeur. C’est une joie pour moi, d’emmener mes petits-enfants s’émerveiller cette crèche animée. »

Une épicerie originale.

Une épicerie originale.

Une épicerie itinérante, zéro déchet, est présente tous les samedis, sur le marché, place Henri IV à Fontaine-Française.

V’la le vrac est une épicerie itinérante, bio, et elle propose certains produits locaux. Anne-Sophie Mouchard, âgée de 41 ans est habitante de La Villeneuve-sur-Vingeanne, commune associée de Montigny-Mornay-Villeneuve. Pour la commerçante, c’est une reconversion, elle était cadre auparavant chez Orange. Un financement participatif lui a permis de lancer son activité.
Les clients sont intéressés par ses produits. « Il s’agit de produits de qualité, des conseils de proximité sont dispensés. Le vrac est intéressant pour produire moins de déchets. » : confie Stéphanie Louvet de Fontaine-Française.
Le conditionnement est plébiscité. « Nous pouvons acheter seulement la quantité dont nous avons besoin. Nous pouvons acheter les produits sélectionnés par Anne-Sophie Mouchard. Nous avons le conditionnement que nous désirons, c’est pratique. Sa présence tous les samedis à Fontaine-Française est sympathique. »: explique Tiffany Pech, de Saint-Seine-sur-Vingeanne.
Certains clients veulent changer d’alimentation. « Le bio est voulu pour changer d’alimentation, et avoir moins de pesticides dans alimentation,. Nous privilégions une alimentation constituée des produits locaux. Je m’habitue au vrac pour avoir moins de déchets. Dans les supermarchés, les produits alimentaires sont la plupart du temps, sous vide, c’est regrettable. » : note Brigitte Barbe, habitante de Mornay, commune associée de Montigny-Mornay-Villeneuve.
.

Le mardi de 12 à 14 heures, V’la le Vrac est présent sur le parking d’une entreprise privée à Dijon, le mardi soir de 18 à 19 heures, elle est à l’AMAP de Champlitte (70). Le mercredi de 9 à 12 heures, elle est à la ferme du château à Chevigny-Saint-Sauveur, de 12h30 à 17 h30, elle est place du champs de foire à Arc-sur-Tille, de 18 à 19 h30, elle est place de l’église à Beire-le-Châtel. Le jeudi, de 8 à 12 heures, elle est au marché à Chalindrey (52) Le vendredi de 17 à 19 heures, elle est à la ferme du château à Chevigny-Saint-Sauveur. Le samedi de 8 à 12 heures, elle est place Henri IV à Fontaine-Française. Le dimanche de 8 à 12 heures, elle est au marché de Ruffey-les Echirey.

Les 70 ans du foyer rural se fêtent à Montigny-Mornay-Villeneuve.

Les 70 ans du foyer rural se fêtent à Montigny-Mornay-Villeneuve.
Samedi 23 juin, à partir de 15 heures, à la salle des fêtes de Montigny-sur-Vingeanne, aura lieu une exposition de photos et de documents retraçant les 70 ans d’existence dans la vie associative du foyer rural « La Concorde » de Montigny-Mornay-Villeneuve.
Cette exposition a été possible, grâce aux documents confiés par les habitants de la commune, en particulier par Michel Lévêque, qui a longtemps été président du foyer rural et à également grâce à quelques bénévoles, dot le photographe Hervé Robert. Ce dernier a mis en œuvre l’exposition.
« Cet évènement n’est pas le seul de l’année, pour la commémoration des 70 ans du foyer rural. Un concert est prévu en l’église de Mornay, le 22 septembre, par les Wild Sister. Ce concert mêlera chants espagnol et harpe. Le théâtre aura également sa place avec une date à définir. » : confie Anne Sirot présidente du foyer rural.

85 personnes se sont réunies pour la cousinade.

85 personnes se sont réunies pour la cousinade.

Dimanche, 85 personnes se sont réunies à la salle des fêtes de Montigny-Mornay-Villeneuve, pour la cousinade de la famille Fiatte de Montigny-sur-Vingeanne et Mornay. Il s’agissait de la descendance de Marie et Léon Fiatte. La jeune était Gabelle Langlois âgée de 6 mois et demi et l’ainée Marie-Louise Fiatte, âgée de 85 ans.

Il connait toutes les ficelles du métier.

Joël Fiatte, 63 ans, agriculteur retraité, habitant Mornay, fabrique et commercialise cordages et longes artisanales, fabriqués par ses soins à la ferme. La fabrique de cordes à la ferme est une ancienne activité agricole. Il a perfectionné la technique de cette fabrication traditionnelle.

