Une femme à l’honneur.

Une femme à l’honneur.
Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, Françoise Valeur-Gardet a été mise à l’honneur chez les Sapeurs-Pompiers chanitois.
C’est en cette date symbolique du vendredi 08 mars que le colonel Fabrice Tailhardat a souhaité nommer le sergent-chef Françoise Valeur-Gardet comme adjointe au chef de centre de Champlitte, Marc Bougaud. Une belle mise à l’honneur puisque Françoise Valeur-Gardet est en effet la première femme à occuper ce type de poste au sein d’un centre du corps départemental.
Rappelons également, à l’occasion de cette journée, qu’au sein des corps communaux, une femme occupe également un poste de chef de corps, l’adjudant-chef Myriam Robert, au Centre de première intervention (SDIS 70) de Villers sur Saulnot.
Les personnels féminins (pompiers professionnels, volontaires, personnels administratif et technique) représentent 30% de l’effectif du corps départemental du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS 70).

Une sainte Barbe dignement fêtée à Champlitte.

Une sainte Barbe dignement fêtée.
Samedi, à Champlitte a eu lieu la traditionnelle Sainte Barbe. Ce fut l’occasion de faire le point et de récompenser des sapeurs-pompiers méritants.
Lors de la Sainte Barbe, samedi 8 décembre, le lieutenant Marc Bougaud, chef du centre de secours de la cité chanitoise a fait le point sur les interventions. 185 interventions ont eu lieu en 2018 jusqu’au jour de la sainte Barbe. 131 interventions sont des secours à la personne. 26 interventions sur des incendies ont eu lieu et 14 opérations diverses se sont produites. 14 sapeurs-pompiers sont opérationnels, dont 2 officiers, 3 sous-officiers et une infirmière en chef. 3 nouvelles recrues sont annoncées pour 2019. Chloé Da Costa et Jean-Baptiste Chapot ont obtenu tous deux, le diplôme de secourisme niveau 1 et 2 et le diplôme de secours routier. Françoise Valeur a obtenu et Sébastien Crottet ont obtenu le diplôme de chef d’agrès. Françoise Valeur et Sébastien Crottet sont devenus tous deux sergents chefs. Le sergent-chef Johan Barthelemy, le sergent-chef Fabien Crottet et le sapeur Sébastien Gaconnet ont reçu la médaille d’honneur de bronze. Philippe Martaresche, premier adjoint a rendu hommage au dévouement des sapeurs-pompiers chanitois.

Julie Brebel, une jeune femme responsable chez les sapeurs-pompiers à Fontaine-Française .

Julie Brebel, une jeune femme responsable.

Julie Brebel, habitante de Fontaine-Française, caporal chez les sapeurs-pompiers à Fontaine-Française, a pris en charge la formation des jeunes JSP de Fontaine-Française.

Julie Brebel, âgée de 22 ans, agent de sécurité, est sapeur-pompier volontaire au centre de secours de Fontaine-Française.
La jeune sapeur-pompier volontaire est ravie d’être un soldat du feu. « Être sapeur-pompier volontaire, cela représente une fierté pour moi. L’objectif est d’aider les gens. C’est une passion. De plus, pour ma part, c’est une tradition familiale. Mon grand-père et mes oncles étaient pompiers. Les sapeurs-pompiers constituent une grande famille. » : confie Julie Brebel.
Julie, s’est engagée encore plus dans le volontariat, caporal des sapeurs-pompiers volontaires à Fontaine-Française, elle a pris en charge la formation des Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP) de Fontaine-Française. Elle a rejoint l’équipe de responsables de la section de Fontaine-Française et Selongey.
La Jeune sapeur-pompier s’est investie. « J’ai passé mes examens, et obtenu des diplômes, afin d’être responsable aux côtés d’Alexandre Bergerot, sapeur-pompier de Fontaine-Française et de Jean-Claude Nieto, sapeur-pompier de Selongey. « Je suis passée par les JSP, j’ai voulu aider à la formation des jeunes, en étant animatrice, dans le cadre de la section des JSP gérée conjointement par les centre de secours de Fontaine-Française et de Selongey. » : souligne la jeune sapeur-pompier.
C’est un acte de transmission de valeurs, assumé par la jeune sapeur-pompier volontaire.  » Les jeunes sapeurs-pompiers volontaires, vivent ce que moi, j’ai vécu. Ils connaissent au sein des JSP, l’esprit de groupe, et le respect, ils pratiquent le sport, et suivent des cours; » : explique le caporal Julie Brebel.  » Dans l’avenir, j’aimerais être sapeurs-pompiers professionnel. » : ajoute la jeune femme.

La valeur n’attend pas le nombre des années.

La valeur n’attend pas le nombre des années.

Corneille disait :  » Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. » Camille Rodet sapeur-pompier le prouve.

