Cogit’O musée

Cogit’O musée, prochaine séance le 6 mai !

Dans un monde souvent décrit comme étant en perte de sens, où les gens ne se parlent plus, etc., ce rendez-vous des sciences sociales propose une pause réflexive. Selon son ambition de faire du musée un nouveau lieu pour « être, créer et penser ensemble », l’enjeu de ce rendez-vous est de partager des questionnements tout en approfondissant la connaissance de concepts travaillés par les sciences sociales.

Tous les 1ers lundis du mois sauf en juillet-août de 18h à 19h30 au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte.

Entrée libre.

Le Gang des Chiffonnières

Le Gang des Chiffonnières

Comme son nom l’indique, c’est à la manière du chiffonnier que ce collectif d’habitantes-artistes s’emploie à créer des œuvres à partir de matériaux de récupération et plus largement à recycler le temps ! Depuis 2015, à chaque préparation d’exposition, les interventions de ces « chiffonnières du temps » s’attachent à relire artistiquement et poétiquement les collections des musées au regard de problématiques contemporaines. Attention, aucune matière ne leur résiste : papier, tissu, dessin théâtre …

Tous les jeudis de 14h à 16h sauf en juillet-août au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte.

Entrée libre.

Festival de Guitare de Champlitte

Festival de Guitare.

Dans le cadre du « Festival de guitare » de Champlitte, l’association Guitare-sur-Salon s’associe à l’École Départementale de Musique pour un concert aux tonalités mexicaines à 15h au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte et à 20h45 à la salle des fêtes pour l’ouverture d’une résidence d’artistes autour de la guitare !

Samedi 25 mai à 15h au château de Champlitte et à 20h45 à la salle des fêtes de Champlitte.

Entrée libre.

En partenariat avec l’association Guitare sur Salon

Nuit Européenne des Musées – Rafcalteplitte entre Champlitte et le Mexique

Nuit Européenne des Musées – Rafcalteplitte entre Champlitte et le Mexique

Pour la 15e édition de la Nuit des Musées, le musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte vous réserve plein de surprises ! Comme pour de nombreux autres lieux, l’entrée sera gratuite mais vous pourrez aussi admirer le travail dévoilé que mène l’artiste plasticienne Caroline Desnoëttes auprès des élèves de l’école de Champlitte depuis septembre 2018. Dans le cadre du dispositif « La Classe, l’œuvre ! », ces élèves-artistes deviendront le temps d’une soirée des médiateurs culturels pour vous faire découvrir de manière originale leurs œuvres : de la visite commentée à la visite à déguster en passant par la visite chantée, tous vos sens seront touchés ! La soirée se prolongera jusqu’à minuit par un cours de danses latines.

Samedi 18 mai de 17h30 à 00h au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte.

Entrée libre. Possibilité de restauration sur place.

Enquête en famille « Rhabillons le loup ! »

Un loup sale qui se baigne dans la rivière, des ennemis accumulés au fil des contes avides de vengeance, des vêtements envolés… En famille, menez l’enquête au musée pour découvrir qui a volé les vêtements du loup.

Mercredi 8 mai à partir de 14h au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte.

A partir de 4 ans. Gratuit, sur réservation au 03.84.95.76.50 ou musee-champlitte@haute-saone.fr.

« L’Exposition « 18. » à Champlitte.

« L’Exposition « 18. » à Champlitte.

L’exposition  » 18. « , se déroule actuellement au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre.

Samedi 10 novembre, les visiteurs des musées départementaux ont pu assister au vernissage de l’exposition  » 18. « . Après les discours officiels, une présentation des œuvres des jeunes artistes conduite par le commissaire d’exposition a été proposée. Des ateliers pour les enfants ont ponctué la journée clôturée par un concert offert par les Amis des Musées Départementaux.

