Succès pour les jeux inter-villages.

Succès pour les jeux inter-villages.

Ce dimanche, à Chazeuil, a eu lieu la première édition des jeux inter-villages. Le foyer rural de Chazeuil, la commune d’Orville, l’association Les P’tites Graines de Sacquenay, et le foyer rural de Véronnes se sont unis pour mettre en place cette journée au cours de laquelle quatre équipes se sont mesurées à travers neuf épreuves drôles et loufoques.
Les bleus de Sacquenay, les rouges de Véronnes, les verts d’Orville, les jaunes de Chazeuil, ont concouru amicalement. Les supporters sont venus nombreux malgré la bruine du matin. Des jeux attractifs pour petits et grands ont été concoctés par les bénévoles pour la plus grande joie d’un public enthousiaste. Les jeux désopilants étaient encadrés par les bénévoles.
Les témoignages sont unanimes:
« Les gens s’amusent. Les épreuves engendrent de l’animation. Pour une première édition c’est bien. » : souligne Marie-Pierre Cour, maire par intérim de Chazeuil.
« Il y a une bonne ambiance. Tout le monde joue le jeu. Les équipes sont au complet »: confirme Didier Magnière, président du Foyer Rural de Chazeuil.
« 80 joueurs ont participé aux premiers jeux inter-villages, c’est une réussite » : note Quentin Gorrevod bénévole.

Une première locale, des jeux inter-villages à Chazeuil.

Une première locale, des jeux inter-villages.

Samedi, a eu lieu à la salle des fêtes de Chazeuil, une réunion pour peaufiner l’organisation d’un évènement particulier. Des jeux inter-villages seront organisés pour la première fois, place de la mare à Chazeuil le 19 mai prochain.
Le Foyer Rural de Chazeuil, la commune d’Orville, l’association « Les P’tites Graines de Sacquenay », et le Foyer Rural de Véronnes se sont unis pour mettre en place cette journée consacrée aux jeux.
Une dizaine de personnes coordonneront les bénévoles. Une dizaine de jeux tous différents sont au programme : course à trois jambes, course à l’aveugle, ski avec deux personnes attachées par des skis, et bien d’autres encore.
« Il y a une trentaine d’années, des jeux, baptisés : »Cloche-villages », ont été organisés par les Foyers Ruraux du secteur. Nous avons eu l’idée d’organiser des jeux pour animer nos communes. Les participants des villages environnants sont les bienvenus. Buffet et buvettes seront prévus. » : explique Quentin Gorrevod, membre de l’organisation de ces jeux inter-villages

Mariage à Véronnes.

Marie-Christine et Gérard se sont dit oui.

Samedi 5 janvier, à la mairie de Véronnes, Joël Mazué, maire de Véronnes a uni par les liens du mariage Marie-Christine Tovagliaro, vendeuse en situation de handicap, née le 2 janvier 1962, à Is-sur-Tille et Gérard Pelletier, adjoint technique, né le 26 aout 1963, à Dijon. Le couple est domicilié à Véronnes.

Un succès pour le fleurissement de la communauté de communes.

Un succès pour le fleurissement.

La communauté de communes Tille et Venelle a souhaité voir perdurer cette tradition du concours des maisons fleuries, et la dynamiser.

Mardi 11 décembre, Joël Mazué, maire de Véronnes a accueilli, à la salle des fêtes de la commune, la cérémonie de remise des prix des maisons fleuries de la communauté de communes Tille et Venelle. Ce concours récompense les habitants qui contribuent à l’embellissement des villages en fleurissant les jardins, les cours et les fenêtres. Le jury, composé de professionnels et d’amoureux des fleurs a effectué un parcours qui lui a permis d’effectuer un classement. « Cela participe à l’embellissement de nos villages. » : a confié Annick Niporte, adjointe à Selongey, qui a remis les prix aux candidats. La première est Chantal Hansberque de Foncegrive, la seconde est Nicole Penotet de Boussenois, la troisième est Thérèse Truchot de Sacquenay, la quatrième est Marie Defoor-Forgeot de Boussenois, la cinquième est Pierrette Petit de Sacquenay. Arlette Penotet de Boussenois et Christiane Roussel de Sacquenay sont hors concours.
Témoignages :
Arlette Penotet de Boussenois : « Mon mari aujourd’hui décédé aimait beaucoup les fleurs. Je poursuis son œuvre. J’améliore le fleurissement de ma maison tous les ans. Je fais mes plans moi-même. Le fleurissement me coute environ 200 € par an. »
Nicole Penotet de Boussenois : « Je participe à concours des maisons fleuries pour la seconde année. On m’avait proposé de participé à cet évènement car j’aime beaucoup les fleurs. J’ai la main verte, je produits mes plans. C’est un passe-temps, j’aime varier les couleurs. Le fleurissement me coute environ 200 € par an. »
Chantal Hansberque de Foncegrive: « Mon compagnon aime les fleurs. Je l’aide. Il est toujours minutieux. Nous passons 250 € par an dans le fleurissement. Nous faisons nos semis et nos plans. »