L’agriculteur retraité a mis au point la machine électrique qui lui permet de fabriquer des cordages seul. « Autrefois, il fallait deux personnes pour fabriquer des cordes à la ferme. Il fallait une personne pour tourner la manivelle. Ce travail se produisait à la ferme, à la morte saison. Les cordiers d’occasion utilisaient des ficelles de lieuse en sisal de réemploi, qui étaient nouées à plat ensemble et remise en bobine. » : explique le cordier
Joël Fiatte utilise de la ficelle agricole neuve de nylon ou en sisal, fibre naturelle, du Brésil, et fabrique des cordes à foin, à paille ou pour le bois, des licols à vaches, des cordes à anneaux pour attraper les vaches comme un lasso. Il peut fabriquer également des laisses à chiens et des cordes à linges sur demande. Il propose différentes couleurs selon l’approvisionnement. Les cordes de toutes longueurs sont réalisables, pouvant aller jusqu’à 15 mètres de long. Certaines cordes ont été fabriquées à l’avance pour répondre à la demande éventuelle. « Il existe plusieurs qualités de cordes suivant la qualité de la ficelle, en ficelle de nylon, la mesure va de 400 à 800 mètres par kilos, plus le métrage est faible, plus la ficelle est épaisse, plus la corde est solide. Les cordes sont à conserver à l’abri de l’humidité et du soleil, afin de les protéger et d’allonger leur sauvegarde. Cependant les bobines de ficelles risquent de devenir rares à l’avenir, les filets remplaceront sans doute à l’avenir les ficelles nécessaires pour presser la paille et le foin. » : confie Joël Fiatte qui connait toutes les ficelles du métier de cordier. Les ficelles sont tendues et réparties sur les quatre crochets de la machine à liens. avec l’électrification, plus besoin de tourner la manivelle. Pendant la torsion, la deuxième partie de la machine se déplace. Les brins sont ensuite attachés.
Le cordier est également marchand ambulant et compte sillonner les marchés et les foires de la région. Soucieux de transmettre son savoir-faire, son fils, Clovis a appris à réaliser des cordes. Il est également prêt à produire des cordes en public pourvu qu’il puisse avoir l’électricité pour brancher sa machine à liens.

Joël Fiatte habite la ferme située, 5 chemin des Fourches à Mornay, commune associée de Montigny-Mornay-Villeneuve. Contact : 06.74.75.57.67

Travaux sur les canalisations d’eau potable.

Travaux sur les canalisations d’eau potable.

Actuellement, rue Haute à Saint-Maurice-sur Vingeanne, des travaux sur les canalisations d’eau potable en fonte sont effectués par l’entreprise Bongarzone. Les anciennes canalisations avaient plus de 50 ans. Des fuites avaient été signalées par la Société d’Aménagement Urbain et Rurale (SAUR). Les canalisations sont remplacées par de nouvelles canalisations en fonte, les branchements sont renouvelés, les regards des compteurs sont remplacés également. Ces travaux sont voulus par le Syndicat Intercommunal d’alimentation en eau potable (SIAEP). Le bureau d’études Berest est maitre d’œuvre. 330 000 TTC de travaux sont prévus en 2018 sur le réseau d’eau. L’objectif est de réduire les fuites et d’augmenter le rendement du réseau d’eau potable. « Sur 60 kilomètres de réseau d’eau potable, 3 kilomètres de canalisations vont être refaits. Sur les 7 réservoirs, les châteaux d’eau de Saint-Seine-sur-Vingeanne et de Mornay vont être refaits en priorité. » : confie Louis Gentilhomme président du Syndicat Intercommunal d’alimentation en eau potable.

La circulation sur la RD 30 en direction de Montigny-Sur-Vingeanne a lieu sur une seule voie en raison des travaux sur le réseau d’eau potable à Saint-Maurice-Vingeanne.

Succès pour la marche des barons

Succès pour la marche des barons

Samedi, la traditionnelle marche des Barons, organisée par le comité des fêtes de la commune de Montigny-Mornay-Villeneuve, a rassemblé soixante-cinq marcheurs. La balade a eu lieu dans les environ de la commune.

C’est l’occasion de tisser du lien social entre les habitants des trois communes associées de : Montigny sur Vingeanne, Mornay et La Villeneuve sur Vingeanne.

Marie-Françoise Marcaire, habitante de Mornay, témoigne : « Cela permet de rencontrer les gens. C’est un moment de convivialité. Cela renforce les liens entre les habitants. »

Audrey Ormansay, habitante de La Villeneuve sur Vingeanne précise : « C’est une belle balade champêtre, qui permet de découvrir le village. Cela permet de revoir des gens que l’on connait et de découvrir de nouvelles personnes. »

Gilles Pelletret, habitant de Montigny sur Vingeanne, note : « Cela fait une soirée de rencontre pour la commune. On rencontre des gens que l’on ne connait pas. La marche est suivie d’un repas amical. Cela permet de réunir les marcheurs autour d’un bon repas. L’ambiance est toujours bonne. »