Des œuvres de jeunes artistes de l’Institut Supérieur des Beaux-Arts (Isba) de Besançon rendent hommage aux jeunes soldats tombés lors du premier conflit mondial. La visite de l’exposition temporaire, a eu lieu en compagnie des commissaires de l’exposition Laurent Devèze directeur de l’Institut supérieur des beaux-arts de Besançon Franche-Comté et Julien Cadoret, en présence de Jean-Jacques Gil, auteur de l’ouvrage : « Les pluies de printemps ne reviendront plus », autour duquel la déambulation de l’exposition est pensée. Cette exposition a été vue en 2014 à Narbonne, et en 2016 à Paris, elle fait une dernière halte en terres chanitoises.

 » Mam’zelle Suzy et les Kat’Dixies « , par la musique, renvoient le musée dans l’ambiance de liesse de 1918.
Les Amis des Musées Départementaux se sont associés à cet après-midi en offrant un concert gratuit en 2 parties : Mam’zelle Suzy, une chanteuse accompagnée de son orgue de barbarie, interprète des chansons de 1918, (la chanson de Craonne, la Madelon, du gris…) , et une partie jazz qui s’appuie sur le concert donné en 1917 en France, concert qui marque l’arrivée du jazz en Europe. Une centaine de personnes ont applaudi ce concert.

Des témoignages poignants n’ont pas manqué de fleurir, dans le cadre de cette exposition. Laurent Devèze a évoqué un souvenir très personnel, l’échange sur le champ de bataille des trousses de chirurgien, celle de son grand-père avec celle d’un chirurgien allemand, pendant la grande guerre, alors qu’ils étaient deux grièvement blessés. L’abbé Jean-Christophe Demard, a ramené ce conflit au niveau local en rappelant que 83 chanitois sont morts au cours de ce conflit.

L’exposition  » 18. « , a lieu du 10 au 30 novembre au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte. »

Le 11 novembre, a eu lieu la commémoration de l’Armistice qui marqua la fin de la Première Guerre Mondiale. A cette occasion, le musée de Champlitte a fait découvrir au public, ces deux marionnettes et leurs décors illustrant la vie dans les tranchées et les « totos » (les poux), véritable fléau pour les poilus !

Dia de Los Mortos.

Samedi, le musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte accueillait le grand évènement de la saison : la Fête des Morts. Cette journée, organisée pour la troisième année consécutive, marque les liens qui unissent la Haute-Saône au Mexique.

L’équipe des musées départementaux a souhaité remercier ses partenaires et les bénévoles qui ont fait de cette journée une réussite. Les Musées Départementaux ont remercié l’Office du Tourisme, l’AILE, la mairie de Champlitte, les associations Haute-Saône Mexique et Champlitte Patrimoine et Culture, Carrefour Contact de Champlitte et les commerçants qui ont décoré leurs vitrines aux couleurs de cette fête mexicaine.
L’équipe des musées départementaux visiteurs, a remercié les nombreux visiteurs d’être venus afin de partager ce bon moment.

L’histoire du temps

Ce samedi 29 octobre, avait lieu au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte, la conférence de Grégory Maugain sur « L’histoire du temps : des cadrans solaires aux montres connectées : 5000 ans de mesure du temps ».
Les visiteurs ont pu en savoir davantage sur ce sujet en ayant la chance de découvrir de très près quelques objets issus des collections du musée de l’horlogerie de Morteau.

Samedi prochain, c’est d’un tout autre sujet dont on vous parlera !
Le Gang des chiffonnières, collectif d’habitantes-artistes, vous transmettra sa vision du sauvage à travers une conférence gesticulaire.
Elle sera suivie d’une intervention de la restauratrice du patrimoine, Agnès Vallet, qui expliquera comment a été réalisée la restauration des papiers peints « La Grande chasse au Tigre » de la manufacture Velay avant son exposition au château de Champlitte dans le cadre de « Murs et Merveilles. Le papier peint s’expose au salon ».
Rendez-vous au musée des Arts et Traditions Populaires de Champlitte le samedi 6 octobre à 15 heures.
Entrée libre.