Camille Rodet, habitante de Fontaine-Française, ancienne élève du collège de Henry Berger, scolarisée actuellement en terminale Économique et social (ES) au lycée Jean-Marc Boivin de Chevigny-Saint-Sauveur, est sapeur-pompier volontaire depuis septembre 2017, au centre de secours de Fontaine-Française. Elle aura 18 ans le 26 juin prochain.
La jeune sportive a été septième sur 266 au cross national des sapeurs-pompier de Moirans en Isère (38). « J’ai intégré les sapeurs-pompiers parce-que je suis sportive et surtout car les sapeurs-pompiers inculquent droiture, respect, courage et dévouement. Ce sont des valeurs que je partage. Le but des sapeurs-pompiers est de sauver la vie des autres. C’est un acte héroïque. » : confie la jeune membre des sapeurs-pompiers volontaires.
« Camille Rodet a suivi des formations au sein du corps des sapeurs-pompiers, elle a suivi le module Transverse, qui est un module d’accueil, le module Prompt secours qui est le premier niveau du secourisme en équipe, et la formation SAP qui est le deuxième et dernier niveau du secourisme en équipe. » : précise le lieutenant Aurélien Viardot, chef du centre de secours de Fontaine-Française.
La jeune sapeur-pompier souhaite devenir sapeur-pompier professionnel plus tard. « C’est devenu une vocation. Je souhaite poursuivre de poursuivre mes études pour m’inscrire en Institut universitaire de technologie (IUT) Hygiène Sécurité Environnement (HSE) à Vesoul (70), qui prépare aux métiers de la sécurité et de la prévention des risques. » : souligne la jeune recrue. 75 % des élèves qui fréquentent cet IUT deviennent sapeur-pompier.
Camille Rodet est déjà intervenue sur des secours à personne. Le chef de centre attend qu’elle est fini ses formations pour qu’elle puisse intervenir lors des secours prodigués lors des incendies.
Le lieutenant Aurélien Viardot et le sergent-chef Romain Vilboux son adjoint, formant tous deux le binôme de commandement du centre de secours de Fontaine-Française ont encouragé Camille pour son parcours exemplaire et l’ont félicité pour ses résultats sportifs.

La Sainte Barbe : l’occasion de faire le point

dscn0002samedi, à Champlitte a eu lieu la traditionnelle Sainte Barbe. Ce fut l’occasion de faire le point et de récompenser des sapeurs-pompiers méritants.
Lors de la Sainte Barbe, samedi, le lieutenant Marc Bougaud, chef du centre de secours de la cité chanitoise a fait le point sur les interventions. 158 interventions ont eu lieu en 2016 jusqu’au jour de la sainte Barbe. 123 interventions sont des secours à la personne. 21 interventions sur des incendies ont eu lieu et 14 opérations se sont produites. Le sapeur Charlyne Schmitt a passé de nombreux diplômes, le sapeurs Cynthia Gay également, le sergent Françoise Valeur Gardet a reçu son diplôme de chef d’agrès pour les secours à la personne, le sergent Fabien Crottet également. Johan Barthélemy est nommé au grade de sergent.Le caporal chef Raymond Vincent a reçu la médaille d’argent pour ses 20 années de service. Le lieutenant Marc Bougaud a reçu son insigne de chef de centre avec étoile de bronze

Sauver une vie

DSCN9963Samedi, les sapeurs-pompiers de Champlitte comme tous leurs collègues de la Haute-Saône qui ont ouvert 30 de leurs casernes, les week-ends des 13,14 et ouvriront à nouveau leurs portes des 27 et 28 février prochains, ainsi que les mercredis 17 et 24 février (dans les CIP), pour des actions de formation organisées en collaboration avec la préfecture, l’Union Départementale des sapeurs-pompiers et les associations de sécurité civile.
En effet, suite aux attentats de novembre, le ministère de l’intérieur a souhaité que des actions de sensibilisation de la population aux gestes et comportements qui sauvent soient organisées, partout en France, durant le mois de février.
Ces formations sont ouvertes à tous les publics à partir de 10 ans.
Au cours de celles-ci, les participants apprendront à alerter, masser, défibriller et traiter les hémorragies.
Chaque formation gratuite a une durée de deux heures à l’issue desquelles, les participants recevront une attestation remise par les moniteurs de secourisme présents.
Les personnes intéressées, peuvent dès à présent et jusqu’au 25 février, et s’inscrire, en ligne, à une de ces formations en cliquant sur le lien suivant :
https://docs.google.com/…/1utfE-9el1P7np-GSuxVoSHR…/viewform
En cas de difficulté les personnes intéressées peuvent téléphoner au 03.84.96.76.07.
Encadré : Le point sur le centre de secours. Le centre de secours vient d’être doté d’une explosimètre, qui détecte la dangerosité du gaz présent dans l’air dans un endroit donné. Le Centre de secours possède également une valise permettant de suivre les binômes partant en intervention. De nouvelles vestes ont été perçues par les sapeurs-pompiers, elles seront portées pour les interventions, les défilés, les formations. Ces vestes ont été données à tous les sapeurs-pompiers du département, par les Services d’Incendies et de Secours de Haute Saône. (SDIS 70) Le centre d’incendie et de secours de Champlitte compte actuellement 14 sapeurs-pompiers volontaires opérationnels. Selon Marc Bougaud, chef de centre, cinq ou six sapeurs-pompiers volontaires supplémentaires seraient nécessaires au fonctionnement du centre de secours.
Le centre de secours de Champlitte recrute : infos au : 06.07.18.83.10

