De multiples projets pour la Société Historique et Touristique de la Région de Fontaine-Française

De multiples projets pour la SHTRFF,
Vendredi a eu lieu l’assemblée générale de la Société Historique et Touristique de la Région de Fontaine-Française (SHTRFF), en présence de Nicolas Urbano, maire de la commune, premier vice-président de communes Mirebellois et Fontenois.
Cette année 2017, a vu partir deux personnes très proches de la Société Historique. Toutes les deux attachées à leur pays de la Vingeanne, n’ont pas ménagé leurs peines ni les efforts pour promouvoir ce petit bout de terre de France qu’elles affectionnaient.
Françoise Boirin, a pendant de longues années porté à bout de bras, la Syndicat d’Initiative de Fontaine-Française Val de Vingeanne, ne renonçant jamais à le faire vivre coute que coute.
Liliane Corberon a fait partie de cette équipe de pionniers, de passionnés autour du docteur Berger, au tout début de la Société Historique. Nous ne mesurons pas encore aujourd’hui l’importance de son rôle et de son action pour que vive la revue d’histoire locale : Terroir.
En 2017, l’assemblée générale et son traditionnel repas dansant, les voyages, la galette des rois, le repas crustacé (dansant) ont connu comme à l’accoutumée un beau succès. Les mêmes bases sont conservées pour 2018.
Il y a tout de même un bémol, la fin du mois de novembre, est très prisée pour les élans de générosité. « Devons-nous revoir nos échéances ? » : s’interroge Jean-Pierre Bernardet président de la SHTRFF.
La participation de la SHTRFF au marché nocturne du 14 aout à Fontaine-Française, et la présence de cette association à Beaumont sur Vingeanne ont été très appréciées.
Les bénévoles ont été remerciés, par Jean-Pierre Bernardet.
Le site informatique de la SHTRFF doit être mis à jour et complété.
L’année 2017, a vu la sortie de : « Fontaine-Française, son histoire au fil des rues » : objet du Terroir numéro 154. Cette approche ludique et originale de l’histoire locale vient compléter les travaux de Richard-Edouard Gascon, Camille Rochard et les numéros anciens de Terroir.
Il faut rappeler à la veille du centenaire de la fin de la grande Guerre, le numéro 149 de Terroir sur : « La guerre 1914-1918 d’après les carnets journaliers de deux poilus bourguignons. »
« Faut-il réfléchir à d’autres supports pour faire connaitre les recherches récentes ? » : s’est demandé le président de la SHTRFF
Terroir est en quadrichromie et compte au moins 32 pages.
Les sujets ne manquent pour les historiens locaux. Dans le numéro 155, outre le compte rendu du voyage à Cuba, le lecteur sera heureux d’apprendre qu’on vieilli mieux en Vingeanne qu’ailleurs et plus particulièrement dans un petit village du secteur. Il est reste encore au cœur des villages des passionnés véritables gardiens des traditions ancestrales.
Dominique Bourguignon, Aleth Chartier, Jean Dupic, Bernard Monot sont renouvelés dans leurs mandats au conseil d’administration de la SHTRFF. Joseph Maraval a intégré le conseil d’administration.
La cotisation est à : 18 €.
Une vingtaine de nouveaux adhérents ont rejoint l’association.
Catherine Baradel, coordinatrice du comité de lecture de Terroir a fait part des projets de recherches qui seraient publiées prochainement.
Le patrimoine naturel sera mis en avant avec la présentation des oiseaux de la grande prairie. L’inauguration des Monuments aux morts en 1918, les vitraux et les monuments aux morts religieux seront à l’honneur.
Les anciennes confréries seront étudiées à Bourberain et à Montigny sur Vingeanne.
L’école ménagère de Saint-Seine sur Vingeanne, devrait faire l’objet d’un prochain article.
Des recherches plus approfondies devraient avoir lieu sur les sites sacrés du Val de Vingeanne et les décors intérieurs de l’église de Fontaine-Française.
La SHTRFF est une société savante qui a pour objet l’étude de l’histoire et les richesses du patrimoine local. Les articles savent rester simples et abordables par tous.

Publicités

De nouveaux horizons pour le tourisme en Vingeanne

dscn9979De nouveaux horizons pour le tourisme en Vingeanne

La donne change concernant le tourisme dans le secteur de la Vingeanne. de nouveaux horizons se dégagent. Rencontre avec Michel Château, l’actuel président du Syndicat d’Initiative de Fontaine-Française Val de Vingeanne