33 candidats issus de 8 communes de la communauté de communes Tille et Venelle ont participé cette année au concours des maisons fleuries.

Un arbre de la Paix a été planté à Véronnes.

Un arbre de la Paix a été planté.

La municipalité de Véronnes a voulu marquer la cérémonie du centième anniversaire de l’armistice de 1918, par la plantation d’un Arbre de Paix.

Dimanche 11 novembre, a eu lieu un rassemblement à partir au monument aux morts situé près de l’école. Un rassemblement a suivi au monument aux morts situé près de la mairie. Pour chacun des lieux a eu lieu un dépôt de gerbe, un hommage aux combattants inscrits sur le monument, et la Marseillaise chantée par les enfants des écoles, encadrés par Philippe Decerle, professeur des écoles à Véronnes, directeur du Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) Chazeuil, Orville, Sacquenay, Véronnes.

La Chanson de Craonne s’est invitée à la cérémonie, chantée par les enfants du village.

A l’occasion du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre, les cloches du village ont sonné à pleine volée. En signe d’hommage et de respect envers toutes les victimes, un arbre, en l’occurrence un hêtre pourpre a été planté derrière l’église Saint Hilaire. Les habitants ont été invités à y déposer symboliquement une pelletée de terre. Cet Arbre de Paix symbolise la vie, la continuité, le refuge, l’adaptation, la croissance, il change à chaque saison grandit et s’adapte à son environnement, et aux nuisances et il survit malgré tout. Cette plantation a été voulue par la municipalité de Véronnes.

Frédéric Devevey, officier de réserve, chef d’escadron, de la réserve citoyenne de la gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, a déposé une gerbe, au pied de l’arbre du souvenir, au nom de la Gendarmerie Nationale à cette occasion.

Bonne conduite pour les Séniors.

Bonne conduite pour les Séniors.

Mieux conduire, et être autonome plus longtemps, tel est l’objectif de cet atelier de conduite, à destination des seniors qui a eu lieu à Selongey.

Un atelier conduite pour les seniors a eu lieu, à la maison des associations à Selongey depuis 14 septembre et s’est terminé ce vendredi.
Cette action était proposée par la Caisse Régionale Mutualité Sociale Agricole (MSA) de Bourgogne en collaboration avec l’Association de Santé d’Éducation et de Prévention sur les Territoires (ASEPT), Franche-Comté Bourgogne et en partenariat avec la Prévention Routière.
12 personnes du secteur de Selongey ont participé à cet atelier pour rester vigilant au volant. « C’est une action qui existe depuis 2009, sous forme de 6 séances. Il s’agit de conforté les connaissances des ainés et de valoriser leurs connaissances en matière de conduite, compte tenu des difficultés liées à l’âge en mettant à jour leurs savoirs pour préserver leur autonomie et favoriser leur liberté de déplacement.  » : confie Valérie Rodiere de la MSA.
Témoignages :
Yves Maitrejean 69 ans, habitant de Véronnes : « Il s’agit de se remettre à niveau et de connaitre les nouvelles signalisations, afin de pouvoir continuer de conduire. »
Claude Lodenet, 68 ans, habitant de Selongey : « J’ai suivi ces modules afin de préserver mon autonomie et de mettre à jour mes connaissances en matière de sécurité routière pour conduire encore longtemps. Pouvoir conduire est important en milieu rural. »
Bernard Petit, habitant de Selongey :  » Il s’agit de s’informer des changements de conduite sur autoroute et sur les ronds-points, et de connaitre les priorités. »