Une Sainte Barbe dignement fêtée à Fontaine Française

Une Sainte Barbe dignement fêtée

Les sapeurs-pompiers volontaires du centre de secours de Fontaine-Française ont fêté, samedi, Sainte-Barbe. Le dépôt d’une gerbe de fleurs à la mémoire des anciens sapeurs-pompiers décédés, de plus une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes des récents attentats qui ont eu lieu à Paris, ces moments de recueillement ont été suivis par suivi d’une cérémonie retraçant le bilan de l’année écoulée et les mouvements au sein du centre de secours.
Cette cérémonie a eu lieu en présence de Nicolas Urbano, maire de Fontaine-Française, président de la communauté de communes et conseiller général, de Louis Gentilhomme, maire de Saint Seine sur Vingeanne, du colonel Jean Chauvin directeur départemental des Services d’Incendies et de Secours, du commandant Jean-Louis Marc chef du groupement centre, des 29 sapeurs-pompiers de Fontaine-Française, des représentants des CIS (Centre d’incendie et de secours) d’Autrey lès Gray et Champlitte (Haute-Saône), et des sapeurs-pompiers du CPI (Centre de première intervention) de Saint-Seine, et de gendarmes de la communauté de brigade de gendarmerie de Mirebeau sur Bèze, des deux Jeunes Sapeurs-Pompiers : Pauline et Virgile, formés au centre de secours de Mirebeau et des anciens sapeurs-pompiers.
Le lieutenant Daniel Jouffroy chef de centre a fait état des mouvements au sein du centre de secours et a dressé le bilan de 2014. Le nombre des interventions reste stable ; plus de 230. Il a souligné le départ de trois sapeurs-pompiers Alexia Le-Bris a quitté les sapeurs-pompiers de Fontaine-Française pour raisons professionnelles, Noémie Gavoille pour cause de déménagement, Michel Perdrizet a fait valoir ses droits à la retraite après 42 ans de service. Deux engagements ont été effectués : Étienne Perrin 17 ans, étudiant et habitant Bourberain, Julien Vandensrick 37 ans sapeur-pompier professionnel à Dijon.
10 sapeurs-pompiers ont réussi différentes formations. Frédéric Stoffel, Linda Lelabousse, Marion Renaud deviennent caporal. Martial Billoir, Fabien Gindre, Philippe Lévêque, Romuald Molé, deviennent sergent. Hervé Jouffroy devient sergent-chef. Adeline Theurel, infirmière des sapeurs-pompiers devient sous-lieutenant. Aurélien Viardot devient lieutenant et chef de groupe..

Revue du 14 juillet à Fontaine-Française

Revue du 14 juillet à Fontaine-Française

C’est après le dépôt d’une gerbe de fleurs sur la stèle érigée à la mémoire des anciens sapeurs-pompiers qu’ a eu lieu la traditionnelle revue du centre de secours de Fontaine-Française dans le cadre somptueux de la cour du château mise à disposition par Xavier de Caumont la Force en présence de Nicolas Urbano , maire et conseiller général et du lieutenant Daniel Jouffroy, chef du centre de secours et du lieutenant Éric Niquet, commandant la communauté de brigade de gendarmerie de Mirebeau.
Daniel Jouffroy a retracé les événements de l’année écoulée notamment l’engagement d’Étienne Perrin, Julien Vandenstrick est engagé au grade de sergent-chef à compter du premier juillet 2014, il est sapeur-pompier professionnel et les départs d’Alexia Le Bris pour raisons professionnelles et de Michel Perdrizet qui a fait valoir ses droits à la retraite après 42 ans de service
Au cours de cette cérémonie 22 diplômes ont été remis à : Lynda Lelabousse, Frédéric Stoffel, Romuald Molé, Philippe Lévêque, Fabien Gindre, Alexandre Bergerot, Julie Brebel, Rémi Nicolas, Hervé Bourgeois, Damien, Maignier et Aurélien Viardot
Ensuite a eu lieu la remise de galons à Frédéric Stoffel qui a reçu les galons de caporal, Martial Billoir, Philippe Lévêque et Romain Vilboux ceux de sergent Hervé Jouffroy est nommé sergent-chef. Aurélien Viardot sera validé dans ses fonctions d’officier et de chef de groupe au mois de décembre. Adeline Theurel est engagée en qualité d’infirmière de sapeurs-pompiers et est de ce fait nommée au grade de sous-lieutenant. Des médailles ont été remises à Franck Jouffroy qui a reçu la médaille d’argent pour 20 ans de service, Hervé Jouffroy qui a reçu la médaille d’argent pour 22 ans de service. Gérard Molé a reçu la médaille d’or pour 30 ans de service.
La Marseillaise a été interprétée par la chorale Si ça vous chante. Une danse folklorique :
 » Joyeux enfants de la Bourgogne » a été interprétée par des fontenois costumés pour conclure cette belle cérémonie