Vendredi a eu lieu l’assemblée générale extraordinaire. Michel Château, l’actuel président du Syndicat d’Initiative de Fontaine-Française Val de Vingeanne (SIFFVV) se confie au sujet de l’évolution de la gestion du tourisme dans le secteur de la Vingeanne et plus largement dans le Mirebellois et le fontenois. Rencontre.
Quels sont les changements concernant le tourisme dans le secteur?
La promotion du tourisme sera du ressort de la nouvelle communauté de commune du Mirebellois Fontenois au premier janvier. Un nouvel office tourisme va naitre sous l’égide de ce nouvel Établissement public de coopération intercommunale (EPCI) . Le siège du nouvel office du tourisme sera à Mirebeau sur Bèze avec deux points d’informations, l’un sera à Bèze, l’autre à Fontaine-Française.
Quelles sont les nouveautés pour votre association.
Notre association va changer de nom, pour se nommer : « Regard sur la Vingeanne », afin de se mettre en conformité avec ses nouvelles attributions. Cette nouvelle association aura pour mission l’animation du territoire du Val de Vingeanne. Nous travaillerons avec le nouvel office du tourisme, la Société Historique et Touristique de la Région de Fontaine-Française (SHTRFF), Champlitte et Gray. On veut promouvoir les randonnées pédestres et cyclistes et les manifestations pouvant attirer du monde, des gens du secteur et des touristes. Une balade nocturne, un marché nocturne, et une foire aux plantes d’automne, seront au programme. Les Journées Européennes du Patrimoine seront du ressort du nouvel office du tourisme.
Comment voyez-vous l’avenir?
Des jeunes sont venus nous rejoindre. Nous n’avons plus de délégués des communes de l’ancien canton de Fontaine-Française. Mais nous avons le soutien des élus du Val de Vingeanne. Nous avons l’appui de Nicolas Urbano, maire de Fontaine-Française et actuel président de la communauté de communes du Val de Vingeanne. Nous voulons développé une relation privilégiée avec les autres association du secteur du Val de Vingeanne afin d’animer le territoire Nous souhaiterions l’avenir relancer la fête du livre à Fontaine-Française en partenariat avec la SHTRFF.

Téléphone : 06.10.63.73.87

Une quatrième édition réussie

Eric MéotUne quatrième édition réussie

Un dimanche ensoleillé propice à la balade, les produits du terroir ont attiré les visiteurs.

Dès 16 heures, dimanche, les premiers visiteurs admiraient les stands de la quatrième édition du marché nocturne, et se laissaient tenter par les produits du terroir. Le marché est organisé place Henri IV à Fontaine Française par le syndicat d’initiative de Fontaine Française Val de Vingeanne. Cette année 44 exposants issus des métiers de l’artisanat et de la gastronomie étaient présents. Parmi eux Michel Chenevière, apiculteur présent depuis le premier marché, se réjouit de cette journée ensoleillée, signe d’une soirée agréable. Le monde culturel n’était pas oublié avec la présence de la Société Historique et Touristique de la Région de Fontaine Française.
Les bénévoles présents étaient heureux et détendus, participants ainsi à la bonne ambiance de ce marché. Pour animer le marché les organisateurs ont récolté des produits auprès des exposants afin de doter 3 tombolas qui se sont succédé au fil de la soirée.

Roger Flocard producteur de petits fruits à Sacquenay : « C’est la première fois que je viens. C’est sympa, je connais tout le monde. Je rencontre des copains. C’est une ambiance agréable. »

Julien Schwartz, de Bourberain animateur de la fête : « il y a une bonne participation, l’offre est diversifiée, il y a de tout. De nombreux artisans et des représentants des métiers de bouche. A partir de 20 heures il y a beaucoup de monde. »

Frédéric Marcouyoux, producteur d’escargots à Vernot : « Je viens tous les ans depuis le début du marché. C’est toujours un plaisir de venir. J’ai toujours des clients fidèles qui viennent déguster les escargots avec du vin. On fait aussi des sorbets avec des fruits du verger, et avec Tiffany Pech de Saint Seine sur Vingeanne qui produit du lait, on fait des crèmes glacées. »

Eric Méot et Florence producteurs de fruits bio à Sacquenay : « C’est la première fois que je viens, c’est sympa, c’est une ambiance de village. J’ai un site internet en cours de réalisation et bientôt un local de vente à la ferme. Florence va bientôt s’installer sur la ferme, nous envisageons le mariage pour l’an prochain. »

De nombreux projets et un avenir à définir

DSCN0049De nombreux projets et un avenir à définir

Michel Château, président du Syndicat d’Initiative de Fontaine-Française Val de Vingeanne fait le point sur le programme des festivités à venir et donne des pistes concernant le futur du tourisme dans le secteur

Michel Château, 66 ans, habitant de Saint Maurice sur Vingeanne est président du Syndicat d’Initiative de Fontaine-Française Val de Vingeanne, depuis le 11 février dernier. Rencontre.
Comment voyez-vous votre fonction de président de cette association?
Mon objectif premier est d’animer une équipe composée des membres du conseil d’administration de l’association. Mon rôle est de fédérer les énergies et de poursuivre la politique des créateurs de l’association. Je tiens à rendre hommage au travail de l’ancien président du Syndicat d’Initiative de Fontaine-Française Val de Vingeanne : Cyrille Prudhommeaux et de son équipe. Le but de notre association est faire connaitre le Val de Vingeanne et d’attirer les touristes dans le Val de Vingeanne. Nous voulons ouvrir le local du Syndicat d’Initiative durant la période estivale. C’est le cas actuellement, le local du Syndicat d’Initiative de Fontaine-Française Val de Vingeanne est ouvert tout l’été dans le local de la Plume Rouge à Fontaine-Française, tous les jours de 14 à 18 heures sauf le lundi, et le samedi matin de 10 à 12 heures. Nous organisons des manifestations pour financer l’emploi saisonnier qui anime ce local.
Quels sont vos projets?
Nous organisons une balade nocturne samedi 16 juillet à 20 h 30 à Saint Maurice sur Vingeanne. Nous mettons en place le 14 aout, à partir de 16 heures, le marché nocturne de Fontaine-Française, place Henri IV. Une quarantaine d’exposants seront présents. Nous participerons à la 33ème édition des Journées européennes du patrimoine aura lieu les 17 et 18 septembre prochain au château de Fontaine-Française, à l’invitation de Xavier de Caumont La Force propriétaire du château de Fontaine-Française. Nous proposerons la Foire aux plantes d’automne de Fontaine-Française qui se déroulera le 9 octobre square des Banquettes.
Comment voyez-vous l’avenir de votre association?
L’avenir de notre association est lié au regroupement des communautés de communes. Le tourisme sera probablement pris en charge par la nouvelle entité dans l’avenir sous forme d’office du tourisme. Nous allons commencer à en parler en aout avec l’office du tourisme du Mirebellois

Tel : 06.10.63.73.87

Un blason mis en valeur

DSCN0199Un blason mis en valeur

Les toits polychromes sont devenus un des symboles de la Bourgogne, ils existent depuis le XIIème siècle et sont pourtant répandus dans toute l’Europe. Le touriste les retrouve surtout sur les monuments anciens : cathédrales, églises, château… Celui-ci pourra maintenant admirer un toit polychrome à Fontaine Française.
Le toit du bâtiment de la Plume Rouge abritant le syndicat d’initiative de Fontaine Française Val de Vingeanne devait être refait. Celui-ci se trouvant proche du Château et afin d’animer le carrefour entre la rue Honorine de Monaco, la rue du général Gandyl, la rue des Murots et la rue de France, un projet de faire figurer le blason de la commune est né, selon le souhait de Nicolas Urbano, maire de la commune.
Le blason est à la croix de gueule sur fond d’argent en langage héraldique, soit l’inverse du drapeau suisse. Cette croix rouge sur fond blanc est un signe de neutralité, de paix et de respect.
Il s’agit des armes des officiers de la mairie royale de Fontaine-Française. Elles ont été octroyées vraisemblablement en septembre 1693, lorsque Louis XIV nomma le premier maire de la commune : Jehan Michel qui avait en fait acheté la charge héréditaire, d’après l’histoire de Fontaine-Française de Richard Edouard Gascon.
Des armoiries présentes sur un toit est un fait très rare, seule cinq toitures seraient armoriées en Europe : des portes à Palerme en Sicile, et à Tolède en Espagne, la cathédrale de Vienne en Autriche, l’église saint Marc de Zagreb en Croatie, et la chapelle ducale d’Uzès dans le département du Gard en France, selon Catherine Baradel-vallet, auteur de l’ouvrage « Les toits polychromes en Bourgogne ».
La réalisation de ce toit peu commun a été confiée à l’entreprise Vingeanne Couverture de Mornay. « Les tuiles ont été peintes et vernissées par les employés de Vingeanne Couverture. » : confie Fabrice Grisouard dirigeant de Vingeanne Couverture. Le surcout nécessaire à la réalisation du blason a été offert par l’entreprise.

Succès pour le marché nocturne

DSCN9985Succès pour le marché nocturne

La 3ème édition du marché nocturne, organisée par le syndicat d’initiative de Fontaine Française Val de Vingeanne, s’est déroulé le vendredi soir, place Henri IV à Fontaine-Française. Véritable vitrine de l’artisanat et de la gastronomie, cet événement a enchanté petits et grands qui sont venus y faire un tour. Le temps a été clément et la foule est venue nombreuse.

Cette année, ce sont près de 50 exposants qui ont participé à ce marché. Venus d’horizons divers et de régions plus ou moins lointaines, ceux-ci ont pu faire découvrir aux visiteurs de nouveaux stands gastronomiques et des créations artisanales .

En marge des stands d’exposants, les visiteurs ont pu déguster le pain aux céréales cuit à l’ancienne au feu de bois de « Maître Cornille », boulanger à Fontaine-Française.

L’animation a été assurée par Okazou (Julien Schwartz) de Bourberain qui a proposé quelques nouveautés chantantes et dansantes.

Les danses du monde proposées par le club du Tertre de Marcilly sur Tille ont été fort appréciées. La chorale du Tertre et la chorale Si ça vous chante ont bien animé la fête.

La promenade avec des ânes a été fort appréciée par petits et grands.

La tombola, ouverte à toutes et tous, a permis de faire gagner des paniers garnis remplis de lots fournis par les exposants. Plus de 3 000 personnes sont venues au marché nocturne de Fontaine-Française.